Geste symbolique : pour accepter de participer à l’émission Demain Président de TF1 Madame Le Pen a demandé que soit retiré le drapeau de l’union Européenne.

« Je veux être présidente de la République française, et pas présidente de la Commission européenne » a expliqué la candidate. 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

7 commentaires

  1. raslebol says:

    Nouveau litige ! Il y en a vraiment qui ont peur pour leurs abattis !!!!!!

    « La Fédération protestante de France (FPF) a jugé mercredi « irresponsables » des propos de Marine Le Pen vantant l’attitude à l’égard des huguenots de Richelieu, qui a selon elle refusé « qu’une religion prenne le pas sur la France », alors que les exigences protestantes « allaient à l’encontre de la nation ».

    Mardi soir sur TF1, comme on lui demandait de citer un « modèle » politique, la candidate du Front national a nommé « Richelieu, qui était le promoteur d’un Etat moderne, qui a refusé justement peut-être qu’une religion prenne le pas sur la France » »
    http://actu.orange.fr/politique/la-federation-protestante-denonce-des-propos-de-le-pen-contre-les-huguenots-sous-richelieu-CNT000000GX6Wt.html

  2. tirebouchon says:

    J’aime les chats ! Et les chats me le rendent bien ! Si tous les Français se comportaient comme les chats ils aimeraient Marine…Mon chien que j’aime aussi me le rend bien, il n’a jamais mordu la main qui le nourrit…en-est-il de même de tous ceux que la France accueille ?…Peu d’animaux tuent pour le plaisir…le tigre et l’homme…et quand l’homme est formater par une religion c’est foutu ! Le drapeau Européen ne peut en aucun cas remplacer le drapeau Français tombé et relevé sur tous les champs de bataille…Le drapeau de l’Europe c’est le drapeau des banquiers cosmopolites et sans frontières ! Pour dominer le monde ces crapules opposeront toujours les chats aux chiens !

  3. marco says:

    Ok ,, »plus je connais les hommes ;plus j aime mon chien ,,,,Parmis mille hommes j en aie vu un ,,(Salomon , ») » »l homme formate par une religion ,, »ca depend de laquelle ,,si c est un produit pirate ,,oui ,,mais les temoins de Jehova ne sont pas nefastes me semble t il ,,et quelqun dont je suis qui suit les preceptes de la Torah ,se refere aussi aux conseils de Jesus ,dans le texte et non revu et corrige par les aigrefins genre talmud ,eglise ,etc sont eclaires par le vrai Dieu ,,ne jugeons pas un produit a ses contrefacons et a ses commerciaux rabins ,cures ,imams etc ,,,

  4. durrieu says:

    BRAVO à MARINE LE PEN POUR AVOIR FAIT ENLEVER CE DRAPEAU EUROPEEN qui non selon nous ruine, nous les petits, et nous dicte ses lois,

  5. Horace says:

    C’est dans la logique de son discours. Elle est donc capable d’autres gestes.

  6. raslebol says:

    Poutou lui veut remplacer le drapeau français par le drapeau rouge !!!!!

    « Le 9 janvier 1940, quatre des sept députés communistes présents dans l’hémicycle refusent de s’associer à l’hommage rendu par la Chambre aux armées de la République qui « se sont levées en masse à l’appel de la Patrie en danger ».

    La Chambre vote, alors, à main levée une peine de censure avec exclusion temporaire contre les quatre députés communistes : Grenier, Guyot, Mercier et Michels. Le Parti communiste célèbre le comportement des quatre députés dans L’Humanité clandestine n° 19 du 14 janvier 1940 : « Le Parti communiste adresse ses plus chaleureuses félicitations aux députés Raymond GUYOT, MERCIER, MICHELS et GRENIER pour leur courageuse attitude à la Chambre des Députés. »

    Ainsi, le 1 février 1940 le Gouvernement saisit la Chambre des députés et le Sénat pour que les deux assemblées législatives constatent respectivement la déchéance de 60 députés et d’un sénateur qui n’ont pas rompu avec le Parti communiste à la date du 26 octobre 1939.
    La Chambre, dans une résolution votée le 20 février 1940, vote la déchéance de 60 députés communistes qui prend effet à partir du 20 janvier 1940, date de la loi.

    Il s’agit des 43 députés communistes membres du GOPF, des 9 non-inscrits fidèles au Parti, des 4 non-inscrits qui ont rompu le 11 janvier 1940 (Benenson, Honel, Langumier, Le Corre), de Daul et Gitton qui ont rompu avec le Parti communiste en novembre 1939 et enfin de Puech et Philippot qui ont rompu avec le GOPF en janvier 1940.

    Puis le Sénat, dans un vote du 29 février 1940, constate la déchéance de Marcel Cachin.

    En plus d’être déchus de leur mandat, 44 députés communistes seront jugés à partir du 20 mars 1940. »

  7. Lionel says:

    Très bien Marine! on n’en a rien à foutre de cette Europe de parasites qui détruit notre pays!…

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com