Parents, avez-vous connaissance du contenu du site «onsexprime.fr» financé, avec l’argent de vos impôts, par le Ministère de la Santé via l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ?

Ce site prétend participer à l’éducation sexuelle de vos enfants de 12 ans à 18 ans et est promu dans les établissements scolaires.

Or, ce site est une véritable introduction à la pornographie et au consumérisme sexuel. Il œuvre aussi à la banalisation de l’homosexualité et de la transsexualité. Des rubriques détaillées sur « la pénétration vaginale », « le sexe oral » ou « la pénétration anale » assorties d’illustrations explicites et des vidéos graveleuses sont conçues pour éveiller vos enfants à toutes les sexualités, selon le principe pervers en vogue dans ce gouvernement qui veut que les enfants soient encouragés à « tout » essayer.

Le type d’article explicite que l’on retrouve sur le site onsexprime à destination de nos enfants…

Des associations de parents ont déjà souligné le caractère inapproprié, pour la jeunesse, de plusieurs descriptions dont vous trouverez un extrait révélateur ci-après : « Pour toute pénétration anale, quelques précautions sont à prendre : d’abord, caresser et stimuler longuement l’anus pour qu’il se dilate ; ensuite, utiliser un préservatif, même avec un « Sextoy », mais aussi un lubrifiant parce que l’anus ne se lubrifie pas naturellement ».

Voilà le type d’éducation prônée par le Ministère de la santé pour les enfants de 12 à 18 ans…

Plus loin, concernant la fellation, on peut lire ceci : « Quelques recommandations : ne pas se brosser les dents avant et après (pour ne pas avoir des micro-saignements aux gencives), et éviter de recevoir du sperme dans la bouche et de l’avaler. L’idéal est d’utiliser un préservatif (non lubrifié, c’est plus agréable) ».

Le site onsexprime apprend également aux enfant et aux adolescents à « utiliser leur corps pour prendre du plaisir, seul(e) ou à plusieurs », à « composer sa recette du plaisir, et à diffuser des vidéos « pour préparer son dépucelage »…

Le site onsexprime est aussi très multiculturel et métissé

« Le Ministère de la Santé a-t-il pour vocation d’éduquer nos enfants à la pornographie ? », s’interrogent des parents. Non, assurément, et c’est à vous, parents, de vous mobiliser pour protéger vos enfants.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

80 commentaires

  1. Soupape says:

    Dans le milieu des infirmiers et infirmières,
    pour désigner le ministre de la santé,
    on dit MST (Marie Sol Touraine) = Maladies Sexuellement Transmissibles !

    Vivement qu’on foute dehors cette cochonne !
    ainsi que le garçon coursier à scooter.

    • susini says:

      ce peuple doit se reveiller un peu oui! où demain?

  2. Ce qui est vraiment choquant là-dedans, c’est l’affirmation « L’idéal est d’utiliser un préservatif », pour la fellation… Quelle horreur. On veut encore créer des générations de phobiques du sexe, qui n’envisagent la communion charnelle que derrière une barrière de plastique. Quoi de plus antinomique en effet que la pulsion sexuelle (basée sur l’envie de promiscuité physique, de ne faire plus qu’un avec l’autre, d’échanger ses fluides corporels) et l’utilisation du préservatif (qui est une barrière à tout cela) ?

    Ceci est d’autant plus triste pour la fellation, pour laquelle le préservatif supprime la quasi-totalité du plaisir (à la fois du donneur et du receveur) alors que les risques liés aux IST sont très faibles.
    Pour les pénétrations anales ou vaginales, la recommandation de l’utilisation du préservatif peut un peu plus se comprendre (l’impact psychologique négatif reste, mais la perte de sensations physiques est moindre, alors que le gain en termes de protection contre les IST est plus conséquent, par rapport à la fellation).

    • Mad-Max says:

      Z de zauraispassémonenergieetmontempsalegaspiller
      Z dezauraiseubesoindapprendreladefinitiondeintimité
      Z dezauraisdusavoircequeveutdireaimer
      Z dezauraisduetreunefillepoursavoircequecestdesesentirsale

      • Ce que j’aime sur Medias Presse Info, c’est que mes « contradicteurs » viennent toujours sur le terrain du débat de fond, et jamais sur le terrain de l’attaque personnelle dénuée de toute argumentation…

        Moi qui pensais vous faire plaisir en avançant ma position anti-préservatif ! (lol)

        • Mad-Max says:

          Vous pensez mal , très mal , mais nous le savions déjà …

          • MCF68 says:

            On a déjà dit çà à un type il y a a peu près 2 000 ans.

            • Mad-Max says:

              Sauf que le type en question , il était propre sur lui ….
              Ce qui à l’évidence n’est pas le cas de beaucoup de types de notre temps présent …

              • MCF68 says:

                Vous savez de nos jours rien n’est certain.

                • Mad-Max says:

                  Certains l’aiment chaud
                  Billy Wilder

                  • MCF68 says:

                    J’aurai dit « Certaines l’aiment chaude »

                    • Mad-Max says:

                      Il faut vous rendre justice : vous savez étaler votre éloquence féconde en grossièretés …

                    • MCF68 says:

                      Pas trop d’humour ce soir…

    • John Bourde says:

      Bah si on aime pas le préservatif, c’est qu’on aime au plus profond de soi le naturel, même si comme chez vous on peut refouler le sens de ses désirs. Or, si vous voulez un plaisir pur, c’est que normalement vous êtes entier / entière et que vous auriez encore plus de plaisir, de joie et du bonheur si vous ne faisiez l’amour que de façon naturelle, ce pourquoi Dieu nous a fait, c’est à dire dans le seul but d’avoir des enfants.

      Bien sûr, vous trouverez sans doute quelque chose à mobjecter, mais c’est la seulement un manque de courage à aller jusqu’au bout de ce qui est à la base de votre raisonnement: le naturel.

    • Franchement, c’est ça qui vous a interpellé dans cet article ?

  3. Le Sommelier says:

    Z, lettre finale serpentée, l’ être final grand technicien pollueur de la poésie de la vie…

    • Vous n’avez pas le monopole de la perception de la poésie de la vie.

      • Le Sommelier says:

        Tout à fait d’ accord , je n’ ai d’ailleurs jamais prétendu le contraire, et vous n’ avez malheureusement pas le monopole de la pollution de la poésie …Ca grouille . Si votre commentaire est poétique, le chant de votre âme est noir.
        Il existe tant de sites pornos, pourquoi faut-il que des Z’ abrutis viennent étaler sans retenue leurs fantasmes et polluer un site où se réfugient ceux qui veulent préserver la poésie de l’ emprise de la technique ?
        Le sujet abordé dans l’ article est bien :  » L’ignoble site du Ministère de la santé qui initie vos enfants à la pornographie « , au lieu de les initier à la poésie …à l’ amour du Vrai, du Bien et du Beau, mission impossible pour l’ école de la République qui a pactisé avec Satan .
        La dernière phrase de l’ article est :  » « Le Ministère de la Santé a-t-il pour vocation d’éduquer nos enfants à la pornographie ? », s’interrogent des parents. Non, assurément, et c’est à vous, parents, de vous mobiliser pour protéger vos enfants.  »
        Mad Max vous répond bien sur le fond :
        —- Quel poète ne s’ est-il pas désespéré sur le temps qui passe et que vous perdez à
        commenter bêtement ? Mignone, allons si la rose qui ce matin avait déclose sa robe …
        —- Quel poète digne de ce nom oserait prétendre à cette poésie impudique, anti-intime de
        votre post qui prétend parler de  » communion charnelle  » quand il ne s’ agit que de
        superposition de tubes digestifs ?
        —- Quelle plus belle poésie et conforme à la dignité de l’ homme que celle d’aimer au naturel
        et telle que vous le suggère le post de John Bourde ?
        —- Quelle plus belle poésie de la vie que ce désir de pureté que tout un chacun voudrait
        préserver le plus longtemps pour soi et chez ceux et celles que l’ on a générés ?
        Enfin, je ne vois aucune attaque personnelle dans les commentaires en réponse au vôtre .
        Ils sont tous de fond et très bien argumentés . Ils demandent à être, en quelque sorte,
        absorbés puis digérés sans prévention aucune, et pour la meilleure santé de l’ âme .

        • Mad-Max says:

          Merci le Sommelier d’employer une bonne partie de votre temps à enseigner aux satyres et aux Nymphes Modernes une courte et prompte méthode pour la poésie Epique de leurs ébats copulatoires …
          Puissent – ils en tirer le gain voire tout le profit afin d’être regardé comme des hommes et des femmes honorables ce qui est l’unique but de notre panégyrique .

        • C’est quand même fou ce besoin systématique de dépoétiser la pratique sexuelle pour la faire passer pour quelque chose de forcément sale et impur.
          « Superposition de tubes digestifs » ? Je ne vois pas bien à quel acte vous faites référence ? Il ne me semble pas avoir encore évoqué la pratique de l’anulingus, qui me semble être la seule qui pourrait coller à cette définition (avec le baiser). Mais voilà une approche bien technicienne pour dénommer ces choses.

          Si vous n’êtes pas capable de voir de la poésie dans l’union des corps (adultes et consentants, quels qu’ils soient), je ne sais pas trop quoi vous dire. Il vous manque peut-être de la pratique ? Ou vous n’avez pas trouvé le bon partenaire ?

          Réduire la sexualité à une seule visée procréative est tellement réducteur, et tellement triste… La sexualité des personnes stériles est donc forcément laide, et une femme ménopausée qui a encore envie de son mari est priée de réfréner son désir.
          Si Dieu nous a fait anatomiquement tels que nous puissions ressentir du plaisir physique dans tout un tas de situations (sexuelles) diverses et variées, je pense qu’on ne peut le voir que comme une incitation à utiliser ces potentialités ?

  4. Lorraine says:

    Foutez moi tous ces psychopathes dégénérés dehors ça presse !

    • Mad-Max says:

      J’en suis , Lorraine
      Tous ces obsédés vont se la mettre sous l’oreille !!!
      Toutes les vicieuses de nos ministères les soulageront !!!
      Ils feront tous le même voyage ….

  5. MCF68 says:

    Je me demande si çà va vraiment leur apprendre quelque chose qu’ils ne savent pas déjà.

  6. Mad-Max says:

    Certains l’aiment chaud
    Billy Wilder

  7. Z c’est le nom du flic violeur pédé dans pulp fiction

    • MCF68 says:

      Celui qui recherche la vérité dans un film de Costa-Gavras.

    • Suricate says:

      Z Le Blog de la Résistance .

  8. Le Sommelier says:

    Et voilà comment ça finira ! Avant le grand sursaut ?
     » Pour punir les peuples pervers, Dieu se sert d’autres peuples plus pervers encore . »

     » À l’époque qui nous occupe (à la fin du VIIe siècle), il avait paru sur la terre, depuis bientôt deux siècles, un fils de Bélial, à qui il était réservé de tenir en haleine la chrétienté tout entière durant une période de plus de mille ans.

    L’islamisme, «religion monstrueuse» dit Bossuet dans son beau panégyrique de saint Pierre Nolasque, «religion qui se dément elle-même, qui a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes», et j’ajouterai, pour tout attrait ses excitations voluptueuses et ses promesses immorales, l’islamisme avait déjà envahi d’immenses contrées.

    Que le schisme, que l’hérésie tombassent sous ses coups, c’était un grand malheur sans doute : toutefois c’est la loi de l’histoire et c’est un ordre accoutumé de la Providence que, pour punir les peuples pervers, Dieu se sert d’autres peuples plus pervers encore ; et cette mission, l’islamisme en était investi pour longtemps.

    Mais voici que la chrétienté n’est plus seulement atteinte dans ces races dégénérées qui ont décomposé en elles le principe de la vie par l’altération du principe de l’unité et de la vérité : c’est l’Europe dans ses parties les plus vitales, c’est le cœur même des races catholiques qui est menacé ; c’est le boulevard de l’orthodoxie, c’est le royaume très chrétien, c’est la France, et, derrière le rempart de la France, c’est la métropole du christianisme, c’est le monde entier qui aura tout à redouter de ces nouveaux et implacables barbares.

    Ils ont franchi les Pyrénées, ils se sont rués sur nos belles provinces du midi, ils ont étanché la soif de leur glaive dans le sang de nos frères orthodoxes, ils s’avancent jusque dans la Bourgogne; leurs traces sont marquées par le feu et par le sang, mais surtout par la profanation et l’impiété. Nul bras n’ose entreprendre de les arrêter…

    Homélie du Cardinal Pie, le 8.11.1859, dans la cathédrale de Nantes

  9. marco says:

    A ceux qui aiment les belles tirades et la poésie je dirais que vous vous trompez d’endroit , si le sujet ne vous incite qu’à la joute verbale faites le ailleurs il y a des sites pour cela. Laissez s’exprimer les gens que le sort de nos enfants intéressent vraiment.

  10. Damian says:

    Ce titre racoleur…Pire qu’une coureuse de rempart n’ayant pas fait son quota.
    On prend un mot à connotation négative (pornographie) et on balance celui-ci à coté du mot « enfant » pour attirer les foules car l’association des deux fait une fusion et devient « pédopornographie » dans la tête des quidams bas du front. Très pro, très fin, j’adore. Remplacer « pornographie » par « éducation sexuelle » et tout de suite, l’impression n’est plus la même car la connotation négative n’y est pas. Mais le nombre de clics non plus.

    RIEN n’est « sale », pervers, dégoutant ou sinistre dans cet acte, pas plus que dans ses variantes. Vous êtes juste stupidement intolérants.
    Pensez donc, lors de votre prochain missionnaire, à vous flageller lorsque vous aurez fini votre « acte obscène » avec votre moitié.

    Et par pitié, que les parents qui croient que leurs enfants qui ont entre 12 et 18 ans ne savent rien du sujet se taisent. Nous sommes au 21ème siècle et à l’heure du numérique. Vous vous voilez purement la face si vous croyez qu’ils ne savent rien ou qu’ils n’ont/auront jamais rien fait avant la majorité.
    À moins de rester h24 derrière eux (prendre encore la douche avec eux durant cette période, les accompagner aux toilettes, etc.), il est plus que certain qu’ils ont déjà au moins découvert comment se masturber. Et il est encore plus stupide de croire que les ados ne se parlent pas. Les photos et vidéos tournent entre eux. C’est à se demander qui est le plus candide: vous ou vos enfants.

    De quelle époque révolue êtes-vous chers dinosaures? On entendrait presque en fond une cloche qui teinte et un prêtre barbu qui crie à la fin du monde en vieux françois.

    En ce qui me concerne, Nous avons fait un choix ma femme et moi. Nous avons préféré que nos enfants soient au courant de A à Z plutôt que notre fils ne nous fasse devenir grand-parents alors qu’il à 14 ans, ou que ma femme ne tienne la main de notre fille pour son avortement alors qu’elle a tout juste 13 ans. Ils savent tout depuis maintenant 3 ans, moment où ma fille a eu ses premières menstruations. Et à la réaction de certains, il y a des chances qu’ils s’y connaissent plus que ces personnes, même s’ils n’ont pas de temps de pratique. Et devinez quoi? Ils sont toujours les mêmes. Mêmes amis, sorties, notes scolaires, etc. Et aux dernières nouvelles, aucun des deux n’a prévu d’aller frapper à la porte du groupe Dorcel.

    Arrêtez de croire que vous jouez à la poupée. Ce ne sont pas des objets à mettre sous cloche de verre dans une tour d’ivoire. Vous élevez des enfants et devez les préparer à affronter la Vie, pas les envoyer au pays des Bisounours.

    Éduquez donc vos enfants si vous ne voulez pas que le gouvernement ne le fasse à votre place. Ça vaut pour le sexe, mais aussi pour tous les sujets non enseignés à l’école comme la politesse, le respect, les tâches ménagères et les finances d’un foyer.

    • MCF68 says:

      Un commentaire intelligent que je partage entièrement.

    • Simon says:

      Sauf que l’éducation sexuelle ne devrait pas inclure et inciter les enfants à s’enculer, avec tous les effets secondaires que ça implique. Les modernistes sont vraiment mais alors vraiment à coté de la plaque.

      Et quand vous et votre femme avez expliqués à vos enfants comment s’enculer, leur avez vous également fait la démonstration et informé de la meilleur marque de lubrifiant sur le marché (vaseline?), se serait le minimum afin qu’ils sachent vraiment de quoi ils parlent et qu’ils s’y mettent en toute connaissance de cause. Leurs avez-vous également informé que la sodomie est un acte complètement normal et que si l’anus sert à l’évacuation des excréments, il sert surtout (à son origine, avant l’arrivée néfaste de ses méchants catholiques, qui ont tout mis sans dessus dessous et ne connaissent rien à la nature humaine) à donner du plaisir à une tiers personne et que c’est son utilité première?

      Votre discours est un condensé de ce qui se dit aujourd’hui et qui fait des humains des bêtes incapable de ce contrôler et qui n’ont plus d’humain que le nom. Vous osez parlez d’éducation sexuelle alors qu’on parle dans cet article de dérives sexuelles. Les enfants, si vraiment ils doivent connaitre toutes ces dérivent, auront bien suffisamment de temps pour le faire après 18 ans. Et si il est possible qu’ils le connaissent déjà, Est-ce une raison pour s’assurer que ce soit le cas?

      • " Pour le coup " says:

        Simon , vous pourriez être juriste du tr.. de Bal.e , vous avez su y mettre le fond et la forme !
        Franchement d’accord avec vous y compris pour la pratique parentale :
        – les figures de style doivent se joindre aux propos pour être mieux comprises des enfants .
        C’est tellement savoureux !
        D’être des trous du c.l

        • Simon says:

          Juriste du tr.. de Bal.e, ça s’est une idée. D’autant qu’il semble que les tr..de Bal.e ont la vie dure ces temps-ci….

          • " Pour le coup " says:

            Une seule condition pour le juriste du tr.. de Bal.e :
            – s’engager à ne pas finir au bout du rouleau !

          • MCF68 says:

            C’est Ovide qui va être content. Vous avez lu l’Art d’aimer ?

            • Simon says:

              Ovide? Le poète Romain qui est aller se faire voir chez les Grecs?

              Non j’ai pas lu ses œuvres. J’ai comme l’impression qu’elles doivent être très moderne.

              • MCF68 says:

                Disons que c’est pas mal. Mais je ne voudrai pas vous influencer.

                • Simon says:

                  Si je peux permettre avant d’aller voir, qu’est que ça vous a apporté de concret dans votre vie? (à part une façon de voir les choses?)

                  • MCF68 says:

                    Je l’ai lu il y a longtemps (très). Mais il m’a conforté dans l’idée que l’amour est universel. Mais que c’est à chacun de trouver son chemin.
                    Concrètement il a pu m’aider à séduire certaines demoiselles dans ma jeunesse. Le livre a 2000 ans mais la recette n’a pas changé :
                    engager la conversation,multiplier les petits gestes attentionnés, les premiers baisers. Je m’arrêterai là. En espérant que comme concret çà suffira.

                    • Simon says:

                      Ça semble effectivement digne d’intérêt.

                      Merci de votre réponse.

                    • Mad-Max says:

                      Ovide n’écrivit que sur des sujets licencieux , on disait alors qu’aucun de ses livres ne pouvait être mis dans les mains d’une femme honnête
                      Ce fut la raison , selon les dire du « poète » lui – même qui le poussa à écrire les remèdes à l’amour .
                      Comme tous ceux qui ont rejeté le Vrai , le Beau , le Bon de leur pleine volonté, il finit sa vie tristement , exilé par l’empereur Auguste qui l’avait relégué pour une raison OBSCURE , sur les bords de la Mer NOIRE .
                      Un pote de plus de Méphistophèlés …qui adore les tragédies surtout antiques , c’est un de ses rayons préférés ; les gâteries gourmandes .
                      Subtil de psychologie dans la dissolution de l’amour charnel humain !

                    • MCF68 says:

                      Je vous rassure vous pouvez le lire. Je ne mets en cause votre qualité de femme honnête. Deux mille ans après plus de raison de censurer. Peut être même que vous apprendrez des choses.

                    • Mad-Max says:

                      « Plus le singe grimpe sur l’arbre , plus son c.l devient visible  »
                      Bougival
                      Plus de raison de s’en priver MCF 68 …
                      Pirouette … caca houète !
                      mais je ne suis qu’un ……..pôv singe .

                    • Simon says:

                      Merci pour ces infos Mad-Max. J’avais pas tilté sur « l’amour universel ». En même temps ça peut vouloir dire pas mal de chose.

                  • MCF68 says:

                    @Mad Max .
                    Mr Georges Brassens l’ai dit mieux que moi. Reste à espérer que vous aimer Brassens.

                    C’est à travers de larges grilles
                    Que les femelles du canton
                    Contemplaient un puissant gorille
                    Sans souci du qu’en-dira-t-on
                    Avec impudeur, ces commères
                    Lorgnaient même un endroit précis
                    Que, rigoureusement ma mère
                    M’a défendu de nommer ici
                    Gare au gorille

                    Tout à coup la prison bien close
                    Où vivait le bel animal
                    S’ouvre, on n’sait pourquoi je suppose
                    Qu’on avait du la fermer mal
                    Le singe, en sortant de sa cage
                    Dit c’est aujourd’hui que j’le perds
                    Il parlait de son pucelage
                    Vous aviez deviné, j’espère
                    Gare au gorille

                    L’patron de la ménagerie
                    Criait, éperdu nom de nom
                    C’est assommant car le gorille
                    N’a jamais connu de guenon
                    Dès que la féminine engeance
                    Sut que le singe était puceau
                    Au lieu de profiter de la chance
                    Elle fit feu des deux fuseaux
                    Gare au gorille

                    Celles là même qui, naguère
                    Le couvaient d’un œil décidé
                    Fuirent, prouvant qu’elles n’avaient guère
                    De la suite dans les idées
                    D’autant plus vaine était leur crainte
                    Que le gorille est un luron
                    Supérieur à l’homme dans l’étreinte
                    Bien des femmes vous le diront
                    Gare au gorille

                    Tout le monde se précipite
                    Hors d’atteinte du singe en rut
                    Sauf une vielle décrépite
                    Et un jeune juge en bois brut
                    Voyant que toutes se dérobent
                    Le quadrumane accéléra
                    Son dandinement vers les robes
                    De la vieille et du magistrat
                    Gare au gorille

                    « Bah ! Soupirait la centenaire
                    Qu’on puisse encore me désirer
                    Ce serait extraordinaire
                    Et, pour tout dire, inespéré
                    Le juge pensait, impassible
                    Qu’on me prenne pour une guenon,
                    C’est complètement impossible
                    La suite lui prouva que non
                    Gare au gorille

                    Supposez que l’un de vous puisse être
                    Comme le singe, obligé de
                    Violer un juge ou une ancêtre
                    Lequel choisirait-il des deux
                    Qu’une alternative pareille
                    Un de ces quatres jours, m’échoie
                    C’est, j’en suis convaincu, la vieille
                    Qui sera l’objet de mon choix
                    Gare au gorille

                    Mais, par malheur, si le gorille
                    Aux jeux de l’amour vaut son prix
                    On sait qu’en revanche il ne brille
                    Ni par le goût, ni par l’esprit
                    Lors, au lieu d’opter pour la vieille
                    Comme l’aurait fait n’importe qui
                    Il saisit le juge à l’oreille
                    Et l’entraîna dans un maquis
                    Gare au gorille

                    La suite serait délectable
                    Malheureusement, je ne peux
                    Pas la dire, et c’est regrettable
                    Ça nous aurait fait rire un peu
                    Car le juge, au moment suprême
                    Criait : « maman ! », pleurait beaucoup
                    Comme l’homme auquel, le jour même
                    Il avait fait trancher le cou
                    Gare au gorille

                    • Mad-Max says:

                      C’est bien connu , les histoires d’amour finissent très mal , en Général …

                    • MCF68 says:

                      Je ne sais pas comment elle finira mais la mienne dure depuis 21 ans.

                    • Mad-Max says:

                      Madame promène son ombre .
                      Brel

                    • MCF68 says:

                      sur les remparts de Varsovie ?

                    • Mad-Max says:

                      Voyez avec Z , comptable …

      • Damian says:

        « L’éducation sexuelle ne devrait pas inclure et inciter les enfants à s’enculer »
        Aaaaaaah, la poésie…
        Pourquoi ça ne devrait pas être inclus? Ce n’est pas parce que certains (dont vous apparemment puisque vous faites la remarque de manière cynique) ne trouvent pas cette pratique correcte, qu’elle n’existe pas. Vous êtes clairement un partisan de la politique de l’autruche.
        Inciter…Il ne faut pas employer des mots qu’on ne maîtrise pas. Où est-il marqué « Allez-y, la sodo c’est trop bien, hésitez pas une seule seconde » ? J’ai beau chercher sur le site, je n’y ai pas croisé cet aspect.

        « Les modernistes sont vraiment mais alors vraiment à coté de la plaque. »
        Je vais tellement prendre plaisir à vous prouver que c’est vous, les Jean-Kevin, qui êtes à côté de la plaque. Vous voulez qu’on parle du bien que l’immobilisme et le politiquement correct a fait à notre belle République? Une légion de couilles molles: il y en a plein le gouvernement. Mais on va s’arrêter là, c’est pas le sujet. Je vais me contenter de vous infliger une PLS des cavernes.

        Puisque apparemment mon enseignement à éveillé votre soif de connaissances, je vais l’étancher. Sans aller jusqu’à leur conseiller une marque de vaseline (puisque de toute façon ils ne pourraient pas l’acheter), on leur a simplement expliquer qu’on peut avoir des rapports annaux, qu’on doit pas y aller comme une brute ou encore qu’on doit se protéger car il y a des risques de MST (elles aussi ont été expliquées), et que oui, certains peuvent effectivement éprouver du plaisir de cette manière. J’ai pas eu besoin de leur faire un schéma ou une démo. Les enfants sont pas des débiles profonds (sauf certains, mais ça dépend de l’entourage) et dans la majorité des cas, un vocabulaire adapté suffit pour leur faire comprendre.

        Et puis sérieusement, c’est quoi ce déversement débile de cynisme totalement inutile? Vous faites votre fragile de voir que les temps changent. Je suppose que pour vous les pipes, c’est niet. Ben oui, la bouche sert pas à ça, hein…Franchement, vous devez tellement vous emmerder au pieu, je vous plains. Ça doit pas être marrant de se contenter du missionnaire tous les jours.

        Mon discours est un condensé de ce que les coincés dans votre genre trouvent anormal car ils sont incapables de s’adapter ou d’évoluer (a.k.a. vivre avec son temps). Vous écoutez Nostalgie et avez la discographie complète de Julien Clair ou quoi?
        En quoi le Savoir fait de nous des animaux (bien que techniquement nous en soyons tous, mais c’est un autre sujet dans lequel il semblerait que vous manquiez cruellement de matière)? Normalement, c’est pas plutôt le contraire? Avez-vous une étude mettant en corrélation les connaissances sexuelles et la dépravation de l’humain? Si la réponse est « non », alors silence. De cette manière vous rendrez service à tout le monde, mais surtout à vous-même.

        Oui, j’ose parler d’éducation sexuelle. C’est les bobos BCBG prudes et coincés qui ne le font pas de peur de salir leurs oreilles chastes. Ne vous en déplaise, les « dérives » font partie de l’éducation sexuelle en 2017. Et avec le succès de « 50 nuances de Grey » et de sa suite, quelque chose me dit que ça risque de se répandre comme une trainée de poudre. De plus pourquoi se contenter de la moitié d’informations? Vous faites partie des gens qui n’ouvrent pas les manuels d’utilisation et ragent par la suite parce qu’il y a des problèmes, n’est-ce pas?

        Pourquoi préciser après 18 ans? La majorité sexuelle en France est à 15 ans, cher ami recouvert de peaux de bêtes. La moyenne du premier rapport, c’est juste en dessous de 17 ans et presque 30% des jeunes ont leur premier rapport AVANT 16 ans. Il me semble que ça fait peu beaucoup de jeunes qui se foutent pas mal de savoir que la majorité civile est à 18 ans.
        S’assurer qu’ils le sachent en ayant les bonnes informations permettant ainsi de limiter les problèmes, c’est justement le but de l’éducation. Surtout quand on sait que la source principale de leurs « connaissances », c’est les connaissances du partenaire (pour 30% d’entre eux) et les amis (25%), l’école (21%) et loin derrière les parents (13%). Comme je le disais dans mon premier commentaire, éduquez donc vos enfants si vous ne voulez pas que le gouvernement ne le fasse à votre place.

        Vous êtes une parodie de la bien-pensance. Vous tentez de sortir des arguments, mais vous n’avez pas assez de réflexion pour vous rendre compte que vous vous contredites tout seul.

        • Mad-Max says:

          Avec des talonnettes pour être plus près du soleil …

        • Mad-Max says:

          Votre anagramme est intéressant :
          Damian = damnai //

        • pamino says:

          « Ça doit pas être marrant de se contenter du missionnaire tous les jours. »
          Il ne sait pas qu’il ne sait pas.

          • MCF68 says:

            Quand même… tous les jours. Je lui tire mon chapeau.

          • " Pour le coup " says:

            C’est quoi cette histoire de missionnaire , …delassus ?
            Foutez-lui la paix !

  11. MA Guillermont says:

    Nous sommes bien d’accord .
    Votre sexualité débridée ou pas vous appartient et vous en faites ce que vous en voulez mais vous vous arrogez le droit de dicter à nos enfants un code de sexualité perverti , ne vous en déplaise , via ce site subventionné par le Trésor Public de la Nation
    Je refuse à vous et à quiconque le droit de se substituer à l’éducation des parents envers leurs enfants et le respect de leur corps et de l’éveil de leurs sens ou non est un sujet qui , s’il est abordé en sciences de la vie , est devenu désormais hautement toxique par les dérives gravissimes qui sont érigées en bases de leur apprentissage .
    Je n’aime pas votre manière de penser , vous êtes ennemi de l’innocence , vous vous livrez en pleine conscience à l’immoralité, l’impudicite et la luxure , valeurs babylo-« niques  » vos enfants ont reçu un triste héritage , celui d’avoir perdu la vertu de la pureté de l’esprit de l’âge d’or qu’est l’enfance .
    A 13 ans …!
    Vous avez bénéficié des codes et des gardes – fous qui avez été bien établis pour la protection de l’Enfance , vos propos et votre opinion méprisante envers ceux et celles qui défendent et se mobilisent pour dénoncer ces atteintes à l’ordre moral ne resteront pas sans effets .
    Vous nous trouverez toujours sur votre route pour mettre la lumière sur vos agissements pervers , immoraux , portant atteinte à la protection physique de nos mineurs .
    Chacun(e) recevra selon sa conduite .
    Nous ne craignons pas votre dépravation .

    • MCF68 says:

      Nous ne craignons pas votre rigorisme non plus.

      • Le Sommelier says:

        Gros connard : viens pas t’ aviser à vouloir faire l’ éducation sexuelle de mes enfants car tes MCF Micro Couilles de Furet je te les fous en 68 !

        • MCF68 says:

          Bof.. D »autres que vous ont eu les mêmes prétentions. Quand ils l’ont eu dans la bouche ils se sont mis à parler du nez.

          • Mad-Max says:

            Il était un petit homme , pirouette ……

            • MCF68 says:

              Disons que petit n’était pas le mot qu’évoquait celles qui ont eu la chance de le voir. C’était plutôt « Oh mon Dieu ».

              • Mad-Max says:

                Pouh …des gri-gri-masses …!

                • MCF68 says:

                  Ne parlez pas sans savoir. Pierre Perret en a même fait un tube.

                  • Mad-Max says:

                    Une histoire de tubes …

                    • MCF68 says:

                      Absolument. Il est important de ne pas mettre le e entre les t et le u.
                      Carlos a aussi composé là dessus.

                    • Mad-Max says:

                      Pour finir aux latrines .

                    • MCF68 says:

                      Vous avez autant de poésie qu’une marmiie en fonte. Ce n’est pas sale ..ton corps change

                    • Mad-Max says:

                      Seule Annie croche – Pied pris ainsi !
                      C’est vous qui le salissez par l’usage que vous prônez !!!

                    • MCF68 says:

                      « Le christianisme a beaucoup fait pour l’amour en en faisant un péché. »
                      (Anatole France / 1844-1924 / Le jardin d’Epicure, 1894)

                    • Mad-Max says:

                      Besoin d’un joker ?
                      Vous séchez , je bronze .

                    • MCF68 says:

                      Vous n’aimez pas Anatole France non plus ? Finalement Brel avait tort. Madeleine elle n’aime pas çà. C’est dommage.

                    • Mad-Max says:

                      Remise en état pour mieux vivre son tourisme terrestre !

      • pamino says:

        Il n’est pas à craindre.

  12. Sancenay says:

    Il se révèle ici un bien étrange paradoxe: le titre dénonce ici, çà juste titre la perversité du ministère de « MST », et dans le même temps on permet ici – charitablement , étrange conception de la charité – de « sexprimer » rigoureusement sur le même mode de grossiers provocateurs manifestes ? quel est le but, peut-on me répondre ?

  13. Sancenay says:

    pas de réponse possible ? ce serait troublant.

    • MCF68 says:

      Je risque une hypothèse. Ce ne serait pas un site pervers mais un site d’informations. Mais peut être que pour certains en ce domaine comme dans d’autres il vaut mieux ne rien voir, ne rien dire et ne rien faire.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com