L’Espagne a annoncé aujourd’hui l’évacuation temporaire de son personnel d’ambassade dans la capitale libyenne, deux jours après celle de 37 Espagnols et de leurs proches qui en avaient fait la demande. Madrid « a pris la décision d’évacuer temporairement l’ambassadeur et le reste du personnel accrédité à l’ambassade d’Espagne à Tripoli » face « à l’aggravation de la situation » dans la capitale libyenne, indique le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Il précise que l’ambassade ne sera pas fermée et qu’un chargé d’affaires en assurera le fonctionnement.

La Grèce, de son côté, a dépêché un navire pour évacuer le personnel de son ambassade et plusieurs dizaines de ses ressortissants, a appris l’AFP jeudi de source proche de l’opération. « Environ 200 personnes vont être évacuées, dont sept membres du corps diplomatique », dont l’ambassadeur, a indiqué cette source. Le bateau devrait également prendre en charge 70 autres ressortissants grecs, une quinzaine de Chypriotes, 80 Chinois, ainsi que des citoyens d’autres pays. Selon des médias grecs, une équipe des forces spéciales grecques se trouve à bord de la frégate « Salamis » en route vers la Libye.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com