Côte d’Ivoire – L’Europe n’a guère fait écho à l’Assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire (CECCI) qui se tenait du 21 au 27 mai, au centre Sainte-Thérèse de Bingerville, dans le diocèse d’Abidjan.

Pourtant, il y avait au programme de cette rencontre épiscopale un sujet qui méritait attention : la mouture finale de leur lettre pastorale sur l’incompatibilité entre franc-maçonnerie et catholicisme.

Au cours d’un point de presse qui avait eu lieu le vendredi 11 mai, le père Emmanuel Wohi Nin, secrétaire général de la Conférence des évêques de Côte d’Ivoire, avait annoncé que la lettre pastorale sur l’incompatibilité entre la franc-maçonnerie et le catholicisme serait rendue publique à la fin de la session plénière. « Les évêques ont consulté des personnes bien avisées avant de parachever cette lettre », avait-il, par ailleurs, précisé.

Précédemment, dans un message publié en mai 2017, les évêques ivoiriens avaient déjà mis en garde les fidèles catholiques contre les groupes ésotériques, invitant ceux qui se sont engagés dans la franc-maçonnerie à « rebrousser chemin ». Ils avaient ensuite promis de publier une lettre pastorale sur le sujet.

Les évêques ivoiriens ont donc présenté un document de 53 pages qui énumère les pierres d’achoppement entre le catholicisme et la franc-maçonnerie.

La Conférence épiscopale rappelle le fondement sur lequel repose toute loge maçonnique : le « relativisme » qui mène les francs-maçons à récuser la possibilité de la Révélation au profit d’une croyance a minima en un « grand Architecte ».

La question du « secret » et des actions rituelles de la secte est également considérée comme un point d’incompatibilité avec l’Eglise catholique.

Dans la seconde partie de leur lettre pastorale, les évêques ivoiriens appellent à lutter contre l’influence de la franc-maçonnerie, par la « formation » et la « solidarité » afin de faire rempart contre la tentation d’adhérer à une loge.

« On ne peut pas être franc-maçon et catholique à la fois, ce n’est pas compatible : toute personne qui le fait ne sera pas reconnue comme des nôtres », a proclamé Mgr Ignace Bessi Dogbo, évêque de Katiola.

Cette lettre pastorale, sur la forme comme sur le fond, est loin d’atteindre le niveau des écrits pontificaux publiés sur le sujet avant le Concile Vatican II. Mais elle mérite d’être applaudie au regard du mutisme qui prévaut sur le sujet parmi les actuels prélats occidentaux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

7 commentaires

  1. balaninu20 says:

    Merci Monseigneur d’avoir le courage de le dire !

  2. cadoudal says:

    aucun risque d’ entendre un discours pareil des évêques de France;

    ils ont bien trop peur de se faire taper sur les doigts par leurs Loges.

    • toto says:

      de Mgr Rey de Toulon, si
      Mais pas du Vatican. D’ailleurs « Vatican News » n’en pipe mot.
      En décembre 2017 « Lifesire News » repris par le blog d’Yves Daoudal nous apprenait que:
      « J’apprends par Life Site que ce site (Vatican News) a été conçu par l’agence Accenture, qui est en pointe dans la propagande LGBT (elle a même reçu des prix pour cela, et sur son site il y a une page de propagande et une « bibliothèque » LGBT), à la demande de Mgr Dario Edoardo Vigano, préfet du Secrétariat pour la communication du Saint-Siège. Lequel Vigano est de fait très « LGBT-friendly » (c’est lui qui a embauché l’immonde jésuite James Martin qui affirme que l’Eglise a à apprendre sur l’amour de la part des sodomites) et participe régulièrement à une émission de radio, rubrique « Bonjour ! C’est François ! », d’un journaliste qui est en Italie « une icône du combat LGBT ».
      Bref la maffia LGBT sert de troupes de choc aux mondialistes fossoyeurs de l’Eglise.

  3. DUFIT THIERRY says:

    Les évêques ivoiriens sont des évêques catholiques qui rappellent la doctrine catholique sur la franc-maçonnerie. Ce n’est pas le cas des évêques de France.qui imbus des hérésies de Vatican II ont renoncé à s’opposer aux ennemis de l’Eglise.
    Il faut donc continuer à combattre le concile Vatican II à l’origene de la destruction de la Foi et de l’invasion de la franc-maçonnerie dans l’Eglise. Les textes de Vatican II (Dignitatis Humanae, Nostra Aetate) ont été inspirés par la franc-maçonnerie. Il ne faut pas oublier qu’il y a de nombreux évêques et même des cardinaux membres de la franc-maçonnerie.
    Malgré tout bravo aux évêques ivoiriens.

  4. Lionel says:

    …et en tout premier lieu par Léon XIII dans Humanum Genus (20 avril 1884)

    http://w2.vatican.va/content/leo-xiii/fr/encyclicals/documents/hf_l-xiii_enc_18840420_humanum-genus.html

  5. Soupape says:

    La doctrine catholique, c’est de suivre les Paroles de Dieu,
    et de demander à Dieu de les comprendre,
    (tout comme l’ont fait les Apôtres ! qui ont demandé à Jésus
    de leur expliquer le sens de ses propos, et notamment celui de ses paraboles),

    et non de suivre ses réflexions personnelles … sur le « concept de Dieu » !

    Les philosophies sont les pires des illusions.

    En effet, l’Homme Seul réfléchit sur son Néant,
    et, en bonne logique, conclut au nihilisme,
    qu’il se vante alors … d’avoir « démontré ».

    En réalité, il n’a rien démontré !
    Car la Raison seule ne démontre rien.
    La raison dit seulement que si vous n’admettez rien au départ de vos raisonnements,
    vous conclurez, à la fin de vos raisonnements, qu’il n’y a rien !

    Mais alors, apparait un problème d’ordre pratique :
    car à partir du nihilisme, il n’est pas possible d’organiser la Vie,
    à moins d’avoir la rage de détruire la Vie,
    pour le simple plaisir … de vouloir rester « rationnel » jusqu’au bout !

    Donc le républicanisme est une erreur qui a fait son temps !
    On ne va pas en rester tout le temps à 1789.

  6. Soupape says:

    Le républicanisme … est le régime qui NIE TOUT !

    En effet, ses docteurs nous disent :
    « il n’y a pas de raisons pour que ceci », ni « de raisons pour que cela ».

    Si bien que … comme « il n’y a pas de raisons » pour rien,
    leurs raisons ne peuvent RIEN soutenir …

    Donc la république organise naturellement la décadence …
    en croyant être une lumière !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com