Job’s Daughters International est une organisation de jeunesse maçonnique pour les filles et les jeunes femmes âgées de… 10 à 20 ans. L’organisation est communément appelée simplement Job’s Daughters et parfois abrégée en JDI (ou IOJD , en référence à son ancien nom, International Order of Job’s Daughters).

Les fillettes ou adolescentes qui postulent à l’adhésion à Job’s Daughters doivent être liées à un franc-maçon ou, tout au moins, être parrainées par un franc-maçon.

Cette entité maçonnique pour enfants débute véritablement ses activités en juin 1923 : les Filles de Job avaient été approuvées par les Grands Chapitres de l’ Ordre de l’Étoile de l’Est dans l’Indiana, le Maryland, le Minnesota et Washington DC. Lors de la troisième réunion annuelle du «Conseil suprême des gardiens» à Chicago, le 12 octobre 1923, des délégués étaient présents, venus de vingt-trois États, ainsi que de l’Alaska et du Manitoba . En 1931, le nom a été changé en l’Ordre international des filles de Job après qu’un Bethel (un « chapitre » local) ait été institué à Vancouver, Colombie-Britannique.

Ces enfants évoluent selon un rituel de l’Ordre et «sous la direction générale de l’ordre maçonnique».

Cette structure est essentiellement présente en Australie , au Brésil , au Canada , aux Philippines et aux États-Unis . Aux États-Unis, elle est installée dans 31 états. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. daflon says:

    Belle petite secte.

  2. Michel H. Cormier says:

    Quant on sait comment ont fini les filles de Job, ça laisse songeur…

    • J’ailais le dire. En fait, il se passe quoi après cette cérémonie ? Les petiotes de 10 ans se voient invitées dans une célèbre pizzeria ???

      • MCF68 says:

        Le ministre de la justice de Mr Trump cherche toujours l’adresse de la pizzeria. Aidez le s’il vous plaît.
        Mais vous avez raison on devrai fermer cette organisation. Exiger la croyance en Dieu et le respect de la Bible. Quelle horreur cette organisation franc-maçonne…
        Et que dire de toutes ses inconscientes qui n’ont rien vu venir : Meghan Cary, Kim Cattrall, Anita Sue Dennison, Jacquelynne Fontaine, Nancy Fleming, Judy Garland, Mary Ellen Gilbert, Christie Hageman, Jenilee Harrison, Nannette Hegerty, Josephine E. Ladnier, Vicki Lawrence, Heather Moore, Linda Nieber, Jean Rabe, Debbie Reynolds, Debbie Rihn-Harvey, Lonna Seibert, Aimee Teegarden, Taila Gouge

        • Alain Picollet says:

          Bonjour

          Exiger la croyance en Dieu ? A l’impossible nul n’est tenu, il est absurde de l’exiger et cela ferai de biens médiocres croyants. Le droit à la critique est nécessaire tant à l’esprit qu’au progrès. La FM a depuis toujours ses organisations de jeunesse, son orphelinat, etc. J’ignore s’il s’agit d’embrigadement, mais peut le supposer. Une simple garderie, peu probable mais néanmoins possible. Nous pouvons penser que tout cela appartient à un folklore débile vu l’âge des participants. Vous ne pouvez pas ignorer que la FM américaine dont il s’agit ici, tout comme la britannique sont profondément déistes et dans une société qui n’est pas catholique, les interdictions du Vatican sont inaudibles et restent lettres mortes.

          Amitiés.

    • MCF68 says:

      «Il n’y avait pas dans tout le pays d’aussi belles femmes que les filles de Job. Leur père leur accorda une part d’héritage parmi leurs frères» A priori çà n’est pas négatif.

  3. BARRET Alain says:

    Ces jeunes filles sont accoutrées exactement comme dans les loges rosicruciennes. Ces jeunes personnes sont une pâte à modeler extraordinaire, elles ne savent pas qu’elles ne s’appartiennent plus
    car le poison instillé à une efficacité dans l’immédiat mais aussi sur le long terme. Et les parents là-dedans, que font-ils ??? Même eux sont contaminés, car les promesses d’un avenir meilleur si ce n’est brillant, obsède quasi tout le monde. Et je m’abstiens de parler d’autres sujets dits sensibles …

  4. Debra says:

    J’ai passé 4 ans dans un Bethel, en Utah, entre 13 et 17 ans.
    C’était une expérience extraordinairement enrichissante pour moi. Elle était un beau complément à ma vie de Protestante, à l’époque. (Il y a trente ans, ce ne fut pas une garderie, mais vu notre empressement collectif en Occident.. d’infantiliser notre jeunesse (en France ET aux U.S…), ça l’est peut-être devenu. Si vous regardez autour de vous, vous verrez combien la garderie de tous, pour notre bien, s’étend.)
    Il y régnait une belle camaraderie, des idéaux, et le rituel a répondu profondément à mon besoin de rituel, compte tenu du fait que dans les églises chrétiennes occidentales, en dehors du Catholicisme intégriste, à l’heure actuelle, le rituel n’a pas la cote.
    Surtout en France.
    La Franc-Maçonnerie est une organisation plurielle, et les institutions outre Atlantiques n’ont pas forcément des liens étroits avec les institutions européennes. Tocqueville a déjà bien parlé de ça, il y a longtemps. Tout le monde a les moyens de savoir qu’il y a un océan entre l’Amérique et l’Europe…
    Job’s Daughters est basé sur le livre de Job (dans la Bible…), et ce n’est pas rien, si vous l’avez lu.
    Je mets au défi bon nombre des commentateurs ici de le lire, car il traite de la question de pourquoi les justes souffrent. (Et oui… les Juifs n’avaient pas peur d’inclure dans leur canon des livres qui n’étaient pas consensuels…) A la fin de ce qui apparaît comme un procès sophistiqué, Dieu vient à la barre, en personne et…répond à côté. C’est un livre mystique. D’une beauté, et d’une poésie incandescente.
    La fin du livre est un ajout tardif, avec la restitution des enfants de Job, et les filles ne reçoivent pas seulement un héritage à côté de leurs frères (un héritage… n’est pas une dot), mais elles sont nommées.
    Elles finissent très bien, contrairement à ce que quelques commentateurs ci dessus semblent penser.
    Il est touchant de penser qu’en récompense pour son intégrité, Job se voit restituer ses filles, qui deviennent non seulement ses héritiers, mais sont les plus belles de tout le pays. Quel homme ne serait pas heureux d’avoir de belles filles (vertueuses, ça va de soi…) ?
    Ce qui est vraiment triste en France, c’est le degré d’ignorance sur/de la Bible que je constate…. y compris chez les chrétiens, ne parlons même pas des athées.
    Combien de personnes la lisent à l’heure actuelle, au lieu de se contenter de discourir, et d’exprimer leurs opinions sur des choses qu’elles ne connaissent pas ?
    Et qui aurait pu imaginer que le Web allait donner autant l’impression à autant de personnes qu’elles ont les moyens de comprendre ce qui se passent ailleurs, et bien sûr… passer jugement ?
    En voilà pour l’union…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com