Ils sont Allemands, vivent à Stuttgart et s’appellent Katholische junge Gemeinde (KjG), c’est-à-dire Jeunes Paroissiens Catholiques. Leur particularité : ils ont décidé de participer à la GayPride de leur ville en tant que groupe catholique.

Les slogans qu’ils hurlaient appartiennent au répertoire stéréotypé du monde arc-en-ciel et de ‘l’homohérésie’ en marche dans l’Église conciliaire :

« Dieu t’a fait comme cela et Il t’aime comme tu es », « Le pape t’aime comme tu es », « Tu dois être heureux comme tu es »,

et autres cris de ralliement du même tonneau. Pour se donner bonne conscience et un appui théologique, ces jeunes bien-pensants sexuellement corrects n’ont même pas hésité devant le blasphème :

« Jésus avait… deux pères ».

Katholisch.de, le site des évêques allemands, a applaudi cette initiative du KjG et a donné un espace à la propagande lgbt en donnant la parole à Miriam Lay, membre de la direction diocésaine de ce mouvement de jeunes :

« Dieu aime tout le monde indépendamment du propre sexe ou de l’orientation sexuelle. Beaucoup connaissent uniquement la position conservatrice de l’Église. Nous voulons la changer »,

a déclaré cette ayatollah de la cause arc-en-ciel.

Les organisateurs de la GayPride ont de leur côté profité de cette si belle occasion qui leur était offerte de faire avancer leur revendications au sein du monde catholique en donnant un prix à ce groupe KjG qui compte environ 3000 membres. Ils ont motivé leur choix en soulignant que ces jeunes ont contribué de manière significative aux thèmes de « l’accueil », « de l’acceptation » et de « l’égalité ».

Et l’évêque de Stuttgart, face à cette campagne visiblement provocante et tapageuse du groupe diocésain, est resté… d’un silence assourdissant.

Rappeler à ces jeunes, qui se disent catholiques mais pratiquent une nouvelle religion ‘homohérétique’, l’unique doctrine catholique sur le péché, le pécheur, sur ces questions morales et sexuelles ne semble pas être une mission prioritaire pour l’Église d’Outre-Rhin plus sensible au drame des ‘migrants ‘ qu’au drame des âmes séduites par la mode diabolique contre-nature.

Au nom du nouvel ‘esprit de l’Évangile’ libéral-libertaire proclamé par El papa argentin, la pression de la gaystapo écrase toute velléité de résistance  !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

3 commentaires

  1. Etienne says:

    C’est sûrement leur arme secrète pour relancer la natalité dans leur pays.

  2. Cadoudal says:

    Références st Thomas d’ Aquin- somme théologique- II-II- q 154 art 12 l’ ordre de gravité entre les espèces de luxure

    « de même que l’ ordre de la raison droite vient de l ‘homme , de même l’ ordre de la nature vient de Dieu lui-même . »

    « C’est pourquoi dans les péchés contre nature , où l ‘ordre même de ma nature est violé, il est fait injure à Dieu lui même l’ Ordonnateur de la nature. »

    « Aussi st Augustin dit-il : « les turpitudes contre nature doivent être partout et toujours détestées et punies , comme celles des habitants de Sodome. »
    « Quand tous les peuples imiteraient Sodome, ils tomberaient tous sous le coup de la même culpabilité, en vertu de la loi divine qui n’ a pas fait les hommes pour user ainsi d’ eux mêmes . »

    « C’est violer jusqu ’à cette société qui doit exister en Dieu et nous de souiller par les dépravations de la sensualité la nature dont il est l’ auteur. »

    « Les vices contre nature sont contre Dieu . Ils l’ emportent d’ autant plus sur la corruption du sacrilège , que l’ ordre de la nature est plus primitif et plus stable que tout autre ordre surajouté. »

    « A tout individu la nature de l’ espèce est plus étroitement unie que n’ importe quel individu .C’est pourquoi les péchés qui se commettent contre la nature de l ‘espèce sont les plus graves. »

    « Après le crime de bestialité se place le vice de l ‘homosexualité , où l’on ne tient pas compte du sexe requis. « 

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com