Le site intégriste laïc Hiram, situé en Belgique, continue sa campagne de haine contre les opposants au régime. Après avoir déversé sa bile sur nos excellents confrères de Rivarol, ce qui avait déjà été relaté sur MPI, les voici qui s’en prennent au Salon Beige dans un article totalement délirant, mélangeant tout et n’importe quoi (entre autre l’article qu’ils attaquent et des délires écrits sur Facebook par des gens de la sphère musulmane ou tout simplement des agents provocateurs), en droite ligne du raidissement paranoïaque et du délire de persécution qui est de plus en plus prégnant sur ce site et qui s’est accéléré depuis le départ de l’ancien tenancier Jiri Pragman et sa prise en main par Gérard Plumecocq (Géplu pour les frères), originaire de Valenciennes, ce détail à son importance.

Le 22 octobre, une réunion maçonnique organisée par les ultras du Grand Orient se tenait à Valenciennes sous la forme d’une conférence de Philippe Foussier, le Skippy en chef. Le site Le Salon Beige en a fait une recension, ce qui provoquera la grosse fureur (comme disait Otto Abetz en toute fraternité) du site Hiram. S’en suit un salmigondis laissant craindre pour la santé mentale du gallinacé (décidément, le symbole de la France perd la tête quand il perd la foi, on se souvient du médecin laïcard Thierry Lecoquierre, apologiste du viol de femmes mal-pensantes et que la vigilance patriotique a mis hors d’état de nuire). Morceaux choisis entre l’aile et la cuisse : « le site d’extrême-droite ultra-catho Le Salon beige ». A hurler de rire !!! Le Salon Belge n’est absolument pas d’extrême droite, fondé par un collaborateur de Jean-Claude Gaudin (maire de Marseille qui l’un dans l’autre aime fraternellement son prochain) et encore moins ultra-catho puisque chaud défenseur de François Bergoglio. Qualifier Le Salon Beige d’ultra-catho, c’est aussi crédible que d’accuser Benoît Hamon d’être un disciple d’Enver Hodja.

Les francs-maçons, on le sait depuis 1904, ont une obsession du fichage de leurs adversaires, prioritairement les catholiques. Plus d’un siècle après, ils continuent bien sûr leur tradition. Il suffit d’ailleurs de recenser le nombre de familles catholiques qui ont été persécutées par ces derniers (j’en connais personnellement une demi-douzaine). L’article continue dans ce principe au sujet de quatre jeunes catholiques venus assister à une réunion publique organisée par la secte maçonnique :

« Ils l’ignorent peut-être, mais ils avaient été rapidement repérés parmi les plus de 250 personnes présentes, leur attitude tout au long de la conférence ressemblant plus à la niaiserie du potache qu’à l’étude. Dans leur article ils ont mis une photo d’eux où on ne les reconnait pas bien Heureusement d’autres photos ont été prises… » et le site de publier des photos où l’on voit les quatre auditeurs jugés « non conformes ».

Chez les frangins, la délation, on a ça dans le sang… Remarquez que maintenant, ils ont donné l’autorisation de faire de même.

Et l’auteur continue de vomir sa bile, montrant sa crasse ignorance de l’Autre et son goût d’un rance entre-soi :

« Tout ceci explique pourquoi cette conférence fit l’objet d’une organisation disposant d’un dispositif permettant d’assurer la sécurité de ses participants. C’est ce qu’ont relevé les « croisés » du groupuscule « Deus Vult » présents à la conférence dans leur compte-rendu de la manifestation sur le site internet catholique intégriste les salons beiges. À noter que l’un d’entre eux s’était fait une tête à la Robert Brasillach, assurément il tranchait avec l’ensemble de l’assistance. Il faut reconnaître un certain panache à ces croisés de l’occident chrétien. Déjà présents lors de la conférence publique du 25 octobre 2014 à Lille, ils se spécialisent dans leur participation aux réunions que nous ouvrons à tous. C’est une démarche beaucoup plus « courageuse » que leurs activités habituelles qui consistent à participer à des messes, des pèlerinages, des cours de boxes entre eux en plein air ou à abattre la nuit les arbres de la laïcité que nous avons plantés. ».

Ce qui est en soit beaucoup mieux que d’appeler à des attentats contre la manif pour tous entre deux orgies sexuelles comme leur ami Bergé, grand défenseur et financier des valeurs maçonnes…

Comme je l’avais précisé pour Marianne ou Les Cahiers du Football, le plus instructif est l’endroit où la base s’exprime, se débarrassant des oripeaux de la respectabilité et montrant son vrai visage. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que chez Hiram, on se vautre dans le préjugé et la haine de l’autre qui sont, si besoin était de le prouver davantage, le vrai visage de leur fraternité : « Ces quatre crétins ont vraiment une tête d’élèves d’école privée des années 50 ! A noter qu’ils effectuent le salut typique du groupuscule national-catholique Deus Vult (le bras tendu étant légèrement déprécié). Ils appellent cette présentation main tendu avec trois doigts ouverts le salut tridentin symbolisant leur Sainte Trinité. C’est assez ressemblant au doigt tendu de l’Etat Islamiste, c’est normal, leurs motivations ressortent du même fond pathologique rétrograde. Et les adresses IP permettent de retrouver assez facilement les adresses des néo Brasillach. CKK » (Missak Manouchian – référence au terroriste balancé d’ailleurs aux nazis par ses propres copains FTP, comme le firent en leur temps les Aubrac, pour « non-orthodoxie » stalinienne comme beaucoup d’autres résistants – messages du 31 octobre 2017). A cette dernière envolée digne de Bigard, un autre haineux en chef, Lionel Maine, ajoute « Excellent ou … KKK !!! ». Excellent effectivement quand on sait le rôle que joua la maçonnerie dans la création du KKK et sa haine anticatholique que parage Hiram…

Le plus cocasse, c’est cette petite phrase sur le site : « Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d’application ». On y retrouve toute la tartufferie des administrateurs de moraline à moins que… A moins que bien sûr, il ne puisse y avoir de « diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination » contre les catholiques. Catholiques qui seraient en quelque sorte des sous-hommes, voire des non-hommes. On en revient à la notion d’inversion accusatoire si magistralement théorisée par Hervé Ryssen. Quand un ripoublicain, un démocrasseux ou un partisan du droit du homard thermidor décrit « le vilain nazi », il ne fait que décrire ce qu’il voit dans son miroir.

Pour finir, citons le message suivant « Dans toutes les conférences nous avons malheureusement ce type d’individus, mais c’est là notre grandeur savoir les contenir pacifiquement et les remettre à leur place s’ils veulent perturber la conférence » (message de Jmplume). Prenez-en de la graine, camarades de Civitas. Appliquez ce sage principe quand les commis aux écritures de la police politique (journalistes en abrégé) viennent dans nos réunions pour faire leur sale besogne. Et Jmplume de conclure, comme un aveu : « C’est encore une fois la vérification que les choses la plus partagées au monde sont la bêtise et la haine au lieu de la tolérance et l’amour ». Et il est vrai qu’en lisant Hiram, ou pire encore 3, 5, 7 et plus (qui flique le site de MPI), question bêtise et haine, on se sent devant eux comme Maribor devant Liverpool

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com