eveques-mpi

Les évêques « d’Europe » viennent de signer une déclaration s’adressant au conseil de sécurité demandant d’urgence l’intervention de la communauté internationale. On pourrait se réjouir de voir les évêques sortir enfin publiquement de leur léthargie ayant mis plusieurs semaines à mesurer enfin l’ampleur de la tragédie de ce qui se passe en Irak.

Malheureusement, le discours est aussi vide que d’habitude et s’habille de grands poncifs généraux et vaporeux qui font oublier la raison de ces persécutions. Et comme d’habitude, le discours « droit de l’hommiste » est de rigueur avec ses appels habituels à la liberté religieuse. Ce n’est pas la liberté religieuse dont ont besoin ces populations, c’est l’élimination armée et sans pitié des assassins de l’EIIL et la destruction des Etats qui les soutiennent et les financent.

Une fois de plus, ces éminences qui se disent catholiques, tellement inquiètes de protéger leur dialogue interreligieux, se refusent à dénoncer la cause du massacre des chrétiens d’Orient qui n’est autre que l’Islam. Jamais cette religion meurtrière n’est montrée du doigt, jamais ces évêques ne rappellent la réalité de cette religion qui persécute l’ensemble des peuples qui se trouvent sous sa domination.

On appréciera une fois de plus dans les circonstances présentes les utopies mortifères du concile Vatican II, concile qui rend les épiscopats et l’Eglise catholique silencieux au sujet de l’Islam :

« L’Église regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa Mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes après les avoir ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne.

Même si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le saint Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté. »

Concile Vatican II, Nostra Aetate

Pire, en continuant malgré la terrible réalité de l’Islam, à promouvoir la liberté religieuse comme principe absolu, ils contribuent à l’Islamisation de nos sociétés, l’Islam se servant de ce prétendu principe pour pouvoir se répandre dans les pays du monde entier et notamment l’Europe. Si la liberté religieuse n’est pas retirée à l’islam dans nos pays, alors ils subiront tôt ou tard les mêmes affres que subissent aujourd’hui la Syrie, l’Irak, le Liban, le Mali etc…

La liberté religieuse est contraire à la paix, et loin de garantir le respect de l’autre, elle permet le développement de religions et d’idéologies contraires au bien commun. Il semble encore loin le temps où ces évêques dits catholiques poseront enfin à nouveau à nos sociétés décadentes la question de la vérité religieuse.

L’Islam forcera cette question, tôt ou tard.

Xavier Celtillos

 

Les évêques d’Europe s’adressent au Conseil de Sécurité des Nations Unies

 

Aux membres du Conseil de Sécurité des Nations-Unies (New-York)

Saint-Gall, 12 août 2014

 

Excellences,

 

La situation des chrétiens et des autres minorités religieuses d’Iraq est totalement inacceptable. Il est urgent et évident qu’il faut défendre et protéger les droits humains de ces populations, et permettre à leurs communautés de survivre. La Communauté internationale est appelée à mettre un terme à cette tragédie par tous les moyens possibles et légitimes.

 

Nous, évêques d’Europe, tenons aussi à exprimer ce que ressentent nos fidèles, en demandant que le Conseil de Sécurité des Nations Unies prenne les décisions nécessaires pour que cessent ces atrocités qui tuent, font mourir ou contraignent des milliers de personnes à abandonner leur domicile à cause de leur appartenance religieuse.

Le Secrétaire général des Nations Unies et une grande partie de l’opinion mondiale ont clairement exprimé leur rejet de ce qui se passe actuellement au nord de l’Iraq. Des mesures humanitaires concrètes doivent être prises d’urgence pour répondre à la détresse d’enfants, de femmes, de personnes âgées et de populations ayant tout perdu pour échapper à la mort, et risquant maintenant de périr de faim et de soif.

Ces dernières années, beaucoup a été fait pour mieux comprendre la responsabilité de la Communauté internationale en matière de sauvegarde des droits humains, particulièrement le droit à la vie et à la sécurité de personnes innocentes, et le droit à la liberté religieuse. Nous espérons que, cette fois encore, la Communauté internationale pourra apporter rapidement de l’aide aux nombreuses personnes déplacées, et assurer leur sécurité pour rentrer chez elles.

 

La tragédie actuelle du Nord de l’Iraq ne met pas seulement en danger la convivialité multiculturelle qui découle de la mondialisation ; elle comporte aussi un risque dans une région où les chrétiens vivent depuis les débuts du christianisme, eux dont la présence est appréciée et nécessaire pour la paix régionale et mondiale.

 

Par cet appel, nous nous unissons au Saint-Père le pape François qui, ces derniers jours, n’a pas cessé de réclamer que la Communauté internationale se mobilise pour apporter une aide concrète aux personnes en danger et qu’elle fasse tout son possible pour mettre un terme au cycle infernal de la violence.

 

L’Église catholique en Europe est proche de tous ceux qui ont été contraints de fuir leur domicile, et qui connaissent des moments de peur et de terreur. Elle tient concrètement à leur exprimer sa solidarité par des initiatives déjà en cours. Mais, sans engagement de la Communauté internationale et des autorités iraquiennes, ces efforts ne suffiront pas, malgré tout, à résoudre le problème.

 

Nous souhaitons que le Conseil de Sécurité des Nations Unies, qui a pour but d’assurer la paix et la sécurité internationales et de promouvoir les droits humains, se montre résolument déterminé à atteindre cet objectif. Nous vous demandons par conséquent d’agir de toute urgence en faveur de ces victimes et de toutes les autres victimes de la guerre et de la violence, qui souffrent et attendent la solidarité du monde entier.

 

Sincèrement à vous,

 

Card. Péter ERDÖ,

Président de la Conférence des Évêques de Hongrie

et Président du CCEE

 

Card. Angelo BAGNASCO,

Président de la Conférence des Évêques d’Italie

et Vice-Président du CCEE

 

Cardinal Reinhard MARX,

Président de la Conférence des évêques d’Allemagne

Président de la COMECE

 

Archevêque Georges PONTIER,

Président de la Conférence des évêques de France

 

Cardinal Sean BRADY,

Président de la Conférence des évêques d’Irlande

 

Cardinal Dominik DUKA,

Président de la Conférence des évêques de la République Tchèque

 

Cardinal Willem EIJK,

Président de la Conférence des évêques des Pays Bas

 

Cardinal Vincent NICHOLS,

Président de la Conférence des évêques d’Angleterre et du Pays de Galles

 

Cardinal Christoph SCHONBORN,

Président de la Conférence des évêques d’Autriche

 

Béatitude Sviatoslav SHEVCHUK,

Archevêque Majeur des Ukrainiens grecs catholiques

 

Patriarche Manuel CLEMENTE,

Président de la Conférence des évêques du Portugal

 

Exarque Christo PROYKOV,

Président de la Conférence des évêques de Bulgarie

 

Archevêque Ricardo BLÁZQUEZ PÉREZ,

Président de la Conférence des évêques d’Espagne

 

Archevêque Ruggero FRANCESCHINI,

Président de la Conférence des évêques de Turquie

 

Archevêque Zef GASHI,

Président de la Conférence épiscopale internationale des Saints Cyrille et Méthode

(Balkans : Serbie, Kosovo, Monténégro, Macédoine)

 

Archevêque Stanisław GĄDECKI,

Président de la Conférence des évêques de Pologne

 

Archevêque Jean-Claude HOLLERICH,

Archevêque du Luxembourg

 

Archevêque André-Joseph LÉONARD,

Président de la Conférence des évêques de Belgique

 

Archevêque Angelo MASSAFRA,

Président de la Conférence des évêques d’Albanie

 

Archevêque Mieczyslaw MOKRZYCKI,

Président de la Conférence des évêques latins d’Ukraine

 

Archevêque Fragkiskos PAPAMANOLIS,

Président de la Conférence des évêques de la Grèce

 

Archevêque Paolo PEZZI,

Président de la Conférence des évêques de Russie

 

Archevêque Ioan ROBU,

Président de la Conférence des évêques de Roumanie

 

Archevêque Youssef SOUEIF,

Archevêque des maronites de Chypre

 

Archevêque Sigitas TAMKEVIČIUS,

Président de la Conférence des évêques de Lituanie

 

Archevêque Philip TARTAGLIA,

Président de la Conférence des évêques d’Écosse

 

Archevêque Stanislav ZVOLENSKẎ,

Président de la Conférence des évêques de Slovaquie

 

Mgr Anders ARBORELIUS,

Président de la Conférence des évêques de Scandinavie

 

Mgr Markus BUCHEL,

Président de la Conférence des évêques de Suisse

 

Mgr Anton COṢA,

Évêque de Chisinau (Moldavie)

 

Mgr Andrej GLAVAN,

Président de la Conférence des évêques de Slovénie

 

Mgr Mario GRECH,

Président de la Conférence des évêques de Malte

 

Mgr Aleksander KASZKIEWICZ,

Président de la Conférence des évêques de Biélorussie

 

Mgr Franjo KOMARICA,

Président de la Conférence des évêques de Bosnie-Herzégovine

 

Mgr Philippe JOURDAN,

Administrateur Apostolique de l’Estonie

 

Mgr Želimir PULJIĆ,

Président de la Conférence des évêques de Croatie

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. dominique says:

    Il faut détruire alors Israël et les USA.Pour le reste ,c’est de l’islamophobie frontale comme d’habitude venant de Xavier qui rejoint les propos tenus dernièrement par madame Tasin de Riposte laïque écrivant l’islam est une saloperie,rien de nouveau sous le soleil.
    Si la liberté religieuse n’est pas retirée à l’islam… bon, soyons indulgent,Xavier a le mérite de la sincérité,il le pense vraiment.

  2. Serviam says:

    Dominique, juste une question si tu veux bien. L’islam est-il une hérésie selon la doctrine de l’Eglise et le Magistère infaillible ? Merci.

    • Dominique says:

      Ce n’est pas une hérésie,elle n a pas d’attache avec la révélation du Sinaï,le christianisme lui est une hérésie selon les Juifs bien entendu du judaïsme et les sectes protestantes elles sont des hérésies au sein du christianisme,l’islam procède d’une autre révélation,celle du djebel al nur,la montagne de la lumière,c’est une autre religion qui reprend en partie un corpus judéo-chrétien auquel elle ajoute un substrat arabe,voire mazdéen;mais l’islam lui-même connaît son protestantisme avec le chiisme principalement iranien,10 pour cent des musulmans.
      On parle du christianisme et de son arbre catholique,on pourrait aussi parler des islams.
      Le ministère public de Jésus a duré 3 ans, la révélation du Koran débutant sur la montagne de la lumière a duré 20 ans;Jésusle fils de Dieu fait homme a vécu sa passion à 33 ans et Mouhammad,c’est son vrai nom en arabe, selon les musulmans,envoyé de Dieu est mort sur sa couche à Madina an nabi ou l’amère,la ville du prophète dans les bras de sa plus jeune épouse Aïcha à 62 ans.
      On ne peut comparer.

      • -Aïcha, « sa plus jeune épouse ».
        ben oui, c’est le cas de le dire.
        fille de son copain abou bakr, Aicha avait 6 ou 7 ans quand elle s’est mariée à Mahomet et 9 ans lorsque le mariage fut consommé, le tout selon les sources religieuses Hadith.
        vous avez dit pédophile ????
        -« épouse préférée »
        ben oui, il en a eu 15, dont 11 reconnues par tous les musulmans, et on ne compte pas les « non épousées »…
        -vous avez dit polygame, obsédé sexuel?
        Anas bin Malik affirme selon un hadith que « le prophète avait l’habitude de visiter toutes ses femmes au cours d’une tournée, le jour et la nuit ; elles étaient onze »
        quelle santé !!!

        allez donc sur le blog de l’abbé Pages qui se livre à une comparaison édifiante entre NS Jésus Christ et ce monsieur.

        toujours islamophile, dominique, toi qui pries, paraît-il avec assiduité la vierge Marie?

        • Serviam says:

          Bonjour Marc ! Et Dominique hé hé ^^, c’est encore moi ! (mais je vais diminuer un peu la fréquence;-)

          Il n’y a pas plus à discuter avec Dominique, sa 1ere phrase m’a suffit d’emblée : Ma question était : « L’islam est-il est une hérésie selon la doctrine de l’Eglise et le Magistère infaillible ? » La question était volontairement très claire, très courte, et très directe, au regard de la seule Vérité qui existe, le catholicisme. Et Dominique répond, sans ambiguïté : « [L’islam], Ce n’est pas une hérésie. »

          A quoi cela sert-il davantage de continuer à lui parler ? Ou alors on peut continuer à lui parler;-), mais en s’adressant à un musulman.
          Cette seule phrase est une confession et profession d’hérésie, et d’apostasie, si tant est que Dominique a été un jour catholique. (Et pour un hérétique et un apostat c’est souvent excommunication latae sententiae;-)

          Et après il a affirmé (mais les musulmans mentent souvent;-) : Je suis « tradi » 🙂 Alors « islamophile » (nouveau terme pour désigner « musulman » : islamo-phile : Qui aime l’islam. Point barre).

          Je le mets au défi, ce menteur et hérésiarque;-), de trouver un tradi qui partage sa doctrine. Bon courage Dom !;-)

          L’autre !, il a cru qu’il allait pouvoir tranquillement verser sa soupe doctrinale mahométane-phile soralienne aux tradis ((les vrais;-) comme il a pu le faire dans d’autres « cercles » hétérodoxes antisionistes, parce que les tradis sont farouchement hostiles au judaïsme, comme à toute hérésie, ou parce que Civitas a engagé une convergence (et simplement une convergence sur des sujets bien précis, qui regarde, outre la seule vraie Foi catholique, le simple bon sens et la loi naturelle, vers laquelle ne peut que converger tout cerveau équilibré. Alain Escada, que je connais personnellement comme tant d’autres le connaissent personnellement également, a toujours bien pris soin de rappeler à temps et contre-temps, quant à cette convergence de circonstance, que ce n’était en rien du syncrétisme;-), et la négation de tous les antagonismes que l’on a, que l’on a eu, et que l’on aura toujours avec l’hérésie islamique, évidemment, tant que cette hérésie existera. Il l’a dit et redit devant Farida Belghoul et les autres, bien entendu, et sans aucune agressivité maladroite (car Farida est une personne attachante, intelligente et précieuse, bien moins conne et bien plus humble d’ailleurs que Dominique), pour que les choses soient bien claires, non pour eux (Farida et les autres, qui l’ont bien compris dès le début, pas de lézard), mais pour toujours les quelques sempiternels neuneus pas franchement très fins, de chez nous !, capables de sortir, sur les réseaux sociaux par ex : « Ouais ! Escada pactise avec l’islam! »;-)) Rien à voir évidemment;-), mais y en a toujours comme ça. C’est pas l’élite évidemment;-) Ni la majorité évidemment non plus, heureusement. #plaie

          Car effectivement, mon pauvre Dominique, en mettant les pieds dans le « milieu » tradi, tu te retrouves face à l’élite (détermination et intellectuelle;-), eh oui ! Oui oui ! Y a 2 élites sur terre : Les tradis (pourquoi ferait-on les faux modestes, faut le dire au contraire;-), bon en mode moins claironnant bien entendu parce que sinon ça va déplaire;-) – sans doute « le petit nombre resté fidèle » annoncé et dont parle l’Evangile -, et les talmudistes messianiques maçonniques. Après, les musulmans, c’est juste un outil de ces mêmes talmudistes, ou WASPs messianiques type Dick Cheney, Bush, Wolfowitz, Donald Rumsfeld (juifs ceux-là quand même;-) Bush aussi d’ailleurs selon l’Enciclopedia Judaica castellana (Encyclopédie juive castillane), qui affirme que la famille Bush serait d’origine juive (lire : « Maçonnerie et sectes secrètes. Le côté caché de l’histoire. », de « Epiphanius » (pseudo pour « raisons de sécurité » (sic), 797 pages, aux Editions du Courrier de Rome, réédition 2005. #ALireEtAOffrir (au fait Marc ! Je te réaffirme et re-jure que c’est pas moi le petit malin – merci à lui quand même LOL – qui a usurpé le prénom si saint de Dominique;-)) Voyons, c’est pas des méthodes catholiques ça;-)

          « On ne peut comparer » : Effectivement, il y a d’un côté la Vérité, la Trinité (chose que refusent farouchement les musulmans, l’assimilant avec stupidité à du polythéisme : pourtant c’est quand même la nature de Dieu qu’ils contestent, là ! Excusez du peu !, la Trinité donc, avec NS J.C. seconde Personne de celle-ci, et Son Eglise, qu’Il a Lui-même fondée de son vivant.

          Et de l’autre côté nous avons l’erreur et donc le vide (à part Satan bien sûr, le père du mensonge et des hérésies), c’est-à-dire tout ce qui n’est pas catholique (catéchisme), dont l’islam.

          J’ai enfin réussi à faire avouer Dominique « le catholique ». Par une simple question claire. Il aurait menti et aurait continué à se prétendre catholique, il aurait peut-être ce faisant en quelque sorte abjuré l’islam, allez savoir;-) Là, il ne pouvait plus continuer à se dérober;-) Nous ne parlerons donc plus désormais que, – en accord avec la doctrine, car il n’y a là-dedans rien de plus qui vienne de toi Marc ou moi -, de « Dominique le musulman » (qui d’ailleurs, assez logiquement, a plus de connaissances en « islamologie »;-) qu’en catéchisme et doctrine de l’Eglise !)

          Tout son docte laïus (que d’ailleurs toutes les sectes et « écoles » qui se réclament toutes du « vrai islam » s’empresseraient de contester de fond en comble, au point de peut-être même par finir par occire le pauvre fidèle Dominique;-), cf. l’éternelle opposition classique sunnites-chiites), tout son docte laïus donc, dont tout le monde se fout (y compris les musulmans) ne nous intéresse pas;-)

          Allez, pour la rubrique « curiosité intellectuelle), voici un petit livre très bien fait sur Aïcha :

          « Moi Aïcha, 9 ans, épouse du prophète Mahomet », de Leïla MOUNIRA (qui est musulmane ! Voir le Résumé de Chiré) : http://www.chire.fr/A-168652-moi-aicha-9-ans-epouse-du-prophete-mahomet.aspx

          261 p., « A lire et à offrir » :-), en cette veille de 15 août, Fête nationale !

          Tiens au fait Dominique (Dominique, en arabe ça se dit : عبد الأحد (ʿAbd al-ʾAḥad) Comme il doit y être très attaché;), on l’appelle comme ça désormais, hein ! :-), quelles sont les origines de l’Angélus (toi qui dis si assidûment tes Ave…) et du Rosaire ?
          Les tradis te le rappelleront peut-être demain;-)

          Au XVe siècle Ste Jeanne d’Arc a bouté les Anglais hors de France. En 2014 il s’agit maintenant de bouter l’islam hors de chez nous. (Et Dominique-ʿAbd al-ʾAḥad). Qui ira chercher refuge et asile (ou alors nous on veut bien lui accorder l’asile ! Mais à l’hôpital Ste Anne par ex…) dans le « califat » de l' »Etat islamique »…
          Moi finalement je ne leur en veux pas tant que ça, sur le principe, aux djihadistes;-)) : Ils ne font qu’appliquer le Coran, la Sunna, les hadiths, la Charia, tout le bordel quoi. Et toute cette merde, ben ça donne ces comportements et ce bilan.

          الله هو صغير جدا ! (Allah est tout petit !)

          Ou plus exactement : الله غير موجود ! (Allah n’existe pas !) 😉 Merci Google traduction (un peu de la m**de souvent, mais bon);-), moi je suis latiniste, helléniste, angliciste, germaniste, et italophone (ça a été mon cursus étudiant en fait;-), mais pas arabisant. Désolé ! C’est comme ça.

          Bonne Fête de l’Assomption Dominique !

          • Dominique says:

            Merci serviam,Assomption comme Asuncion capitale du Paraguay où j’ai vécu en exil durant des années.
            Assomption,fête d’obligation où nombre de grandes surfaces seront ouvertes toute la journée en France;où en est comme influence le christianisme en France,très bas.
            Vous êtes jeune,instruisez-vous,faites preuve d’ouverture d’esprit tout en gardant vos convictions,le monde ne tourne pas autour du nombril de chacun de nous.

        • Dominique says:

          Oui et le roi Philippe Auguste a épousé sa reine lorsque cette dernière avait 10 ans,c’était un roi très chrétien,autre temps,autre climat,autres moeurs.
          Et les exemples abondent de ces mariages princiers précoces dans des climats européens froids alors pour l’Arabie 700 ou 800 ans plus tôt mais si cela vous fait plaisir,Marc,pourquoi pas!

          • Serviam says:

            … mais ne couchait pas avec à cet âge-là… Certains rois occidentaux de 10/12 ans se voyaient attribué d’office « pour plus tard », des filles de 4 ou 5 ans. Vous croyez qu’ils couchaient avec ? Ca n’aurait pas trop plus à l’Eglise… Et eux les rois n’en avaient pas l’envie non plus d’ailleurs. Par contre :

            Par contre : « Moi Aïcha, 9 ans, épouse du prophète Mahomet », MOUNIRA (Leïla) (musulmane)

            « La vie de la ‘Mère des croyants’ reconstituée à partir de textes reconnus par des millions de musulmans. « Le récit est rigoureusement fidèle à ce qu’enseigne l´islam. Quelques crudités, en rapport avec les exploits intimes du Prophète, réservent la lecture de ce livre à un public adulte » (Raffard de Brienne, Renaissance Catholique, août/octobre 2003). »

            http://www.chire.fr/A-168652-moi-aicha-9-ans-epouse-du-prophete-mahomet.aspx

            #ALireEtAOffrir…

  3. Courivaud says:

    à quoi sert cette conférence « européenne » ?

    Et puis, pour commencer, quel est son statut, d’un point de vue canonique et magistériel (même question que pour les « conférences épiscopales ») Avec quel argent oour faire fonctionner ce « comité Théodule » non théologue ou théologien ?

    Sans être mesquin, on aurait pu faire l’économie de cette démarche (téléphones, courriels, « consommables », déplacements à pied, à cheval et en voiture traduits en « frais de déplacement ») pour faire parvenir des vivres et des armes aux chrétiens d’Irak (et de Syrie et d’ailleurs au Proche-Orient) pour qu’ils restent en Irak (et en Syrie et au Proche-Orient).

    Quel temps perdu ! quel gaspillage de moyens, surtout quand l’Europe est une « non-personne » (cf. Michel Jobert, 1973, déjà !).

  4. L’O.N.U. est devenu un organisme aussi croupion que la ci-devant « Société des Nations ».
    Relire ses cours d’histoire pour se préparer mentalement à ce qui vient.

    • Courivaud says:

      sauf qu’ici, il ne s’agit pas de l’ONU (vaste sujet, et en dehors de l’Eglise catholique, si je ne me trompe), mais de la COMECE qui n’est une queue de comète…. ni une flèche d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com