François, le pape « noir » restera dans les annales de l’histoire comme le pontife qui a «déconstruit » la famille traditionnelle. Qui a protégé la révolution anthropologique et sociale en cours au lieu de la combattre du haut de la chaire pontificale. Persévérant dans le souhait né à Vatican II d’instituer une nouvelle Église en dialogue toujours plus étroit avec le monde. Et que ce monde jette par-dessus bord les valeurs traditionnelles pour imposer des mœurs nouvelles et anti-naturelles ne constitue pas un problème majeur, bien au contraire ! L’esprit du Concile a incité les plus hautes autorités de l’Église à se rapprocher et se réconcilier avec le monde moderne et à bénir ses références « morales » innovantes issues du progressisme. Sans tenir compte de l’avertissement de Notre-Seigneur

«ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. »

L’élan ainsi donné par Vatican II avec le document final intitulé « l’Église dans le monde de ce temps » a permis à l’esprit mondain d’entrer dans l’Église et d’influencer les mentalités. Les comportements et la façon de penser des clercs et princes de l’Église d’aujourd’hui ne sont plus éclairés par la saine doctrine catholique mais par le désir de plaire à tous les  hommes de Notre Temps et de s’en faire des amis en les brossant dans le sens du poil. 

Avec le pape François cette attitude conciliaire bonasse envers le monde moderne déchristianisé et en rupture avec les enseignements du Christ atteint son apogée. Et c’est la famille naturelle et sacramentelle qui est la principale victime de son action révolutionnaire.

Après les deux synodes sur la famille et Amoris Laetitia, l’exhortation apostate qui en découle, le pape François vient de donner un nouveau coup de butoir à la conception traditionnelle de la famille. Il vient de « refonder » l’Institut Jean-Paul II d’études sur le mariage et la famille en lui substituant une nouvelle structure à la mission redéfinie : étudier davantage, à l’aide des sciences humaines, la « réalité de la famille d’aujourd’hui dans toute sa complexité ».

Par une lettre apostolique en forme de motu proprio, intitulée Summa familiae cura, le pape François vise « à être en dialogue avec le monde » a expliqué à la presse Mgr Paglia ce mardi 19 septembre.

Baptisé Institut pontifical théologique Jean-Paul II pour les sciences du mariage et de la famille, ce nouvel organisme vaticanesque a clairement pour but de mettre en pratique la réforme sacramentelle prévue par Amoris Laetitia envers les divorces remariés civilement et autres couples en rupture de catholicité et de consacrer les nouveaux modèles « familiaux » élaborés par les activistes arc-en-ciel.

Sur sa lancée révolutionnaire, le pontife argentin s’arroge le droit de décider qu’il faut « en finir avec les modèles du passé » :

« le changement anthropologico-culturel qui influence tous les aspects de la vie et requiert une approche analytique et diversifiée ne nous permet pas de nous limiter à des pratiques de la pastorale et de la mission qui reflètent des formes et des modèles du passé ».

« Dans le but clair de rester fidèles à l’enseignement du Christ, nous devons regarder avec l’intelligence de l’amour et avec un sage réalisme la réalité de la famille aujourd’hui, dans toute sa complexité, dans ses lumières et dans ses ombres »

écrit-il dans sa lettre apostolique.

En quelques mots, le pape François adhère à la révolution anthropologique actuelle qui fait fi de toute loi naturelle et divine en matière familiale et sexuelle. Après avoir relativisé la Vérité, la Rome post-conciliaire relativise la morale divine et  se fait l’apôtre de la corruption des mœurs, plus grave de la transformation artificielle de l’être humain, sous couvert de répondre « pleinement aux exigences actuelles de la mission pastorale de l’Église » ! 

Définissant les limites de la mission de l’Institut « dans le domaine des sciences qui ont un rapport avec le mariage et la famille, et par rapport aux thèmes associés à l’alliance fondamentale de l’homme et de la femme pour la garde et la génération de la création », la lettre Summa familiae cura établit comme enseignement fondamental dans le domaine de la famille et du mariage Amoris Laetitia et le discernement pastoral « analytique et diversifié », c’est-à-dire une pastorale ne se basant plus sur l’indissolubilité du mariage et l’immutabilité naturelle de la famille.

« Amoris Laetitia devient la nouvelle Magna Carta »

a souligné, heureux, le Grand Chancelier de l’Institut Mgr Paglia, connu pour être également le très gay-friendly  président de l’Académie pontificale pour la vie et pour avoir été mis en examen pour  « corruption et association de malfaiteurs » par la justice italienne, avant que celle-ci ne lève ses charges en prétextant « l’ingénuité du prélat » face au monde de l’argent. Pourtant ce dernier sait se mouvoir parmi les grands du Fond Monétaire International…

« Avec cette décision, explique-t-il à Vatican Insider, le pape élargit la prospective : de celle focalisée sur la théologie morale et sacramentelle à une biblique, dogmatique et historique, qui tient compte des défis contemporains. François a bien compris le rôle historique de la famille que ce soit dans l’Église ou la société. Et la famille ce n’est pas un idéal abstrait, mais une réalité importante de la société qui doit redécouvrir sa vocation dans l’histoire ».

« Pour le pape François, a-t-il insisté au cours de la conférence de presse d’hier, la famille ce n’est pas simplement un idéal abstrait : ce sont toutes les familles, sans distinction, qui doivent être aidées et accompagnées pour redécouvrir leur rôle historique que ce soit dans l’Église que dans la société ».

Si l’on comprend le message dans toute sa froide logique, la famille dont le pape argentin s’estime le gardien et le guide n’est donc plus la petite société fondée naturellement sur un père et une mère, et élevé à l’ordre de la grâce par le mariage sacramentel ce qui la définit chrétienne, mais tous les genres d’union avec ou sans enfants : monoparentale, homoparentale, mariés-divorcés-remariés, transsexuelle, synthétique, chimique, artificielle, etc. Et selon lui, chacune de ces « unions » serait une « famille » avec un rôle à jouer dans l’Église et la société !

En considérant les nouvelles structures sociologiques issues de la révolution sexuelle et culturelles déchaînée par les lobbies Lgbt et transhumanistes comme des « familles » à part entière à qui l’on certifie, par-dessus le marché, qu’elles sont essentielles à la vie ecclésiale et sociale, Jorge Maria Bergoglio se fait le chantre du progressisme le plus outrancier et de la déconstruction nihiliste de l’homme et de la société. On ne peut plus clairement accepter comme un fait irréversible le désordre socio-anthropologique post-moderne qui détruit sciemment tous les repères naturels de l’homme et impose un nouvel ordre sexuel mondial qui traite les enfants comme des marchandises. Et participer à la mise à mort de la famille traditionnelle si…  magistralement !

Francesca de Villasmundo  

https://agensir.it/quotidiano/2017/9/19/summa-familiae-cura-mons-paglia-amoris-laetitia-e-magna-charta/

http://www.lastampa.it/2017/09/19/vaticaninsider/ita/vaticano/il-papa-rifonda-listituto-su-matrimonio-e-famiglia-voluto-da-wojtyla-d1WSnQyIBTRkDnYApnDiMI/pagina.html

http://w2.vatican.va/content/francesco/it/motu_proprio/documents/papa-francesco-motu-proprio_20170908_summa-familiae-cura.html

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

18 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    La nouvelle église qu’ il prône c’ est la franc-maçonnerie !
    Notre « guide » spirituel qui « comprend » et favorise, au lieu d’ interdire, les nouvelles structures sociologiques issues de la révolution sexuelle et culturelles telles que celles monoparentales, homoparentales, mariés-divorcés-remariés, transsexuelles, synthétiques, chimiques, artificielles, etc… a quand même oublié l’ inceste.
    Ben oui tant qu’ à faire !

    Mais où a t-il fait son catéchisme ce papillon ?

    • Gallicanisez vous au plus vite.
      Installez votre Siège à Avignon.
      « Patriarchisez » vous !
      Ayez un Christianisme qui vous ressemble, sans vous déraciner ni déculturer.
      Et surtout oubliez l’Ancien Testament et ses Lois mosaïques qui avaient condamné le Christ à mort.
      On ne peut servir qu’une seule religion.

  2. cadoudal says:

     » un pape  » qui installe la statue de Luther au Vatican doit être déposé en urgence.

    les cardinaux qui ont installé ce sinistre pitre sur le siège de Pierre doivent être enfermés dans des couvents , au pain et à l’ eau, jusqu’à la fin de leurs jours.

    • L’instinct de foi que tout chrétien a plus ou moins selon sa vie intérieure et que rappelle Monsieur l’Abbé Bernard Lucien, ancien prêtre théologien malheureusement passé dans la reconnaissance du concile Vatican II en 1992 et ancien disciple de Mgr Guérard des Lauriers, dans son livre « L’infaillibilité du magistère ordinaire » , nous oblige à réaliser que pour le moins le siège apostolique est occupé par un « pape materialiter », c’est à dire qu’il n’a plus l’autorité du souverain pontife, et pour le plus, par un véritable imposteur qui usurpe le siège de Pierre.
      J’opterais pour la deuxième solution.
      C’est un malheur terrible qui s’abat sur l’église en ce moment et qui ne peut ne pas être rapproché de ce que disait la Très Sainte Vierge à la
      Salette: l’église sera éclipsée.

    • Ayez… VOTRE… Christianisme !
      Vivez… VOTRE… Christianisme !
      N’ayez pas peur ça ne peut pas être pire.
      C’est impossible que ce soit pire.

  3. C’est bien exprimé.
    ‹ « Amoris Laetitia devient la nouvelle Magna Carta » a souligné, heureux, le Grand Chancelier de l’Institut Mgr Paglia, connu pour être également le très gay-friendly président de l’Académie pontificale pour la vie actuellement mis en examen pour association de malfaiteurs par la justice italienne. ›
    Y a-t-il eu un article ici sur cette mise en examen ? Si oui, il faut le mettre en exergue ; sinon, il faut en faire un.
    « En quelques mots, le pape François adhère à la révolution anthropologique actuelle qui fait fis de toute loi naturelle et divine en matière familiale et sexuelle. »
    Recte (non pour la première fois) : « fait fi ». Mais ‹fis› veut dire en allemand ‘fa dièse’ et fa dièse majeur est très loin de ut majeur ; même au clavier, il n’y a que ut dièse majeur qui en soit plus distant. Fa dièse mineur n’est pas si distant de ut majeur, mais le pape n’est pas mineur, et en plus il va dans la direction de ut dièse majeur, qui dans la spirale des tonalités n’en est distant que d’un pas. Plus à propos : il ne s’agit pas en fin de compte du clavier, compromission humaine avec l’ouïe mortelle, mais de l’infinité dans les deux directions de la spirale des tonalités.
    Si le pape continue, il deviendra fou (s’il ne l’est pas déjà). Il ne faut pas faire fi de la loi naturelle et divine en quelque matière que ce soit.

  4. Gabriel Zallas says:

    Perso je suis athée pour mon plus grand bonheur et je n’admet pas qu’un Pape, qu’un Pope, qu’un Iman quelconque me guide, m’ordonne, m’incite ou m’indidique ce que je dois faire dans la vie, quel doit être la couleur de mes chaussures, le nombre de femmes à épouser, encore moins à renier ou à répudier, quel giton il m’est mermis de sodomiser pour mon équilibre psychique ainsi que de satisfaire mes pulsions bestiales sur des enfants, pas plus que sur des animaux d’ailleurs, inutile de me dire de quelle main, la droite ou la gauche je dois m’esuyer les fesses dans le wc, la nature y pouvoit tout naturellement et à défaut d’accessoire on peut toujours se lécher les doigts ; je n’admet pas que l’on me définisse de tel ou tel genre et encore moins que je subisse une propagande éhontée pour rejoindre l’une des communautés sexuellement paumées se cherchant désespérément une place dans la société, quitte à s’en exclure par son exhibitionniste et son intrangisennce ; j’exècre ces donneurs de leçon et de morale qui nous inventent des lois que le peuple n’a pas demandé mais qui font la sourde oreille aux désidératas de leurs électeurs en appliquant des réglements à l’inverse de ce pourquoi ils ont été élus. Je ne regarde plus les informations « légales » et autorisées diffusant des mensonges à jets continues ; les spectateurs de TV sont trompés et roulés dans la farine avec une certaine délectation puisqu’ils en redemendent ; il est navrant de voir tout une presse qui se regarde le nombril en se congratulant réciproquement tout en se félicitant de gagner des fortunes non justifiées sur leur talent sinon celui s’avoir baisser son froc et de savoir avec qui coucher, Les pauvres quidams, chômeurs, retraités, smicarts, sont désolé d’apprendre que l’on réduit leurs maigres revenus pour engraisser une armée de parasites qui ne savent rien faire de leur dix doigts mais travaillent comme les castors avec leurs queue en violant les petits garçons, petites filles, jeunes femmes et même des mémées à la retraite ; comme en idiocratie attention chers messieurs de 7 à 77 ans serréz bien les fesses cela peut aussi vous arriver (pour certain ce sera une friandise). En bref je suis une espèce en voie de disparition, un électron libre qui n’a rien a foutre de ces trois religions de merde (en entier) venues d’une contrée du moyen orient ; désolé de n’être qu’un descendant de celte matinée germain, je ne me reconnais pas du tout dans ces façon de voir la vie. ce qui me désole encore plus c’est qu’un 4me religion encore plus pourrie s’installe en Europe… et là, cher con-toyens vous allez rigoler : plus d’alcool, plus de musique non agrées, plus de porc, cinq prières par jour obligatoires, des gonzesses tellement grosses et moches que vous les cacherez chez vous ou sous un sac hermétique, mais interdiction de sortir avec ces boudins sous peine d’être ridiculisé ; plus de … ni de … tout ce qui fait le sel de la vie quoi… Enfin vous serez soulagé d’avoir voté Macron et fière de l’être. Comme le dit si finement Lapallès : »… c’est vous qui voyez… »

    • Cher Monsieur,

      L’existence de Dieu est absolument certaine.
      Aristote, païen, philosophe réaliste, l’avait déjà démontré par l’usage de la raison.

      Dieu vous a doté d’entendement : utilisez-le pour chercher la vérité. Non pour vous conforter dans vos douces illusions.

    • @ gabriel zallas
      Monsieur, vous nous dites très fièrement, et en relevant le menton:
      « je suis athée pour mon plus grand bonheur »

      Eh bien, sachez cher monsieur, esprit fort et libéré de toutes contraintes,
      que vous avez 2 400 ans de retard, 2 400 ans de retard … !

      Platon et Aristote, simples « païens » avaient prouvé, par la seule raison humaine,
      ==> l’existence d’un Dieu unique,
      ==> l’existence de l’âme humaine et son immortalité.

      Alors, zallias, casse-toi,
      arrête ta logorrhée débile et blasphématoire,
      dégage de ce site.
      vade retro satanas!

  5. N’est-ce pas là ce que l’on nomme une logorrhée diarrhéique ?

    • Bien dit, Job, seulement moi je préférerais *‹logodiarrhée› puisque 1) les Grecs n’ont pas peur des composés et 2) leurs composants ont l’avantage d’etre moins lourds que les latins.

  6. Pour votre gouverne, Mgr Paglia a été lavé de tout soupçon quant aux accusations de corruption qui pesaient sur lui. Votre réinformation rime avec désinformation.
    https://www.cath.ch/newsf/mgr-paglia-lave-de-tout-soupcon-de-corruption/

    • « Rome, 21.09.2015 (cath.ch-apic) Le président du Conseil pontifical pour la famille, le prélat italien Mgr Vincenzo Paglia, a été lavé de tout soupçon quant aux accusations de corruption qui pesaient sur lui. »
      C’est tout, et c’est un torchon pro-romain que vous citez.

  7. Lire sans attendre, c’est très instructif !
    http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/trouble-narcissique-de-la-personnalite.html

  8. Le pape Urbain VI est élu par un petit conclave de cardinaux. Ils le regrettèrent car ce pape se révéla vite fou, mais dangereusement fou. Voyant cela d’autres cardinaux choisirent un autre pape. Cette seconde élection créa le Grand Schisme d’Occident qui fit des ravages dans la chrétienté. Là intervint Catherine de Sienne qui défendit Urbain VI de toutes ses forces. Pourtant ce pape croyant à un complot fit torturer 6 de ses cardinaux. Un seul survécut…

    Comment comprendre Sainte Catherine ? Elle a attesté qu’un souverain pontife élu de façon légitime, était légitime quoi qu’il advienne. Une seule certitude : même un fou méchant ne pouvait proclamer en union avec ses évêques, un dogme faux (un dogme, pas une pastorale). Le contenu de la foi reste intact depuis 2000 ans, c’est un miracle permanent. De très saints en pas bons du tout, la transmission se fait avec l’aide de l’Esprit Saint.

    Alors, relativisons…

  9. C’est malheureux, mais il y a un problème…
    Le projet Paulinien, sur lequel est fondé l’Eglise Universelle (Catholique…) Romaine est un projet… universalisant. C’est à dire que l’Eglise est, et a toujours été un empire, avec une volonté d’empire. Autour du Christ, précisément, autour du projet de faire le CORPS du Christ, tous ensemble, tous ensemble, ra, ra.
    Et c’est cette église CATHOLIQUE (au sens grec) qui reste le grand moteur de l’Occident dans ses velléités omniprésentes…. d’empire.
    Le Christianisme est fondé sur la foi de constituer.. une NOUVELLE alliance, en sachant que le Judaïsme s’est pensé la religion de l’alliance…
    Les Chrétiens lisent le NOUVEAU testament, et même l’Ancien, à la lumière du NOUVEAU.
    Faut-il s’étonner du poids de tout ce.. NOUVEAU ?
    Il n’y a rien de plus séduisant que le nouveau…
    Que François se soit montré si sensible à ce qui a du déjà agiter bon nombre de personnes il y a 2000 ans quand une petite secte hérétique avec un leader charismatique en a eu ras le bol du légalisme romain ET juif, quoi de.. nouveau ?
    C’est vrai que nous sommes de nouveau dans un contexte où nous étouffons sous le poids de ce fichu légalisme qui chasse presque toute possibilité de joie de nos vies quotidiennes.
    Ce pape va-t-il enfin achever l’empire catholique ?
    Difficile à dire…
    Si jamais il le fait, la fusion de l’empire catholique avec la société civile actuelle sonnera le tocsin de la civilisation occidentale, de mon humble point de vue.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com