SYRIA-CONFLICT-IS

L’Etat Islamique va-t-il continuer à étendre son territoire ? Tous les observateurs le craignent.

D’une part, l’une des cibles est le Liban. A Ersal (Est du Liban), l’armée libanaise combat depuis août des islamistes du Front al-Nosra (branche syrienne d’al-Qaida) et des djihadistes de l’Etat Islamique. L’armée libanaise a repoussé les islamistes mais ceux-ci se sont repliés vers les montagnes. Au moins 4.000 combattants islamistes de différentes factions y seraient présents. Selon les services de renseignements libanais, les islamistes ont implanté dans ces zones montagneuses de la frontière libano-syrienne des dépôts d’armes et de munitions, des hôpitaux de campagne et des hangars pour véhicules.

Le général Jean Kahwaji, commandant en chef de l’armée libanaise, est persuadé que les djihadistes veulent pénétrer le Liban et créer un couloir donnant un accès à la mer. Il prédit aussi de fortes attaques destinées à s’emparer du matériel de bases militaires libanaises.

Les djihadistes cherchent également à déstabiliser les militaires sunnites de l’armée libanaise. Des désertions commencent à être signalées. Des déserteurs qui rejoignent ensuite l’une ou l’autre des factions djihadistes.

état-islamique-femmes-combattantes

Un autre terrain d’extension pour l’Etat Islamique pourrait rapidement être la Libye.

L’envoyé spécial de l’ONU en Libye Bernardino Leon a mis en garde la communauté internationale sur la situation dans le pays :

« Si on ne démarre pas rapidement un véritable dialogue politique, en Libye, ce qui est certain, c’est que le pays serait un champ ouvert pour l’État islamique qui pourra déployer, ici aussi, ses menaces. Il y a des contacts permanents entre les troupes de l’Etat islamique et des groupes héritiers d’Al-Qaïda en Libye. Les premiers miliciens sont déjà là, après avoir combattu en Syrie et en Irak. Ils n’ont besoin que d’une chose, à savoir la continuité du chaos actuel, et du manque de contrôle politique ; après, ils sauront quoi faire. Il leur suffira de réorganiser les hommes sur le terrain et opérer un transfert de marque pour qu’on assiste à une nouvelle radicalisation. »

Le danger est d’autant plus grand que l’Etat Islamique dispose déjà d’importants soutiens en Libye, dont le groupe djihadiste Majlis Shura Shabab al-Islam très implanté à Derna. Et Benghazi, ce sont les djihadistes d’Ansar al-Charia qui font entendre leurs armes.

L’Etat Islamique avance ses pions…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Pingback: L'Etat Islamique voudrait s'étendre au L...

  2. Et si les avions US et turcs continuent à approvisionner cette armée par des erreurs dans le largage de l’aide supposée destinée à leurs opposants…

  3. damien says:

    Voudrait? Il leur faudrait déjà être capable de conserver le terrain acquis…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com