Le bilan des dégâts matériels de la manifestation Notre-Dame des Landes est assez lourd et va coûter cher aux contribuables. Selon une première estimation de la mairie de Nantes, il s’élèverait à un million d’euros. Elle ne comprend que les dégradations qui ont touché le mobilier urbain comme des locaux administratifs, des distributeurs. Elle ne comprend pas les dégâts commis chez les particuliers et les commerçants  ni les heures de nettoyage des agents de la voirie. Autant dire que les dégâts matériels et financiers sont énormes. D’autre part, un jeune homme a aussi perdu un œil lors d’un tir de flashball. Il ne faisait pas partie des manifestants qui ont commis des dégâts. Des premières condamnations sont tombées lundi dont une de cinq mois fermes mais les personnes qui ont comparu ne sont en fait coupables que de délit mineur comme le jet d’une canette vide sur un policier. Les vrais responsables sont toujours en liberté. On n’a pas fini de parler de cette manifestation particulièrement violente !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Pingback: 03 Mars 2014 | conflitmondial

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com