loterie

La Voix du Nord du 7 novembre, nous apprend qu’une brave femme du nom de Yvette Bert, 77 ans, surnommée Mamie Loto, vient d’être condamnée par le tribunal d’Arras – chef-lieu du Pas-de-Calais – à 123.000 euros d’amende et six mois de prison avec sursis. Son crime ? Avoir organisé des loteries illégales dans la région de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais où elle habite. On les appelle ici des Lotos Quine. Mais il y en a des dizaines dans tout le Nord de la France. Parfois même plusieurs dans un même quartier. Tout cela au vu et su de tous ; des milliers de tracts improvisés ou photocopiés sont distribués dans les HLM de la périphérie des villes. Le plaisir est de se retrouver pour le tirage. En général sont alors répartis un certain nombre de lots achetés avec la vente des tickets. Ce sont des appareils photos, des objets ménagers en général. Cela occupe les gens ; y compris les jeunes qui pendant qu’ils distribuent des tracts ne pensent pas à brûler des voitures. Ces lotos sont essentiellement à visée récréative et n’enrichissent personne. Ils sont la joie de vivre d’un certain nombre de mères de famille isolées qui ne peuvent se permettre aucun autre loisir et ainsi gardent un contact avec la société.

Yvette elle, est une retraitée qui vit avec 650 euros par mois et paye 250 euros de loyer. Pourtant dans son dénuement, elle ne pense qu’aux autres, à plus pauvres qu’elle. Apparemment selon les termes du jugement, elle ne s’est jamais enrichie personnellement ; même s’il existe une confusion dans la trésorerie de l’association Ensemble Espoir qu’elle préside. L’opacité entre l’argent qu’elle a reçu et celui qu’elle a distribué pour faire du bien lui coûte très cher. Sauf que dans notre région on dit en picard « On n’pigne pon un diab’ qui n’a pon d’caveux ». On ne peigne pas un diable qui n’a pas de cheveux. On ne pourra jamais faire payer une pauvre femme qui n’a rien pour vivre.

Le même jour le quotidien Le Monde fait son gros titre en première page : « Luxembourg, les milliards évaporés des multinationales ». On y apprend que de grandes sociétés comme Apple, Amazon, Pepsi ou Ikea « défiscalisent » dans ce petit pays grand comme un département. Cela concerne pas moins de 340 multinationales. Des sommes colossales et sales au col. Le tout sous le regard attendri, complice et peut-être intéressé d’un dénommé Jean-Claude Juncker. Celui-ci a été premier ministre du Grand-Duché jusqu’en 2013. Il est actuellement président de la Commission Européenne depuis juin 2014. Il a été élu par 316 voix contre 422.

La Fontaine écrivait dans ses Fables : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour (d’Arras) vous feront blancs ou noirs. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com