New York, le 26 oct 2015. Plus de 15 000 personnes ont signé la pétition de l’agence pro vie CitizenGo qui dénonce l’imposition de l’avortement par le comité des droits de l’homme de l’ONU. Ce comité se réunira du lundi 26 au vendredi 30 octobre à Genève.

Lors de cette réunion, le comité discutera sur le rapport de l’interprétation de l’article 6 de la Convention internationale des droits civils et politiques.

Au mois de juillet, le comité a manifesté « qu’en absence d’accords légiférant sur les droits des enfants à naître dans l’article 6, cela ne veut pas dire que ce même article impose aux états membres l’obligation de reconnaître le droit à la vie des enfants à naître ».

Ainsi, le comité a affirmé que l’interdiction de l’avortement « ne peut pas mettre en péril la vie des mères ni les soumettre à une douleur physique ou mentale sévère ou à une souffrance quelconque ». En fait, il veut imposer ce qu’on appelle l’avortement libre « de facto ».

Le groupement CitizenGo a dénoncé que le comité des droits de l’homme considère que « l’avortement doit absolument être permis en cas de viol, ou d’inceste ou de malformation du fœtus ».

Cet organisme de l’ONU ne contemple pas de sanctions pénales pour les médecins qui pratiqueraient l’avortement.

Ce qui est incohérent, c’est que l’article 5 de la même convention stipule que la peine de mort ne sera pas imposée à des personnes ayant moins de 18 ans ni aux femmes enceintes (!).

Aussi, on peut lire sur le préambule de la Convention des droits de l’enfant que « par manque de maturité physique et mentale l’enfant a besoin de protections et soins spéciaux, y compris de la protection légale, avant et après sa naissance ».

Une chose est certaine. En dépit de ses contradictions, l’ONU ne fait qu’implanter son plan stratégique sur la culture de la mort. Il veut rendre les pays vulnérables dans le but précis de changer les lois qui protègent la vie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. « l’avortement doit absolument être permis en cas de viol, ou d’inceste ou de malformation du fœtus ».

    Pourquoi ? L’enfant n’est plus un être humain ? Qu’a-t-il fait, lui, de mal ?

  2. tirebouchon says:

    L’ONU n’est que l’antichambre du Nouvel Ordre Mondial…Nos politiques de France et d’Europe, sont les marionnettes de ce machin !…Question: pourquoi l’ONU ne s’impose pas pour que ses résolutions favorables au Palestiniens soient respectées par l’état Sioniste…Qui donc dans la réalité, au delà des apparences, se sert des États Unis et de sa bannière et dirige de fait l’ONU et une grande partie du monde occidental ?…Si vous répondez à cette question vous gagnez un voyage A/R pour Tel-Aviv !

  3. « l’avortement doit absolument être permis en cas de viol, ou d’inceste ou de malformation du fœtus »
    Au nom de quoi, d’après eux?
    S’il y a viol ou inceste, il semblerait nettement plus important de rechercher l’auteur du crime, et de s’en prendre à lui plutôt qu’à l’une des deux victimes.
    Quant à l’argument de « malformation », a-t-on une définition du « fœtus zéro défaut »?

  4. Ginette says:

    Je suis bien d’accord avec vous. Il y a bien assez de futures mamans qui ont decider d’arreter leur grossesse avant terme juste parce que le copain a quitter, ou supposee malformation, ou egoistement parce qu’on ne desire pas se restreindre un peu ex: continuer a voyager, se payer des vacances de reves ou se procurer plus de materiel. C’est revoltant.Je ne comprends pas pourquoi certains adultes supposes etre raisonnables et responsables ne pensent pas avant de faire un enfant. Grrr. ce n’est pas un supermarche ou on retourne un objet defectueux ou qu’on a change d’avis concernant cet achat. L’avortement est une chose detestable, un meurtre planifie.Ce qui est au meme titre qu’un meurtre a l’arme. C’Est une condamnation a mort d’un etre humain qui n’a rien fait pour meriter un tel acte de barbarerie.

    Alors, on a PAS besoin qu’un gouvernement ou autre organisme rendent cet abominable acte legal et normal, tout comme si on venait de se debarrasser d’un rhume. Avec cette legalisation de l’avortement, je crains que bientot les femmes vont appeller au travail et dire: delosee, je ne peux entrer travailler pour un ou deux jours, je viens de me faire avorter tout comme si elles annoncaient un mal de tete, ou autre truc banal.
    En ce qui concerne le viol ou l’inceste, C.B. je pense que tu as pige juste.

    Je suis tellement triste rien que de penser qu’on va tuer encore plus d’enfants qu’on le fait deja. Une vraie desolation et deshumanisation envers nos semblables qui ont pas leur mot a dire.On doit etre leur voix et les defendre. Meme si on perd la bataille, on aura reagit et fait de notre mieux pour eviter ces meurtres et proteger la vie . Faut pas baisser les bras meme si tout semble perdu par avance. Je continu de signer les petitions. Ne pas detruire ce que Dieu a creer, la VIE. Prions pour le manque d’amour criant qu’il y a en ce moment.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com