Intervention de Marie-Christine Arnautu, euro-député au Parlement européen du groupe Europe des nations et des Libertés, lors d’un débat au Parlement européen sur “La révolution totalitaire bolchévique de 1917”.

« La « célébration » du centenaire de la révolution bolchévique, les 8 et 9 novembre au Parlement à Bruxelles, puis aujourd’hui ce débat intitulé « legs de la révolution totalitaire bolchévique » sont une insulte grave à toutes les victimes du communisme et à leurs familles, dont la mienne. Comment peut- on oser parler de « legs » ? De quel héritage s’agit-il ?

L’excellente exposition organisée par notre collègue Marek Jurek nous l’a pourtant rappelé : les crimes, perpétrés au nom du communisme, à hauteur de plus de cent millions de morts, n’ont jamais été officiellement et définitivement condamnés, comme ce fut le cas pour les crimes nazis. Je siège dans cet hémicycle depuis plus de 3 ans, et j’y ai entendu des centaines de fois les mots tolérance, démocratie, avec un empressement non dissimulé pour s’ingérer dans le gouvernement de nations pourtant souveraines, sous couvert qu’elles bafoueraient les valeurs européennes. Je pense bien sûr par exemple à la Hongrie, à la Pologne, à la Russie. Le hasard veut que ce soient justement des pays qui ont payé un très lourd tribu au régime de l’Union Soviétique. Pays qui aujourd’hui se battent plus que d’autres pour préserver l’identité de leurs peuples, qui veulent réhabiliter leurs racines chrétiennes, qui n’en ont pas honte, qui veulent défendre la famille et le concept salvateur de la nation. En clair, tout ce que le communisme s’est acharné à détruire pendant 70ans et, pourtant, certains continuent de distiller son idéologie mortifère.

Aucune complaisance n’est acceptable. Nous devrions tous ici, nous engager solennellement à ce que nos peuples respectifs ne revivent plus jamais ça. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Mad-Max says:

    Merci Marie – Christ ine pour cette intervention remarquable !
    Pourtant les massacres , les charniers , les crimes abominables et sans remords perpétrés par les communistes sont reconnus par la communauté internationale .
    La tyrannie de cette idéologie est toujours à l’oeuvre pour bon nombre de sympathisants toujours présents dans le monde politique de nos dirigeants Lucifériens
    Sujet tabou pour la reconnaissance des crimes contre l’humanité de ces assassins de leurs peuples toujours actifs sur cette terre y compris en France dans les mouvements Antifas bien protégés par le « government « …

  2. Soupape says:

    Remarque frimassonique !

    Quel était le cours de la Bourse le vendredi 17 NOV 17 ?
    La réponse se trouve dans la révolution d’octobre 1917 (en fait de novembre 1917)
    CAC40 = 5319,17 !!!
    Donc, qui tient la Bourse ? Les trotskystes …
    Et voilà pourquoi Arlette Laguiller était … employée de banque.

    Confirmation :
    Combien font trois euros, en francs : 19,68 francs !!!
    Allusion à mai 68, bien entendu !!!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com