Vendredi 9 décembre 2016 a été inaugurée la désormais traditionnelle crèche de la Nativité, place Saint-Pierre à Rome, agrémentée d’un gigantesque sapin venu des forêts du Trentin.

Cette année, cette belle évocation de la naissance du Sauveur a été réalisée par un artiste maltais, Manwel Grech, de Gozo, qui a désiré y inclure également une allusion aux migrants qui débarquent à Malte et sur les côtes italiennes.

Large de 17 mètres, profonde de 12 et haute de 8 mètres, la crèche s’insère dans

« un paysage maltais, complété par la croix de Malte et le« lazzu » la typique embarcation maltaise qui nous rappelle, a dit le pape François, la triste et tragique réalité des migrants sur les bateaux dirigés vers l’Italie. Dans l’expérience douloureuse de ces frères et sœurs, nous revoyons celle de l’Enfant-Jésus, qui au moment de la naissance ne trouva pas de logement et vint à la lumière dans la grotte de Bethléem ; et ensuite il fut emmener en Égypte pour fuir la menace d’Hérode. Ceux qui verront cette crèche seront invités à redécouvrir la valeur symbolique, qui est un message de fraternité, de partage, d’accueil et de solidarité. Les crèches (…) sont une invitation à faire de la place dans nos vies et dans la société à Dieu, caché dans le visage de tant de personnes qui sont dans des conditions de difficultés, de pauvreté et de tribulations.»

Ce n’est pas la première fois que le pape actuel fait un parallèle sentimental entre la naissance de l’Enfant-Jésus dans l’isolement de Bethléem et la fuite en Égypte, et les millions de migrants qui envahissent l’Europe. Parallèle très naturaliste auquel manque la dimension spirituelle. Le Seigneur est né dans une crèche pour naître dans un lieu vierge de toute présence humaine, pour nous montrer le détachement des choses de la Terre, nous faire aimer la pauvreté et l’humilité afin de Le mettre au centre de nos vies. La crèche est symbole de fraternité dans la mesure où elle nous rappelle que nous sommes tous frères dans notre condition d’homme pêcheur, égaux devant la mort, misérables à cause de nos péchés, et que c’est pour racheter chacune de nos âmes que le Christ s’est fait chair, petit enfant afin de ne pas nous effrayer, et est mort sur la Croix. Les crèches sont encore une invitation, n’en déplaise à l’œcuménisme ambiant, à croire en le seul Dieu véritable, Notre-Seigneur Jésus-Christ qui s’est fait homme par amour pour nous. Que l’on soit migrant ou riche propriétaire, catholique ou païen, ces leçons de vie et cette réalité de la présence de Jésus-Christ dans le monde pour nous sauver sont valables pour chaque être humain.

Concernant le parallèle avec la fuite en Égypte, bien trop des  migrants qui viennent en Europe sont des jeunes hommes attirés par le monde moderne, le matérialisme ambiant occidental, le faux Eldorado européen, le confort économique, rien donc de comparable à l’épopée de la Sainte Famille à cause de la persécution d’Hérode. D’ailleurs si l’on évoque cette scène évangélique, la famille de Saint Joseph a fui dans un pays voisin d’Israël, et non lointain, et s’est installée dans la communauté juive qui y était importante. Saint Joseph est arrivé, discrètement, sur la terre des pharaons avec son travail et a subvenu aux besoins de la Sainte Vierge et de l’Enfant-Jésus, dans l’attente de retourner en son pays d’origine avec sa famille. Les clandestins qui arrivent en Europe viennent de contrées lointaines, sont de culture et de civilisation totalement étrangères à la nôtre, pratiquent pour la majeur partie la religion mahométane universaliste et conquérante et souvent non aucunement l’intention de retourner chez eux mais veulent cependant conserver et imposer leurs lois chez nous. De plus ils vivent aux crochets des États européens. On peut se demander d’ailleurs pourquoi ils ne vont pas s’installer et chercher du travail dans les pays musulmans ! Le parallèle du pape est donc loin de décrire la vraie réalité de l’immigration même si l’arrivée de ces « migrants » en Europe se fait dans des conditions souvent inhumaines.

Un tel rapprochement conviendrait parfaitement, en revanche, si le pape évoquait les chrétiens orientaux persécutés chez eux par les islamistes et fuyant tristement et en dernier recours de leurs terres ancestrales, en abandonnant leur maison, pour trouver refuge dans un pays chrétien. Mais entre les chrétiens persécutés et les migrants musulmans, on l’a vu à Lesbos, le choix de François se porte vers les seconds !

Il est dommage qu’en ce temps de l’attente du Sauveur et lors de l’installation de la représentation de la Nativité sur la place Saint-Pierre à Rome, centre visible de la chrétienté, l’actuel pape se soit limité, comme bien trop souvent, à un discours naturaliste et anthropocentrique, et ait fait de la crèche, comme l’an dernier, un instrument de propagande pour soutenir l’idéologie immigrationniste et le message mondialiste qui promeuvent l’avènement d’une humanité métissée.

Décidément le pape argentin ne se sort pas de ses concepts pseudo-humanistes et solidaires ni de sa vision naturaliste et malheureusement aussi messianique d’une humanité fraternelle régénérée non par le Sauveur mais par le brassage et le mélange des peuples. Avec François, Jésus en est réduit  à être le messager du mondialisme apostat !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. vaxelaire says:

    c est quoi se pape ,un mondialiste ,il fait parti de la famille de sorros ,bildeberg et compagnie ,,il devient de pire en pire ,moi pour moi ,il ne représente aucunement les croyants dont je fait partie

  2. Les Mages vinrent à Dieu en adoration. Ils étaient convertis et non demandeurs d’allocations. Joseph, sur leur avertissement, a fui en Egypte le temps de se faire oublier du Prince qui règnait sous la tutelle romaine puis est revenu « plein d’usage et raison » construire des toitures pour les maisons de Galilée. Les Mages ni Joseph n’étaient des déserteurs potentiellement terroristes et leurs motifs étaient nobles (excusez, SVP, ce mot horrible) .

  3. Daniel PIGNARD says:

    Dieu nous a prévenus qu’il se chargerait des envahisseurs qui viendraient comme un fleuve contre son église :
    « Et de sa gueule, le serpent (les autorités morales: pape François et humanitaires) lança de l’eau comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) derrière la femme (L’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. (Apocalypse 12:15-16)

    « Quand l’ennemi viendra comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) , L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel. » (Esaïe 59 :19-20)

  4. A toute l’équipe de Media Presse Info
    Par pitié,relisez vos articles ! Les fautes d’orthographe n’engagent pas à la confiance ..
    Vos lecteurs viennent chercher dans ce site des articles sérieux qui savent prendre du recul sur les événements. Comment prendre du recul quand on ne prend même pas le temps de se relire (ou de faire relire quand on a quelques difficultés avec l’orthographe) ???

    • sabinaki says:

      Je suis d’accord avec mams : il est déjà fort affligeant de voir les fautes dans les commentaires, certaines étant bien évidemment dues à un manque de relecture, mais, vous, au moins, à Media Presse Info, prenez le temps de vous relire ou de vous faire relire, c’est important pour votre crédibilité.
      Dans tous les cas, soyez remerciés pour votre travail et vos articles !
      Je n’écoute plus la radio, je ne peux plus supporter ces journalistes de désinfo…

    • Si je peux me permettre … d’entrer après coup
      dans un débat qui n’est pas le mien.

      Je crois savoir que
      les articles ne sont par rédigés, mais dictés,
      (sinon on y passerait un temps démesuré)
      puis convertis en textes par un transducteur électronique,
      lequel transducteur réagit souvent de façon purement phonétique …

      ce qui explique les nombreuses fautes d’orthographe.

      Relire, c’est bien beau, mais ça a un coût ! …
      Il suffit de voir le temps qu’on passe soi-même
      pour rédiger un message un peu précis.

  5. Le pape actuel collabore à ce projet de remplacement de population mis en place depuis plusieurs décennies en Europe,pour l’heure ces immigrés viennent chercher la manne que leur servent gracieusement les pays occidentaux mais par la suite il serviront de main d’oeuvre bon marché sans possibilité de réclamations d’ordre social,existe-t-il des syndicats dans les pays d’ou proviennent ces gens?
    Le plan est bien étudié,il s’agit de faire pleurer sur les embarcations de fortune qui souvent sombrent en mer,mais combien arrivent sans danger dans nos pays sans frontières en toute illégalité?
    Encouragés par leurs dirigeants ,en raison d’une démographie exponentielle,ces foules de migrants le sont également par leur chefs religieux au nom de l’islamisation des infidèles que nous sommes.
    L’occident connait de son côté une crise démographique inverse,en particulier due à la légalisation de l’avortement.
    Le pape et l’Eglise issue de Vatican II ne sont plus dans leur mission apostolique,on rougit du Christ,nous connaissons la mise en garde de Notre-Seigneur dans l’Evangile concernant ces apostats.
    Pour en revenir à la fuite de la Sainte-Famille en Egypte,de nos jours il me semble que ce ne serait pas la meilleur destination;Si saint-Joseph a été guidé en Egypte par l’Archange St-Gabriel c’est qu’il s’agit d’un lien avec un autre Joseph dans l’Ancien-Testament,le fils de Jacob vendu par ses frères.

  6. champoiseau says:

    Bravo pour cet article qui est la confirmation que Rome n’est plus dans Rome Que Dieu ait pitié du monde qui le rejette jusqu’aux plus hautes sphères du Vatican.

  7. L’église conciliaire est de moins en moins crédible. Prions que les fidèles cessent d’être aveuglés et que la séduction du modernisme cesse. En attendant, on est mieux à la FSSPX !

    • MA Guillermont says:

      Merci à vous Clofer , de nous clouer tous et toutes ,vous ajoutant aux loups qui sont à l’intérieur de la bergerie ouverte à tous les vents …
      Il reste de bons bergers gardiens du troupeau immense , valeureuses sentinelles persécutées, elles – aussi !

  8. Hilarion says:

    Comment ne pas voir que le loup s’est introduit dans la bergerie, trompant les moutons après s’être dissimulé sous la peau de celui qu’il venait de dévorer. C’est l’éternelle affaire du cheval de Troyes, on entre, chattemite, dans l’église, on fait semblant, puis crescendo on subvertit par le discours. On fait un travail de termite avec un objectif à long terme: détruire l’édifice.
    Une preuve: depuis Vatican II la pratique a reculé de manière dramatique. Avec qu’elle réaction du clergé « assermenté » comme on aurait dit en 1793.
    Une partie vérolée d’un faux clergé veut détruire la chrétienté, pour lui tous les moyens sont bons, y compris la promotion de l’islam.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com