pro-life-girl

«Une société peut être jugée sur la façon dont elle traite les plus vulnérables : les personnes âgées, les malades, les handicapés et les enfants à naître. » Avec ces paroles émouvantes, le gouverneur de l’Indiana, Mike Pence, a défendu l’adoption d’une loi interdisant l’avortement des enfants atteints du syndrome de Down. L’Indiana est le deuxième État américain, après le Dakota du Nord, à légiférer pour protéger la vie de ces enfants.

Mike Pence, qui tout au long de sa carrière a cherché à promouvoir des mesures en faveur de la vie, a fait valoir que « cette loi affirme la valeur de la vie humaine« . La sénatrice Liz Brown, qui a travaillé à la rédaction de la loi, souligne que « de nombreuses familles sont poussées par les médecins à avorter leurs bébés quand ils sont diagnostiqués avec un handicap« .

Plus généralement, la loi de l’Etat de l’Indiana interdit l’avortement pour des raisons de race, de sexe, d’ascendance ou d’invalidité.

La nouvelle législation adoptée par l’État de l’Indiana, exige également que les corps des enfants avortés soient incinérés puis enterrés. Par conséquent, il est interdit que les restes de bébés avortés puissent être jetés à la poubelle ou mis à la décharge comme c’est hélas souvent le cas aux Etats-Unis.

La Fondation Jérôme Lejeune indique que 90% des fœtus détectés avec la trisomie 21 sont avortés et dénonce un «génocide réel des enfants atteints du syndrome de Down ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. « de nombreuses familles sont poussées par les médecins à avorter leurs bébés quand ils sont diagnostiqués avec un handicap«.

    Au lieu de chercher à guérir la maladie (qu’ont-ils fait depuis la découverte du professeur Lejeune ?), les médecins préfère tuer les malades.
    Nouvelle génération de médecins qui n’ont plus d’intelligence et qui en viennent donc aux mains… Ce sont des incapables. Que c’est triste!

  2. Tchetnik says:

    C’est un bon début, mais pourquoi n’épargner que ceux atteints du Syndrome de Down?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com