Le blog En quête de vérité a publié un entretien très intéressant avec Pierre Hillard, grand spécialiste des questions de géopolitique, que nous relayons pour nos lecteurs.

Pierre Hillard : « L’esprit de la Révolution est une espérance messianique judaïque »

Vous avez sorti un nouvel ouvrage (Atlas du mondialisme aux éditions le Retour aux Sources). Quel était votre objectif principal avec ce livre ? Et quels ont été vos axes de travail ?

PH : Mon objectif était de présenter avec ce livre les différents morceaux du puzzle constituant le mondialisme. Plus précisément, je me suis employé à étudier ses référents religieux et philosophiques afin de comprendre les répercussions matérielles (politiques). Par exemple, pourquoi les provinces de l’Ancien Régime ont été supprimées au profit d’entités administratives artificielles comme les départements à l’origine dessinés en carré. Phénomène que l’on retrouve avec les Gauen de l’Allemagne nazie, les Vilayet de l’Empire ottoman et les 10 entités régionales lancées par le président Nixon en 1972. Le fond de l’histoire est que le mondialisme est un messianisme se traduisant dans les domaines temporels et spirituels par des actions diverses identifiables. Pour cela, il s’avère nécessaire d’étudier en profondeur le judaïsme et son opposé le catholicisme.

En quoi est-ce une grave erreur de voir le mondialisme comme un bloc monolithique ?

PH : Le mondialisme est comme l’enfer composé d’anges déchus plus ou moins élevés en grade mais animés de la même haine. Ils s’opposent seulement en raison de leur orgueil.

Pouvez-vous nous expliquer en quoi le mondialisme est comparable à d’autres funestes phénomènes comme le communisme et le nazisme.

PH : Le communisme et le  nazisme ne sont que les diverses branches du mondialisme spécialisés chez l’un sur le sociétal, chez l’autre sur le racial. Cependant, ils reposent tous les deux sur la haine du christianisme trinitaire et sur la promotion de l’homme.

100 ans après les requêtes de la Sainte Vierge à Fatima en 1917, peut-on faire un parallèle avec les demandes que le Christ formulait à Sainte Marguerite-Marie à Paray-le-Monial le 17 juin 1689 ?

PH : Ces événements sont liés. Pour effacer une marque satanique (1789 et 1917), on a besoin d’un désinfectant divin. La consécration de ces deux pays permettra d’être, en quelque sorte, lavés de ces marques.

Il vous arrive d’évoquer le manque de profondeur d’analyse de la grande majorité de nos concitoyens ce qui pousse à vouloir combattre l’ennemi avec des armes inadéquates (suffrage universel, « valeurs » républicaines, …). A quoi attribuez-vous cet aveuglement ?

PH : Manque de formation, manque de curiosité mais aussi la démission de nombreux membres du clergé qui, depuis le XIXè siècle, n’ont pas su faire comprendre aux Français l’élément essentiel : qu’est-ce que l’esprit de la Révolution ? La réponse : une espérance messianique judaïque.

De nombreux rabbins évoquent le rôle clef de l’islam dans la future venue du Machiah, en quoi l’islam est-il judéo-compatible à l’inverse du catholicisme traditionnel ?

PH : Il m’est arrivé de dire dans le passé que les musulmans défendent des valeurs que l’on ne rencontre plus en Occident. Les diverses lois adoptées en France à l’encontre des valeurs familiales classiques n’ont pas cours dans ces pays. Cependant, il faut souligner que la religion proposée par la synagogue nouvelle pour les non-Juifs (les Gentils), le noachisme, présente quatre caractéristiques identifiées par le rabbin Benamozegh comme incontournables pour tout noachide qui se respecte : a) le Dieu unique, b) le rejet de l’Incarnation, c) Jésus reconnu comme simple prophète appelé à une auguste mission religieuse et d) le rejet du sacerdoce catholique (conséquence de l’Incarnation). Ces quatre points font partie intégrante de l’islam classique même si cette religion a été, par la suite, dégradée par différents facteurs : fausse conversion des Juifs à l’islam (les Dönmeh), introduction de la  maçonnerie, wahhabisme, … Ces caractéristiques du noachisme n’obligent pas l’islam à se réformer sur ces points. C’est tout l’inverse avec le catholicisme. Le rabbin Benamozegh parle d’instaurer un « catholicisme d’Israël ». Il ne parle jamais d’instaurer un « islam d’Israël ».

Il me semble que vous faites mention du rôle du rabbin Akiba dans votre nouvel ouvrage. En quoi ce personnage est-il une figure centrale de l’histoire juive ?

PH: Vers l’an 100, il couche par écrit la Torah orale qui, en fait, était profondément altérée en raison de la disparition des quelques rabbins responsables de la transmission du message divin via Moïse. Il lance la création d’une nouvelle religion qui n’a rien à voir avec le judaïsme d’avant le Christ : le Talmud. Son œuvre se poursuit avec, par exemple, l’action du rabbin Hanassi. Le nouveau judaïsme, qui se construit en opposition au catholicisme et non l’islam n’existant pas à cette époque, est achevé  vers 500 ap. J-C.

Le 21 juin dernier correspondait au jour anniversaire de la triple donation initiée par sainte Jeanne d’Arc en 1429. Comment expliquer que cet épisode majeur de l’Histoire de France soit aussi méconnu alors qu’il résume tout ce que doit être la France authentique ?

PH : La réponse est simple : trahison et frivolité de la plupart des clercs avec des exceptions comme l’extraordinaire abbé Jean-Baptiste Ayroles dont les travaux sur sainte Jeanne-d’Arc ont été déterminants pour sa béatification et sa canonisation.

Quelles sont les conséquences de la pensée d’Isaac Louria sur le monde contemporain ?

PH : Pour la fin des temps, il a pavé la voie à l’arrivée de l’antéchrist.

Arianisme, bogomilisme, catharisme …, ces hérésies appartiennent-elles seulement au passé ?

PH : En histoire, tout a été inventé. On repasse par les mêmes chemins avec des techniques et des appellations différentes. Mais l’esprit reste le même. Qui sait que le communisme offre des similitudes importantes avec les carpocraciens baignés de gnose du 2è siècle ap. J-C ?

Victor Souvorov est connu pour son ouvrage assez controversé « le Brise Glace », sa théorie (vraie ou fausse peu importe) étant que le communisme s’était servi du nazisme pour étendre son influence en Europe. Un parallèle n’est-il pas réalisable au Proche et Moyen-Orient actuellement avec l’action de l’Etat islamique qui permettrait de favoriser d’autres desseins ?

PH : La finalité au Proche-Orient est de parachever la Déclaration Balfour lançant la création d’un foyer juif en Palestine avec l’établissement d’un « Grand Israël ». Ces éléments terroristes ne sont que des allume-feux pour provoquer tensions, guerres et divisions en vue d’un idéal supérieur.

Quels sont, selon vous, les 10 livres indispensables afin de mieux appréhender le monde actuel ?

PH : Le catéchisme de saint Pie X, la conjuration anti-chrétienne de monseigneur Delassus, tous les livres de Gershom Scholem ainsi que l’ouvrage de Alexander Kraushar : Jacob Frank et le mouvement frankiste.

Merci infiniment à Pierre Hillard pour le temps qu’il a bien voulu m’accorder.

Si vous ne devez lire qu’un seul ouvrage cette année, faites-en sorte que ce soit le monumental (à tous les sens du terme) Atlas du Mondialisme, une impressionnante synthèse d’éléments religieux, historiques, politiques, philosophiques et géostratégiques.
Le livre est disponible sur le site de l’éditeur (Le Retour aux Sources) ou sur amazon.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. cadoudal says:

    le Surhomme de la révolution nietzschéenne est l’ antéchrist de l’ Évangile.

    il habitera le Temple judaïque bâti sur les ruines de l ‘Eglise.

  2. Ce n’est pas l’ islam qui est le dernier rempart,mais le triompphe du coeur immaculée de Marie, bientot l’illumination des consciences.Le face a face avec jesus la purification de l’ ame et de nos péchés

  3. La guerre contre le NOM est spirituel;se consacré au ,sacré coeur de jesus,au coeur immaculée de Marie ,le chapelet, le rosaire.Se consacré a Saint michel,au precieux sang de jesus, la parole de Dieu, les sacrements,aussi changer son coeur,eviter de dénigrer les autres,prendre des forces dans l’eucharistie.Voila le DERNIER REMPART!

  4. Perlimpinpin says:

    Il se fourvoie s’il continue de penser que les musulmans défendent des valeurs qui n’existaient plus en Ocident, et dans de nombreux pays musulmans les mêmes choses que chez nous sont acceptées depuis parfois même plus longtemps.

    Juste quelques exemples : http://indiatoday.intoday.in/story/homosexuality-is-legal-in-these-10-muslim-countries/1/692375.html

    http://www.sbs.com.au/news/dateline/article/2016/09/06/malaysias-muslim-trans-community-struggle-human-rights

    L’Islam ne remplacera jamais le Catholicisme pour la défense des vraies valeurs. Merci de ne pas ajouter de la confusion à la confusion générale sur ce point, et pas seulement concernant la compatibilité au Noachisme. Car l’Islam est hypocrite et permet d’avoir 4 femmes, d’avoir des relations sodomites, etc etc, qui permettent justement ce déferlement de valeurs progressistes.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com