L’homohérésie du père jésuite James Martin, consultant au service communication du Vatican aujourd’hui dans les mains de la puissante Compagnie de Jésus toute dévouée à l’idéologie du pape argentin, s’épanouit librement. Si les « traditionalistes » et « conservateurs » de tout bord sont régulièrement fustigés dans les allocutions papales, à cause de leurs positions doctrinales plus en conformité avec la morale catholique et naturelle, les propos de ce prêtre militant pour la reconnaissance du mode de vie des gays et de la « sainteté » des relations homosexuelles ne semblent pas choquer l’hôte de Sainte-Marthe. Pas de coup de crosse pontificale pour James Martin qui continue allègrement à « bâtir des ponts » pour « aller à la rencontre » des périphéries. Il use et abuse du langage bergoglien en s’investissant pleinement dans le dessein du pape argentin de construire une « Église de la rencontre ».

Sa campagne de promotion de l’homosexualité auprès de la hiérarchie ecclésiastique actuelle et des fidèles catholiques s’affiche voyante et engagée. Si certaines de ses conférences ont été annulées face à la levée de bouclier d’âmes catholiques scandalisées, il a cependant disserté le 29 août dernier à l’Université de Villanova, aux États-Unis, sur catholiques et « mariage » gay afin de dispenser une nouvelle doctrine en matière sexuelle. Le père Martin n’a pas de pudeur ni de respect d’ailleurs : il pense qu’il peut changer la parole de Dieu sur le sujet, plier la doctrine de l’Église catholique selon les impératifs des modes immorales contemporaines. Il est certain que si la plus haute autorité du Vatican dont il dépend ne le rappelle pas à l’ordre, il peut à bon droit se croire tout puissant sur la question! Plus que Dieu…

Le message du père Martin est infiniment grave : il s’efforce de faire disparaître la certitude de la nature humaine telle que Dieu l’a créée : être un homme et une femme pour procréer des enfants ! Il est le caution « catholique » entre guillemets, présent sur les plateaux télé et les médias obèses, de la révolution anthropocentrique initiée par les extrémistes du monde arc-en-ciel. Son poste au sein de la communication vaticane incarne la puissance du lobby Lgbt sur les mentalités romaines.  Tout cela témoigne affreusement de l’avancée de l’idéologie transgenre dans les Palais Apostoliques, les cours épiscopales et les cloîtres paroissiaux.

 

Dans sa péroraison, le père Martin a défini 8 points clés au sujet des catholiques et du « mariage » gay que Lifesitenews a énumérés et expliqués. Les voici en résumé :

1er : L’enseignement de l’Église sur l’homosexualité ne fait pas autorité.

2: Un catholique peut assister à un « mariage » homosexuel, c’est comme assister à un mariage entre juifs.

3: Les couples de même sexe devraient pouvoir s’embrasser durant la messe : « Qu’y a-t-il là de si terrible ? » demande-t-il benoîtement tout en espérant dit-il à l’homosexuel qui l’interroge que « dans 10 ans tu pourras embrasser ton partenaire ou, pourquoi pas, ton époux bientôt ».

4: S’opposer à la définition de « mariage » pour les couples de même sexe c’est être homophobe.

5e : Ceux qui critiquent les propos pro-gay du jésuite ont en fait une sexualité compliquée, ce sont des gays refoulés. Et ils n’ont pas compris qu’il n’est pas possible de demander aux personnes Lgbt la chasteté. « Le célibat est un don »  explique-t-il.

6: L’enseignement de l’Église est « vieux » : la majeur partie des doctrines de l’Église sur la sexualité, telles celles contenues dans Humanae Vitae, sont refusées par la majorité des personnes. Humanae Vitae ne tient pas compte de tant de « choses nouvelles» déclare-t-il, qui doivent être prises en considération.

7: L’amour entre sodomites est « beau ».

8: S’opposer aux mariages entre homosexuels c’est comme s’opposer aux mariages entre personnes de races différentes, c’est être raciste.

Le père Martin a également suggéré que les catholiques africains sont le plus grand obstacle à la reconnaissance de l’homosexualité. Coup bas envers le cardinal Sarah qui dernièrement s‘est levé publiquement contre ses théories déviantes.

Pour conclure avec Lifesitenews, ce sont les catholiques fidèles à l’enseignement constant de l’Église sur ces sujets que ce drôle d’oiseau multicolore en col romain, qui accuse l’Église catholique d’être homophone, tend à marginaliser avec l’aide des médias à la botte de la Gaystapo et de bien trop nombreux clercs dévoyés !

Francesca de Villasmundo  

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    C’est un sataniste, il semble y avoir peu de doute là-dessus. A partir de là il peut affirmer ce qu’il veut ça n’implique en rien les catholiques.

  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest says:

    Le père Martin, Jésuite ? De la même eau que son chef hiérarchique du Vatican, donc. Comment s’étonner ?

  3. Un faux ministre de Dieu servant ouvertement Satan et entrainant dans son inépuisable mensonge les chrétiens aux lampes éteintes .
    Manigances du diable qui possède cette âme noire aux fruits secs …
    Est – là Parole de Dieu ?

  4. Il est en mission, pour la loge, ou un comité LGBT (QXYZ), ou une des ONG sorosiennes.
    Le but étant de mettre le brin étant de mettre le brin partout, chez nous.

    Y a-t-il une nonciature en Arabie c’est-où-dites ?
    Dans ce cas, on devrait l’y parachuter (avec ou sans parachute à son dos).

  5. Dieu le foudroiera tôt ou tard.

  6. Perlimpinpin says:

    S’il fait ça, c’est qu’il sait qu’il y a du monde derrière lui pour le protéger. Bientôt un schisme dans l’église car je ne vois pas pour ma part comment il est possible que ceux qui sont honnêtes au Vatican supportent encore longtemps ces péroraisons. A moins que tous ces gens finissent par écarter tous ceux qui bien que mous n’osent se soulever ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com