Marine Le Pen cherche en ce moment un nouveau réservoir de voix pour le second tour. Face au « Front Républicain », Marine Le Pen tente de draguer les électeurs… de Jean-Luc Mélenchon.

Un tout nouveau tract de Marine Le Pen souligne ses points communs avec le programme de Jean-Luc Mélenchon, le leader de l’extrême gauche.

Pas sûr que cela plaise aux militants de la France insoumise. Ni d’ailleurs aux électeurs LR tentés de voter Marine contre Macron.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

37 commentaires

  1. Claude says:

    Effectivement, quelle erreur de stratégie que de vouloir ouvertement draguer cet électorat qui rendra impossible toute politique forte sur les questions de la défense de l’identité culturelle du pays.

    • raslebol says:

      D’après ce qu’a dit M Racheline ce matin chez Bourdin ce tract viendrait de quelqu’un sur internet et non du FN ! Peut-être d’un fan ?
      Il fallait voir ce matin Bourdin tenter de faire critiquer le parti de Mélenchon par Racheline ; il faudrait d’ailleurs qu’il pense à se mettre la prochaine fois un masque un gaz au moins il cacherait son dédain pour le FN !

  2. Quelle farce! bien fait de pas voter, c’est tous des vendus et des démagos.

    • christelle sauvage says:

      d’accord avec vous !

      • Bourgin says:

        Evidemment ! C’est tellement bien de ne pas être « dragué » par En Marche mais de se jeter « à reculons » dans ses bras ! Quels sont les points communs entre En Marche, ce qui reste de PS et ce qui reste de LR ? Il fallait les voir, pathétiques et toute honte bue, sur les plateaux télé expliquer qu’ils ne sont pas du tout « en phase » avec En Marche, mais qu’ils y iraient quand même puisqu’il ne s’agit pas de faire gagner la France, mais de faire barrage au FN ! Ils ne se sont pas demandé si cela va plaire ou non à leurs électorat respectif, ils n’avaient en tête que d’essayer coûte que coûte (oui : « coûte que coûte » !) de sauver leurs mandats de parlementaires ou d’élus locaux ! Alors, s’il vous plaît, réfléchissez un peu plus loin que les contours du pois chiche qui vous sert de cerveau ! Et sans état d’âme si vous voulez vraiment que cette mascarade de « front républicain » cesse pour que la France renaisse, votez Marine Le Pen ! Même si vous le faites aussi « à reculons ». Que diable !

        • Qohelet says:

          D’accord avec vous. Mais « s’il plaît à Dieu »serait plus approprié que votre  » que diable! »

        • Altobert says:

          @Bourgin Oui, je t’approuve à 100% ceux qui lisent ce site et ne vont pas voter sont des couilles molles, qui un jour viendront chialer parce que Macron nous emmerde !!! Et bien tas de limaces sans cervelle vous n’aurez que ce que vous aurez mérité. C’est à dire rien de bon et les 30 millions d’humains qui cognent à la porte de cette foutue Europe de merde vous écraserons. La multitude vous envahira et peut-être même vous aurez une bonne foutue guerre que l’Europe déclenchera, (se croyant suffisamment forte pour aller emmerder l’Ours russe) à cause de votre manque de confiance. Comme le dit @Bourgin voter pour Marine. Où pour le chaos, mais ne restez pas à regarder la France flamber. Quant à ce fameux prospectus, en tout cas il a le mérite de dire l’essentiel, ce qui peut en effet toucher un homme de gauche. Comme sortir de l’Europe et abolir la Loi El Komrhi. Que cela vienne ou pas du FN on s’en fout, l’essentiel est que les français de quelque bord politique qu’ils soient comprennent ce qui leur pend au nez en votant Macron. Faire un petit peu, c’est mieux que de se les rouler, tas de limaces chialeuses.

  3. croisé says:

    Bon, c’est une stratégie qui peut se discuter, mais il lui faut gagner cette élection, un électeur en vaut un autre et elle a raison de mettre en exergue les points de convergence, qui sont fort justes. Je connais des gens qui ont voté pour Mélenchon au premier tour et qui au second tour sont prêts à voter pour Marine tant il détestent Macron et ses connivences avec la haute finance. Et puis surtout Marine est contre l’UE. Ce en quoi ils convergent tout-à-fait avec le FN.

    Je soupçonne Léo Kersauzie d’avoir un compte personnel à régler avec Marine Le Pen. A propos, Yves Guaino n’appelle pas à l’abstention, il appelle à ne pas voter Macron, ce qui est tout autre chose et même un encouragement implicite à voter Marine.

    Pour ma part je soutiens Marine complètement, elle fait ce qu’elle peut comme elle peut et avec beaucoup de courage. Son programme est de TRES loin le meilleur, le seul acceptable pour un Français et catholique toujours. N’oublions pas que Mgr Lefebvre avait donné la marche à suivre: faire barrage à l’Islam.

    A propos, ce soir MLP sera à 21 heures sur TF1 et LCI.

    • croisé says:

      D’ailleurs Jean-Marie Le Pen qui est intervenu hier soir à la télé (CNews) a lui aussi fait de l’œil à Mélenchon… Il n’a pas perdu le sens de l’intérêt commun des Français et de la France!

    • LANKOU RU says:

      J’ai regardé la prestation de MARINE face aux 2 journaleux de TF1 (BOULEAU &COUDRAY) Ces 2 là sont vendus à macron . MARINE , elle , est restée polie , courtoise et a su répliquer à ces 2 journaleux .
      MARINE sauvera la FRANCE face au bankster macron , qui est en train de dégringoler dans les sondages
      Au fait , patrimoine macron : 10.000€ déclarés .La réalité est tout autre : résidence secondaire au Touquet ( idem Deauville ), 2 années chez rothschild payées 3.5 millions d’€ , détournement de + de 300.000€ d’argent des contribuables pour un voyage en Californie , 120.000€ de frais de restos (contribuables ) et puis la Rotonde (genre Mac Do amélioré ) avec sa clique sioniste . Etc ….etc….
      Virons ce macro .

  4. Sancenay says:

    Rien de choquant à ce tract ciblé qui n’engage pas au-delà des points précis indiqués. Mélenchon a été un candidat redoutable au premier tour qu,i par son punch et son talent, a certainement chipé des voix à Marine. Il paraît tout à fait raisonnable et habile que les stratèges de MLP contre-attaquent. il y a sûrement beaucoup de jeunes sincères chez Mélenchon à ramener au bercail.

    • Moi non plus pour le coup, je ne trouve rien de choquant là-dedans : ce ne sont que des faits.
      Faire un copié-collé en face-à-face des deux programmes sur les différents points économiques n’a aucun connotation morale. Aurait-elle dû mentir pour essayer d’attraper les électeurs de Fillion ? C’est cela, mentir, qui aurait été condamnable.

      Autant je réprouve évidemment Marine Le Pen sur son anti-catholicisme et son amour pour la culture de mort, autant dans ce tract, je crois qu’elle ne fait qu’exposer objectivement la réalité !

      • christelle sauvage says:

        Donc prête à tout pour se faire élire même à renier nos valeurs !!! Les papes ont condamnés le socialisme et le communisme (l’extrême-gauche est proches des communistes et antifas d’ailleurs) . Décidément même elle n’est plus à droite, mais à gauche c’est évident !

        • Soupape says:

          Oui, mais la politique ne se fait pas au Paradis,
          mais sur Terre, avec un nombre d’électeurs !

          Le parti qui soutient vos positions existe :
          il fait 2% des voix maximum, et ne s’est même pas présenté.

          Donc je vote Marine, pas pour elle, mais pour moi, pour nous tous !
          Parce que les socialistes internationaux, c’est BIEN PIRE !

          • l'ardennaise says:

            ben oui ,c’est à cause de gens comme vous qui préfère une gauche patriote à une droite patriote, qui ont infiltré le FN pour le gauchiser, sinon on serait à sa place avec Gollnisch. Si Marine perd ce sera de sa faute, elle n’avait qu’à rien changer. Et puis si personne ne s’inscrit ou vote pour un parti de droite nationale comment voulez-vous concurrencer Marine ??? Vous n’avez qu’à votez par rapport à vos convictions profondes et non parce que le néo-FN est le plus haut au niveau des scores. Le premier parti de France est toujours l’abstention.

        • Il est évident que sur le plan économique, Marine Le Pen n’est pas une libérale-capitaliste. Comme par ailleurs elle est semi-libertaire sur le plan des moeurs, on peut considérer qu’elle est à gauche en effet.
          Mais il faudrait vraiment définir correctement droite/gauche avant d’en parler.
          Historiquement, gauche signifie pro-lumières donc anti-France, et droite signifie pro-France et catholique.
          Comme elle a un programme a-catholique voire anti-catholique, on ne peut en effet pas la dire « à droite », mais elle n’est pas non plus complètement libertaire. En fait, je penserais bien (ça n’engage que moi) que le néo FN est l’équivalent d’un parti de « centre-gauche » des années 80.

          • blague à part says:

            Marine a le programme le plus catholico-compatible dans le cadre de la liberté de parole restante pour remporter des élections tenues par le Système. Mais on peut aussi préférer Macron en s’abstenant.

            Si au lieu de prendre vos consignes de vote chez Mgr Fellay en train de faire des tractations avec le dhimmi François, vous les preniez chez Mgr Lefebvre qui a demandé de faire barrage a l’invasion musulmane ou chez les papes comme saint-pie V qui a appelé à la croisade vs Lépante, vous verriez que la seule consigne possible pour un catholique c’est de voter Marine.

            Les consignes qui ont été divulguées dans toutes les chapelles de la FSSPX dimanche dernier relèvent de la soumission de Mgr Fellay au Système auquel appartient François tout comme il avait demandé pardon pour Mgr Williamson qui n’était pas d’accord avec les chiffres de la shoah.

            C’est honteux! Un peu d’esprit critique SVP!

            • Theophane says:

              quelles consignes de vote ?
              je n ai pas entendu parler de quoique ce soit ? pourriez vous preciser svp?

          • fiatlux says:

            @La Mésange,

            « Historiquement, gauche signifie pro-lumières donc anti-France, et droite signifie pro-France et catholique. »

            Désolé de vous contredire, mais il n’existe pas de droite « pro-France et catholique », car la droite est forcément révolutionnaire :

            « Immédiatement après la Révolution qui, posant la Politique sur les droits de l’homme, a instauré par le fait même, dans le principe, le système maudit des partis droite-gauche (quoique les étiquettes ne soient pas encore posées), les gouvernements de Napoléon, Louis XVIII, Charles X, Louis-Philippe, abominables prostitutions entre le principe de l’ordre politique naturel et celui de la nouvelle politique révolutionnaire athée, sont tous bel et bien des gouvernements de droite, au sens réprouvé de clivage idéologique issu de la Révolution. Et la gauche n’y a rien à voir puisqu’elle… n’existe pas encore. Pour bien comprendre ce qui définit cette droite révolutionnaire, prenons attentivement conscience des choses de la métapolitique : tout gouvernement qui veut promouvoir le bien commun mais en faisant constitutionnellement abstraction du droit divin direct du Roy Très-Chrétien, simple « tenant-lieu » du Christ, se constitue ipso-facto LUI-MÊME « de droite » au sens politique révolutionnaire du terme, crée LUI-MÊME le clivage idéologique, ce qui était bien sûr le cas des gouvernements que nous venons de nommer. En effet : vouloir le bien commun dans le cadre constitutionnel civil issu de la Révolution, c’est-à-dire sans droit divin direct, c’est automatiquement faire profession de foi politique de droite, de fascisme pour parler clair, parce que l’on considère par principe les choses du bien commun comme dérivées du pouvoir de l’homme et de ses droits, comme une « possession », une création par l’homme de bien, et non comme une dispensation toute gratuite de Dieu à l’homme, datis gratae. C’est là que se situe le premier mal. Contrairement à ce qu’enseigne Jean Madiran, on voit donc que le péché d’avoir constitué une droite politique, loin d’être imputable aux gens de gauche, est entièrement le fait des « gens de bien » qui, dès le lendemain de la Révolution, ont accepté eux-mêmes de bâtir leur politique sur le principe révolutionnaire que le bien commun est créé par l’homme et non par Dieu. Certes, on sait bien que nos chrétiens modernes, ou bien plutôt modernistes en Politique, professent théoriquement que c’est avec l’aide de Dieu que l’homme politique met en œuvre le bien commun, mais leur pratique dément leur affirmation théorique puisqu’ils se soumettent volontairement, eux-mêmes, au principe démocratique : Dieu n’est donc plus pour eux qu’un étai de l’homme politique, plus son fondement essentiel. Ils sont donc de droite, mea maxima culpa, la faute de se constituer de droite est entièrement à leur coulpe, quand bien même ils prétendent théoriquement garder l’idéal politique chrétien, se disant imbécilement de « bonne droite », dans une prostitution de principes contradictoires qui, je dirai, est encore pire, plus dangereuse, plus séductrice pour les âmes, qu’une révolte ouverte contre Dieu : la corruption du meilleur est la pire, corruptio, etc..
            Et c’est bien ce PREMIER péché politique que commettent Napoléon (scandaleusement aidé à cela par Pie VII : le Concordat signé entre eux deux, archétype de tous ceux qui suivront au XIXe siècle entre le Vatican et les États révolutionnés, démocratisés, partout en Europe, n’est rien moins que l’Acte de naissance du parti politique de droite…), puis les frères et cousin du dernier roy de droit divin direct, ce sont bien eux qui, acceptant le jeu démocratique dans leurs Constitutions ou Chartes quoique gardant en vue plus ou moins sincèrement le bien commun, initient par le fait même, « commencent ou recommencent » comme dit notre très-très grand philosophe, le clivage droite-gauche pendant toute la première partie du XIXè siècle, celle la plus importante, fondatrice de la politique révolutionnaire moderne, c’est-à-dire ce sont eux qui installent les français puis tous les européens puis le monde entier, dans la mauvaise coutume de la politique des partis.
            L’Histoire nous montre donc bien que c’est la corruption du principe politique de droite (= l’homme de bien pense le bien commun en termes de « possession personnelle » puisqu’il ne reconnaît plus le devoir à Dieu : c’est cela la définition de l’homme de droite), et non de gauche, qui commence et recommence l’abomination de la désolation en Politique, corruption qui va, seulement par réaction, engendrer la naissance de la gauche, qui, dialectiquement, va supprimer de son programme politique la notion même de bien commun. Cette réaction est atroce certes, mais hélas des plus naturel : elle n’est jamais que la fille légitime et la conséquence ultime de l’apostasie de droite des gens de bien qui ont rejeté le droit divin direct en Politique, Dieu créant Lui-même le « bien commun » : puisqu’on supprime Dieu, dit la gauche, il faut supprimer le surcroît de Dieu, le bien commun. C’est Gog (péché à découvert de la gauche) et Magog (péché occulte de la droite), mais dans un sens, on pourrait dire que le péché de la gauche est moins grave que celui de la droite, qui, supprimant Dieu, n’en veut pas moins conserver ce qu’Il crée, le bien commun, ou du moins son apparence bourgeoise : il y a là une hypocrisie pharisaïque qui est le pire des péchés. Quoiqu’il en soit, une fois la gauche constituée politiquement (on peut dater la naissance officielle de la gauche à la IIe République de 1848), le combat de la peste contre le choléra est commencé, mais si l’on veut garder dans son âme la claire vue des choses profondes, il est capital de saisir que celui qui l’a commencé, c’est la droite, quoiqu’elle s’en récrie hautement. On arrive alors très vite à la guerre ouverte entre les deux principes diaboliques droite-gauche, et c’est l’abominable épisode de la Commune (1870), qu’un Adolphe Thiers, espèce affreusement réussie de petit-bourgeois XIXe siècle de droite, « créature de Talleyrand » nous dit Jean Orieux (un Talleyrand qui lui-même n’était rien moins qu’un des représentants les plus affreux de la droite…), étouffera avec une cruauté sans nom. »
            http://eglise-la-crise.fr/images/pdf.L/BonneDroiteA5.pdf

    • l'ardennaise says:

      N’importe quoi, ce ne sont pas les idées de la droite patriotique, l’extrême-gauche n’a aucun point commun avec des identitaires et patriotes comme quoi, elle aussi, elle est prête à tout pour gagner même renier ses valeurs !! Si vous avez des atomes crochus avec la gauche allez au PS.

      • monica says:

        pas, droite , gauche, centre, ecolo, etc, c »est comme si les etres humains seraient des moutons , dont les pensants seraient seulement, melenchon, fillion, etc a place de metre en priorite son nationalisme, la protection et continuation de sa culture, et valeurs propes et uniques d »un peuple = son identite, J’espere que les francais vont voter par eux meme.
        bonne chance

        • l'ardennaise says:

          Justement le nationalisme à toujours été de droite, comme le parti de la France l’a bien compris Y’a toujours eu des clivages en France, le FN c’est son père, sinon vous êtes de gauche. Depuis que Marine Lepen a dans ses rangs des gens de gauche , c’est le foutoir, entrisme et changement d’orientation. En plus faire de la gauche nationaliste, c’est suicidaire , il fallait mieux une droite nationaliste. Marine n’ose même pas le mot nationaliste mais « patriotique » . Donc vote blanc car entre beaucoup de gauche et peu de gauche moi je préfère la droite nationale qui n’est pas représentée aux élections.

  5. rené says:

    Un article que l’on peut qualifier de pro-macron, étonnant sur mpi.Je trouve personnellement la démarche excellente.

  6. raslebol says:

    Je viens d’entendre la porte parole de Mélenchon qui a laissé entendre que sur le site de Mélenchon il y aurait un message qui indiquerait qu’il n’est pas bon voter MLP pour répondre à la question bien sûr très insistante d’Elkrief !!

    J’ai lu par ailleurs qu’il y aurait « Un signalement d’erreur dans les comptages de bulletins de vote… »
    https://lesmoutonsenrages.fr/2017/04/25/un-signalement-derreur-dans-les-comptages-de-bulletins-de-vote/

    Il est assez étonnant qu’un individu qui n’a aucun programme (d’ailleurs je n’en ai pas reçu pour l’élection !) qui n’a aucun discours et qui a fait fuir les gens durant ses meetings -tout en mentant et faisant croire qu’il attirait la foule- peut il être élu ?

  7. C’est logique de la part de Marine Le Pen mais les partisans de Mélenchon sont des idéologues, c’est de la perte de temps.

    • Croisé says:

      Non, ce n’est pas de la perte de temps. Parmi les électeurs de Mélenchon il y a beaucoup d’opportunistes qui se sont laissés séduire par les hologrammes et par le punch du candidat. J’en connais qui à peine le premier tour passé étaient décidés à voter Le Pen.

      Si les électeurs de Mélenchon étaient logiques ils voteraient pour Marine, elle est beaucoup plus proche d’eux que Macron. Mais Mélenchon, lui, c’est autre chose! Il est un Franc maçon militant. Il obéit à son obédience, c’est un mondialiste qui profite du Système, tous ses beaux discours c’était du pipeau pour aspirer l’électorat FN, comme Sarko en 2007!

      Ce tract de Marine est très bien! Elle se bat, bravo! « Les hommes combattrons et Dieu donnera la victoire. »

  8. Paul-Emic says:

    qui ne tente rien n’a rien, ce n’est pas avec ses 7 millions d’électeurs qu’elle gagnera le second tour.

    • Jaguar says:

      …rien n’est jamais sûr en ce bas-monde… il est fort possible que les partisans de MLP est une (énorme) bonne surprise le 7 mai…

  9. rolalala says:

    Effectivement bonne idée, bien exécuter et il faut continuer faire feu de tout bois et surtout ne pas s’embêter avec des chose comme la cohérence ou la vérité. Même en mentant comme une arracheuse de dent et en se contredisant elle ne pourra pas faire pire que Macron

  10. Soupape says:

    Le tract de Marine est destiné à ceux, trop nombreux,
    qui se sont brusquement laissés aller à voter MélanRonchon.
    Ces électeurs ne sont pas tous des communistes.

    Le tract de Marine n’est pas destiné à tout le monde.
    D’ailleurs, les mesures proposées par Marine sont plus réalistes … que celles de MélanRonchon.

    Comme Jésus-Christ, … il ne faut pas avoir peur d’aller visiter les pécheurs … et les brebis égarées,
    car, pour voter MélanRonchon,
    certaines brebis « gagnent » 1200 euros par mois,
    même dans des métiers spécialisés … J’en connais ….

    Qui peut vivre avec 1200 euros par mois, en payant un loyer avec des charges astronomiques !

    Marine n’est PAS venue QUE pour les électeurs bien informés
    et ayant le jugement bien formé …

  11. Boutté says:

    L’en blâmer c’est faire – à juste titre – le procès de la démocratie par élections . Qui veut être élu fait la pute et promet ou achète les bulletins de vote . Il y a peu d’exemple contraire. Quel est le Président de nôtre République qui a tenu le même discours avant et après son élection ? . . . . personne !

  12. Thierry Theller says:

    TOUT SAUF MACRON !

  13. ATTENTION : selon quelques sources semble-t-il bien informées, il ne s’agit pas d’un tract fait par le FN (direction ou cadres du mouvement), mais par un indépendant qui souhaite convaincre les mélenchonistes.

  14. Sancenay says:

    halte au feu ! la seul objectif à court terme, c’est de restituer la légitimité -volée par Sarkozy – du vote de 2005 : non à l’UE totalitaire et mortifère.C »est le passage obligé et unique pour tout reconstruire.
    Ce serait dommage que seul les adversaires de notre civilisation l’ait compris.

    • Soupape says:

      Bons jugements. Merci.

      • Altobert says:

        @Sancenay, absolument d’accord, Sarkozy a trahie le peuple qui avait dit non !!!! Ça je l’ai en travers depuis ce jour là.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com