Image result for ivar giaever
Ivar Giaver – 65è conférence du Prix Nobel la semaine dernière en Allemagne
Parmi les 70 scientifiques, lauréats du prix Nobel, qui ont soutenu la candidature de Barak Obama en 2008, se trouve le prix Nobel de physique, Ivar Giaever. Ce qui ne l’a pas empêché, il y a quelques jours lors de la 65e conférence du prix Nobel, à Lindau, en Allemagne, d’estimer ridicule les alertes sur un réchauffement hypothétique de la planète. Il a notamment déploré que le Président Obama soit très mal conseillé sur le sujet. Giaever fait partie des 100 scientifiques signataires d’une lettre ouverte au président Obama en mars 2009 : « nous, scientifiques signataires de cette lettre, est-il écrit, maintenons notre position que les mises en garde contre le changement climatique sont grossièrement exagérées. »

Voici quelques citations d’une longue conférence:

Citant la mise en garde d’Obama: « aucun défi ne pose de plus grand danger aux futures générations que le changement climatique, » Giaever répond : « c’est une déclaration ridicule. » Comment puis-je dire une chose pareille ? Je pense que Obama est une personne intelligente, mais il reçoit de mauvais conseils. Le réchauffement global est une énorme erreur.

Je réponds ceci à M. Obama : Excusez-moi, M. le Président, mais vous avez tort. Complètement tort. Le réchauffement global est vraiment devenu une nouvelle religion et je me fais du souci au sujet de la conférence de Paris de l’ONU en novembre prochain… car je pense que les alarmistes sont en position de force. Nous devons arrêter de gaspiller des énormes – je veux dire vraiment gigantesques sommes d’argent au sujet du réchauffement climatique.

La théorie derrière la peur de la montée des niveaux de dioxyde de carbone ne s’appuie sur aucune preuve. Quand on a une théorie, mais qu’elle n’est pas validée par l’expérimentation, on doit abandonner  cette théorie. Et cette théorie est fausse.

J’ai été horrifié par ce que j’ai découvert, après avoir fait des recherches sur le sujet en 2012. Le réchauffement global est vraiment devenu comme une religion. Parce qu’on ne peut pas en discuter. 

Je me fais du souci au sujet de la conférence de Paris de l’ONU en novembre prochain. Je suis vraiment inquiet, parce que la conférence de 2009 était à Copenhague, presque tout était devenu un désastre mais rien n’a été décidé. Mais maintenant, je pense que les alarmistes sont en position de force.

Les faits, c’est que durant les 100 dernières années où nous les avons mesuré, les températures ont progressé de 0,8 degrés, et tout dans le monde s’est amélioré. (…) Alors comment peut-on dire que ça va être pire quand on a les preuves du contraire ?

The Great Pause lengthens again: Global temperature update: The Pause is now 18 years 3 months (219 months)

 « Ça doit être une histoire politique. »

Je voudrais dire que le réchauffement global, c’est un faux problème. Oubliez-le et il va s’occuper de lui tout seul. C’est très difficile pour moi de comprendre pourquoi presque tous les gouvernements en Europe — à l’exception du gouvernement polonais — se font du souci pour le réchauffement global. Ça doit être une histoire politique.

Nous devons arrêter de gaspiller d’énormes, je veux dire vraiment d’énormes quantité d’argent sur le sujet du réchauffement. Sinon cela risque de nous faire faire marche arrière. Les gens pensent que c’est supportable, mais ce n’est pas supportable.  Les températures de la planète ont cessé d’augmenter depuis plus de 18 ans. 

« Ils trichent avec les chiffres. « 

Vous ne pouvez pas imaginer les terribles choses que ces gens là — les alarmistes — disent du CO2. Ce n’est pas vrai, ce n’est absolument pas vrai. 

Vous croyez vraiment que le CO2 est un intervenant majeur du climat ?

Comment pouvez-vous mesurer la température moyenne de la terre entière et trouver un résultat en fraction de degré. Je pense que la température moyenne de la terre est égale aux vêtements de l’empereur. Comment pouvez-vous penser que vous pouvez mesurer une fraction de degré ? C’est ridicule ! [Il veut dire à l’échelle de la planète!]

[les alamistes] ne disent pas à quel point c’est bon pour l’agriculture que le CO2 augmente. 
L’autre chose qui m’étonne, c’est que lorsqu’on parle du changement climatique, c’est toujours pire. Ca doit tout de même être mieux quelque part ! Ca ne peut pas être toujours pire.
Alors arrive l’argument massue. Si le changement climatique n’effraie pas les gens, nous pouvons leur faire peur en parlant de températures extrêmes. 

Durant les dernières centaines d’années, les océans ont avancé de 20 cm . (…) sur les 300 dernières années, les océans ont également avancé de 20 cm tous les cent ans.

Donc il n’y a aucune montée inhabituelle du niveau de la mer. Et pour être certain que vous comprenez bien, je vais me répéter. Il n’y a aucune montée inhabituelle du niveau de la mer.

Ils disent que les réfugiés tentent de traverser la Méditerranée. Ils ne fuient pas le réchauffement climatique, ils fuient la pauvreté. Si vous voulez aider l’Afrique, aidez-les à sortir de la pauvreté. N’essayez pas de fabriquer des panneaux solaires et des éoliennes.

Vous gaspillez votre argent sur des panneaux solaires et des éoliennes au lieu d’aider ces pauvres gens. Les populations ont été induites en erreur. 

L’énergie bon marché est ce qui nous a fait si riches, et soudainement les gens n’en voudraient plus?

Les gens disent que les compagnies pétrolières sont les grand méchants. Je ne comprends pas pourquoi ils seraient pires que les gens qui font des éoliennes. General Electric fait des éoliennes. Ils ne vous disent pas qu’elles ne sont pas économiquement rentables parce qu’ils font de l’argent avec. Pourquoi personne ne proteste auprès de General Electric, alors que tout le monde proteste auprès d’Exxon qui produit du pétrole ?

Je suis norvégien, est-ce que je dois vraiment m’inquiéter si la température monte un peu ?

« Malheureusement, je deviens un vieil homme. Nous avons entendu des messages alarmistes semblables à propos des pluies acides il y a 30 ans, les trous d’ozone il y a 10 ans, et la déforestation, mais l’humanité est toujours là.

Le réchauffement climatique est devenu la nouvelle religion. 

Lire également sur ce sujet:  
.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. François Gervais corrobore les propos d’Ivar Giaever : http://www.solidariteetprogres.org/climat-effet-de-serre-en-question.html

  2. Cette « religion » cache la volonté mondialiste de s’appuyer sur ce faux prétexte pour justifier la création d’un embryon de gouvernement mondial.
    En levant un impôt appliqué à l’ensemble des nations du monde et en créant le premier organisme chargé de collecter ce dernier ils auront la première pierre posée du futur gouvernement mondial qui sera là pour « sauver la planète » des hordes humaines polluantes et nauséabondes.
    C’est à ce moment qu’il faut comprendre, sauver la planète pour les riches, leur descendance, et les pauvres que nous sommes ne feront pas parti de la fête. Vous verrez qu’ils préfèreront sauver les animaux plutôt que leurs congénères. D’où la volonté de dépopulation mondiale (comment dépeuple-t-on sans tuer?) par le terme spécieux de contrôle démographique de la population.
    A votre avis, pourquoi produisent ils autant d’armes? est ce vraiment pour la sécurité du plus grand nombre ou simplement celle des soi disant élus talmudistes et franc maçons? A quel point la tyrannie dans laquelle nous vivons est bien cachée, juste sous nous yeux?

  3. Guy de la Croix says:

    Une belle claque à Bergoglio , qui dénonce son alliance folle avec la gouvernance mondiale judéo – maçonnique américaine…dans une encyclique… on aura tout vu avec cet imposteur publique…

  4. Castle_13 says:

    Je cite : »Comment pouvez-vous penser que vous pouvez mesurer une fraction de degré ? C’est ridicule ! »

    « Durant les dernières centaines d’années, les océans ont avancé de 20 cm . (…) sur les 300 dernières années, les océans ont également avancé de 20 cm tous les cent ans. »
    Parce que vous avez réussi à le mesurer vous ? Avec un décimètre ? Bref…

    Concernant le CO2, il existe quelque chose que l’on appelle un « cycle carbone ». Un arbre, quand il est brûlé émet la même quantité de CO2 qu’il a consommé pendant son existence. « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme »
    Ce qui signifie que si je coupe deux arbres, que j’en replante un, sur plusieurs dizaine d’année, l’arbre replanté aura « remplacé » un seul autre arbre en équivalent carbone. Et il y aura un augmentation en CO2 de l’équivalent d’un arbre…

    C’est en cela que le CO2 est bon pour l’agriculture et la végétation : Parce que cela favorise leur croissance. Mais continuer à couper trop d’arbre, et la dette de carbone continuera d’augmenter.

    Cet article me révolte, car basé sur aucune source et aucune données sérieuses. Des centaines de gens se battent pour continuer à garder notre confort tout en essayant de protéger l’environnement et de le rendre plus durable, et des gens comme eux détruisent en l’espace d’un instant tout un travail.

    Bien à vous

    • Il ne s’agit que d’extrait de la conférence initiale. C’est sûr qu’un écolo n’y trouve pas son compte, mais ce prix nobel de physique dit s’être sérieusement penché sur le sujet en 2012.

      Vous ne voyez pas que la question du climat est instrumentalisée à des fins politico-économiques pour nous faire payer des taxes et des industries nouvelles qui profitent aux copains politiques ?

      On en est à payer l’air qu’on respire! vous trouvez ça correct, vous ?

      Et puis agiter la peur pour obtenir la soumission c’est, vieux comme le monde. Ils vous ont bien eu! Vous en tout cas!
      Vous croyez que sans eux votre air va vous manquer ? Au contraire vous respireriez beaucoup mieux. Fichez donc la paix au monde! Nous avons vécu sans écolo et nous étions très bien!

      • Castle_13 says:

        Un comportement typiquement humain, vouloir à tout prix garder sa politique et ne jamais rien changer. Si les politiciens disent tout le monde va bien continuez ainsi, il y aura toujours des gens pour dire que tout va mal.
        Avançons de trois pas mais reculons de deux. Heureusement qu’il y a toujours des gens pour faire avancer les choses ne serait ce que d’un pas.
        Je suis entièrement d’accord avec vous sur le principe. La politique fait de l’environnement une affaire d’argent. Et s’en mette plein les poches. Cependant, même lorsque l’on ne parlait pas de développement durable, c’était déjà le cas !

        C’est parce que des « écolos », même si je qualifierais plus de « scientifiques » existent que vous pouvez continuer à vivre normalement tout en réduisant les émissions.

        Démarche LEED, normes ISO… regardez, renseignez vous juste en ouvrant deux ou trois pages Internet pour voir ce que ces « écolos » font pour que vous puissiez respirer correctement.

        • Je ne parle pas des scientifiques, encore que même parmi eux, il y a beaucoup de gens qui ne travaillent que pour leur gloire et l’argent sans souci de vérité. Mais passons.

          Lorsque je parle d’écolos, j’entends comme le commun des gens, les politicards. Ceux qui veulent nous faire passer où nous n’avons pas envie d’aller. Qui nous imposent des normes de plus en plus contraignantes parce que l’écologie est la religion qu’ils veulent nous imposer.

          Les écolos sont champions dans ce domaine. Si vous êtes un vrai scientifique, je ne comprends pas pourquoi vous vous sentez concerné. Mais si vous êtes un écolo, je comprends. M. Giaever est bien un scientifique, non ? Il ne me semble pas écolo pour deux sous pourtant.

          Faire du nouveau ? pourquoi pas ? Tant que le but est d’améliorer les choses au lieu de les pervertir ? Parce que le nouveau sert très souvent à pervertir, d’ailleurs n’est-ce pas ce que les écolos reproche au nucléaire (qui n’est pas une découverte bien ancienne), qui a pourtant tant apporté en matière énergétique et en plein d’autres dommaines, bons ou mauvais? Et parfois fort mauvais.

          Vous voyez bien que nouveau ou changement n’est pas synonyme de meilleur, non ? Parfois c’est même « retour en arrière » qui est synonyme de meilleur. Cela dépend des cas.

          Merci de ne pas propager des idées fausses qui servent à faire avaler n’importe quoi: le changement n’est pas synonyme de mieux.

          Cordialement

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com