L’organisation indépendante Access Info Europe a dévoilé les montants des dépenses de voyages des commissaires européens, mais elle n’a pu les obtenir que pour les deux premiers mois de 2016. Pour les autres mois de 2016, la Commission européenne a refusé de divulguer les chiffres, ce qui laisse penser qu’elle n’a communiqué que la période de dépenses les moins élevées.

Sur deux petits mois (janvier et février 2016), les 28 commissaires européens ont dépensé environ un demi-million d’euros en frais de voyages.

Il s’agit de 261 déplacements officiels dans 26 pays de l’UE (y compris pour les sessions au Parlement de Strasbourg) et 23 pays non membres de l’UE.

Les éléments les plus marquants sont :

. 75.000 euros pour un déplacement à Bakou (Azerbaïdjan) de Federica Mogherini, deuxième vice-présidente de la Commission européenne et Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, avec un avion affrété tout spécialement pour elle.

.  26.351 euros pour un aller-retour à Rome en avion-taxi de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, les 25 et 26 février 2016.

. 51.000 euros pour le vol ramenant Jean-Claude Juncker du sommet du G20 en Turquie.

On vous passe le détail des nuits d’hôtel de Jean-Claude Juncker à
500 euros la nuitée, hors frais de repas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

12 commentaires

  1. Profitez, profitez !
    Car il est écrit :
    « A celui qui a beaucoup reçu, il lui sera beaucoup demandé »
    Luc XII

    • pamino says:

      Cité très à propos. Demandons donc. Et faisons en sorte que ces hauts laquais soient obligés de rendre compte au parlement européen de leurs dépenses.

      • Azuly says:

        utopie…

        • pamino says:

          Pourquoi ? Ça marche dans certains autres pays, où il y a des comités parlementaires qui peuvent recommander la levée de l’immunité de parlementaires corrompus pour qu’ils puissent être poursuivis en justice.

  2. Philou40 says:

    Ce sytème permet toutes les magouilles possibles et le contribuable ne sait rien ! Quand va-t-on surveiller ces pratiques et les interdire? Ces gens-là sont-ils si indispensables? A quoi servent-ils?
    L’Europe nourrit une colonie de parasites et merci à ceux qui font circuler les info. de ce genre sur internet ! Les critiques sont faciles à l’encontre des républiques « bananières » mais je pense que le système européen n’est pas en reste !!!…

  3. Mantet says:

    C’est la gabgie institutionalise et vous ne connaissez qu’une infime partie du gaspillage.C’est la raison pour laquelle il nous faut sortir au plus vite de l’UE et de l’euro puis de l’OTAN ainsi que le préconise l’UPR.Ces institutions nous amènent tout droit à la faillite.

  4. John Bourde says:

    Petit rappel de comment ça s’est passé aux Etats-Unis : https://www.youtube.com/watch?v=LlAG2HvYUB0&feature=share

    Les peuples n’avaient que le mot démocratie à la bouche, mais maintenant ils découvrent qu’ils sont dirigés par des professionnels non élus et des organisations supra-nationales qui leur dictent ce qu’ils doivent penser. Il n’y a pas d’intellectuel en Occident.

  5. Etienne says:

    Elle est belle, cette soi-disant union européenne.
    Pour les lobbies, elle est parfaite.
    Pour les profiteurs (nabot alcolo, pédophile déclaré, et autres « référents »), elle est plus-que-parfaite.

    Pour les Européens ordinaires, il n’ont qu’à payer.

  6. daflon says:

    Apres le probleme des envahisseurs, il faudra regler celui des parasites-traîtres de l’UE. De la même façon.

  7. Les révolutions ont été menées soit disant pour abolir les privilèges ! Permettez moi d’en rire …

  8. Ces satrapes se croient au-dessus de tous. Quelle déchéance pour eux de prendre une ligne régulière, avec les problèmes de parking, d’attente aux contrôles et d’horaires fixes! Oui, comme Guy le fait remarquer, les privilèges, il n’y en a jamais autant eu. Et ces petits connards de fonctionnaires non-élus prétendent nous donner des leçons? Mais les élus c’est encore pire.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com