Si une preuve était encore nécessaire que l’élection à la présidence de Marine Le Pen est prise très au sérieux dans le monde, la présentation de son programme de politique étrangère le 23 février, l’a apportée. C’est devant un parterre d’une cinquantaine de représentants de pays étrangers et une foule de journalistes du monde entier qu’elle l’a développé durant une heure. Parmi les délégations de nombreux ambassadeurs de pays d’Asie notamment. Une démonstration que la presse française quasi-unanime a tout simplement boycottée, car elle démontre que l’accession à la présidence de la fille de Jean-Marie Le Pen prend de plus en plus de crédit sur la scène internationale, où elle fait naître l’espoir d’un nouvel ordre mondial multipolaire. Les gros médias mainstream aux mains des magnats cosmopolites et apatrides de la presse préfèrent se focaliser sur les manigances d’une « Justice » aux ordres.

La vidéo du service de presse de Marine Le Pen étant de meilleur qualité sonore que celle diffusée par RT, j’ai substituer celle-là à celle-ci.

La candidate à la présidence a fait un discours d’une heure dans lequel elle a fustigé une diplomatie française couchée et soumise à des diktats étrangers, accusant la diplomatie occidentale en générale de se voiler la face face aux réalités, conduite seulement par des idéologie mondialistes.

Elle a déploré l’invasion de l’Irak et la «dissolution» de son armée comme «une faute» et a pris pour appui le le récent rapport parlementaire britannique consacré aux responsabilités dans l’invasion de ce pays qui «place au premier plan l’ignorance des réalités et la méconnaissance du terrain». De même en ce qui concerne le soutien occidental «aux islamistes supposés modérés en Syrie» qui «a été et demeure une erreur». Faisant le lien avec les mouvements migratoires de masse, elle a jugé «irresponsable de ne pas voir dans ces grands mouvements de populations une problématique géopolitique majeure et même dans certains cas une menace pour la paix et l’équilibre du monde».

Photo extraite de la vidéo de Russia Today, le seul médias qui a retransmis cette intervention capitale de la candidate à la Présidence de la République, qui offre une véritable alternative à la position subalterne de la France que maintiennent les programmes de tous les autres candidats. Il est vrai que Russia Today n’est pas sous la coupe de la haute finance occidentale!

«Indépendance et équilibre» et Haute trahison

Marine Le Pen présidente de la République annonce donc un virage à 180° sur la politique moyen-orientale de la France et fonde son projet international sur deux piliers : «l’indépendance et l’équilibre». Pour donner du poids à cette ambition elle entend que la dissuasion nucléaire «joue tout son rôle» et que le budget de la Défense soit inscrit dans la Constitution et chiffré à 2% du PIB pour atteindre 3% en fin de quinquennat.

Dans le cadre d’une politique multipolaire, le mot-clef de son orientation, elle veut faire du principe de non-ingérence un des fondements de sa diplomatie. Marine Le Pen a regretté que la France se soit engagée dans «des guerres qui ne sont pas les siennes, pour des intérêts qui ne sont pas les siens et qui sont contraires aux objectifs fixés par les Nations unies». Elle a cité l’exemple de l’agression de la Libye ou de l’agression indirecte de la Syrie. La potentielle présidente s’est montrée très accusatrice envers la diplomatie française du gouvernement de François Hollandepour ses livraisons d’armes aux «rebelles» qui ont bénéficié en partie à l’Etat islamique et qui ont «peut-être tué des Français».

Celle qui caracole en tête des sondages a trouvé stupide la décision du pouvoir socialiste de couper les relations avec les services de renseignement syriens. «Combien d’attentats auraient pu être évités ?», s’est-elle interrogée. Elle s’est étonnée de l’incompétence des services de renseignement français qui «ont servi des intérêts étrangers ce qui s’appelle de la haute trahison».

L’Union européenne pointée du doigt

«En Europe aussi, il est temps d’en finir avec une Union européenne tentée par la fusion qui détruit l’Europe des nations». Elle a jugé que Bruxelles se trouvait «à rebours de l’Histoire, mise en congé du monde» et que «partout la globalisation naïve est battue en brèche, partout c’est le patriotisme économique qui triomphe».  «Il faut en finir avec ce monstre bureaucratique […] L’Union diminue la France, elle la sépare du monde. Je ne me résous pas à voir la France diminuée, dépendante, séparée», ajoutant que l’Union européenne allait rejoindre «le musée des constructions idéologiques sans lendemain». «Que Mme Merkel, M. Schulz ou les autres commissaires le veuillent ou non, nous bâtirons une autre Europe», a-t-elle pronostiqué. La candidate la mieux placée dans les sondages entend «remettre à plat les traités européens et engager résolument la France dans la construction d’une Europe des nations libres».

Les USA de Donald Trump, un espoir

Qualifiant les Etats-Unis, d’ «allié» qui s’était comporté en «adversaire». Elle a évoqué une «surchauffe stratégique» et des «dérives dans l’expression de la force» notamment au Moyen-Orient: Irak, Libye, et Syrie avec des «jeux dangereux» avec les groupes terroristes.

Elle attend donc «un changement de logiciel» avec l’arrivée  de Donald Trump au pouvoir. Changement qui sera «positif pour le monde mais également pour les Etats-Unis». «Je salue son réalisme et sa volonté de changement» a déclaré Marine Le Pen. L’OTAN n’en a pas été quitte, avec sa « structure anchronique« . Elle souhaite que la France quitte son commandement intégré afin de «rétablir l’indépendance» de ses forces.

«Arrimer la Russie au continent européen»

Pour Marine Le Pen présidente, la Russie est considérée comme un «élément décisif de l’équilibre des forces qui peut pacifier la mondialisation». Ce pays, selon elle, a été «maltraité par l’Union européenne et une France vassalisée» rappelant notamment l’épisode de l’annulation de la vente des Mistral sous pression américaine dans le sillage de la crise ukrainienne. Interpelant la Russie, elle a rappelé que les Russes n’ont pas oublié le pillage des ressources de leur pays par de jeunes consultants frais et moulus de l’école de Chicago qui l’ont organisé dans les années 90 avec leurs complices oligarques russes qui gravitaient dans l’entourage de Boris Eltsine. «La Russie n’est plus l’URSS» a-t-elle lancé,  le pays a «payé le tribut le plus lourd lors du dernier conflit mondial avec 25 millions de morts». La France de Marine Le Pen entend contribuer  à «arrimer la Russie au continent européen» afin de ne pas la pousser vers l’Asie.

Des liens particuliers avec l’Afrique

«Non ingérence ne veut pas dire indifférence» a souligné Marine Le Pen qui a assuré que les pays africains proches de la France par leur histoire trouvent en elle un allié naturel prêt à les aider et, si nécessaire, à intervenir militairement comme c’est le cas aujourd’hui au Mali ou en Centrafrique.

Réitérant son souhait de mettre un terme à l’immigration de masse, elle a affirmé que les étudiants africains seraient les bienvenus en France tant qu’ils accepteraient de retourner dans leurs patries d’origine une fois leurs cursus terminés. Quant aux Français d’origines africaines, Marine Le Pen assure qu’ils jouiront des mêmes droits que tout citoyen français et bénéficieront de «la priorité nationale» en matière d’emploi et de logement. Dans ce cadre elle souhaite le retour d’un «ministère de la Coopération» dédié en partie aux relations avec l’Afrique.

lire aussi: En direct au JT de TF1, Marine Le Pen arrache le masque de l’institut Montaigne, émanation de la haute finance qui téléguide Macron

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. François says:

    Avec cette élection Marine a vraiment franchi un cap! Quand on la compare aux pantins désarticulés que sont ses adversaires, elle est flamboyante. Fillon plaide non coupable mais se repent comme un vulgaire pape conciliaire, Macron, moitié homme, moitié femme, téléguidé par des marionnettistes et Mélenchon en bleu de travail alors qu’il est FM notoire et l’homme de l’Establishment.

    Hier encore plusieurs émissions étaient chargées de l’attaquer sur les chaines de désinformation. Sur la « 3 » ou la « 6 », je ne sais plus, un reportage tentait de porter la division dans le FN en agitant des divisions entre Marion, Marine et Philippot, mais ils n’ont pas trouvé grand chose à se mettre sous la dent. Par contre du côté du père, il y avait de quoi faire. C’était assez lamentable. Alors qu’il aurait toutes les raisons d’être fier de sa digne fille. Mais tout cela est instrumentalisé. Et personne ne les croit plus.

  2. croisé says:

    il n’y a plus de justice en France. Ces voyous des télés présentent présentent en boucle la convocation de Marine chez les poulets, mais pas un mot sur cette présentation de son programme devant les ambassadeurs. Ils tentent de déglinguer Marine comme ils ont tenté pour Trump. Ils auront le même résultat.

  3. Une obstruction à l’information qui est une obstruction à la démocratie!

  4. Beau discours ! Une vision stratégique cohérente et un souffle ambitieux.
    Le chantier est considérable pour :
    – remettre en ordre et redéployer le réseau diplomatique français considérablement réduit,
    – reprendre la main sur son réseau consulaire à l’Etranger négligé par nos gouvernants ou affaibli par l’UE, pour soutenir les PME/PMI, artisans, dans leurs exportations et leurs coopérations internationales,
    – redonner souffle et densité aux Centres culturels français, grandes écoles, centres de formation professionnelles pour le rayonnement de la Culture la française et de son esprit entrepreneurial,
    – faciliter une remigration intelligente pour le plus grand bénéfice du pays et un renforcement des coopérations bilatérales.

  5. Philibert says:

    Elle a rencontré aussi les dirigeants d’UBS, Blackrock et de Barclay : https://www.bloomberg.com/politics/articles/2017-02-23/le-pen-aides-met-ubs-blackrock-barclays-to-explain-euro-exit
    Certainement doivent-ils plutôt préparer leurs petits plans pour contre-carrer au mieux le redressement de la France…

    • Charbot says:

      En effet cela confirme bien que la possibilité d’une élection de Marine en mai est prise très au sérieux au niveau international.

      Je traduis une partie de l’article cité:

      « L’intérêt des marchés financiers souligne combien les analystes financiers prennent très au sérieux la possibilité que Le Pen peut gagner le pouvoir dans la deuxième zone économique de la zone euro. Les sondages ont montré qu’elle a occupé la tête du premier tour de scrutin pendant plus d’un an, bien que tous les sondages prévoient qu’elle perdra également le scrutin du second tour le 7 mai.

      « Ces stratèges voient que Marine Le Pen peut être le prochain président de la France et ils font leur se renseignent », a déclaré Monot. « Ils sont très en recherche d’un compte rendu détaillé de nos plans. »

      Comme d’habitude ce genre d’information ne se trouve pas sur les sites d’info qui sévissent en France, car cela rend l’image de la dimension réelle de la candidature de Marine Le Pen, la seule réellement crédible, construite et patriote.

  6. Bourbon says:

    Bravo Marine, on est là pour toi.

  7. Vouzelaud says:

    très honnêtement je n’avais jamais pris au sérieux les candidatures de Marine Lepen,
    je dois bien reconnaître que son discours sur l’intérêt de la France est probablement le plus cohérent que j’ai entendu sur cet présidentiel, et sur bien d’autres…
    ne manquerait plus que quelques promesse mettant fin aux privilèges et passe~droits de nos « élites »,,,

    quelques renationalisations d’entreprise d’intérêts d’état,,,

    une loi faisant de l’évasion fiscale, des grandes entreprise,, des banques,,, un acte de haute trahison.

    l’annulation des cadeaux fiscaux aux grandes entreprise. ex: CICE bouclier fiscal etc…

    une meilleur répartition des richesse de la France.

    ET ELLE GAGNERAIT QUELQUES MILLIONS DE VOIS EN PLUS…

    plus que notre politiques étrangère,,, le people ne supporte plus cette politique d’élite et de cadeaux aux élites…

    ASSEZ DE CET POLITIQUE DE CONNIVENCE ET DE CONVENANCE DÉPOUILLANT LE PEOPLE TOUJOURS PLUS!

    • François says:

      Il ne faut pas oublier qu’un quinquennat ce n’est que 5 ans! Même si dans son programme Marine Le Pen pense à remettre la présidence à 7 ans, il y a déjà tellement de promesses à tenir que je me demande comment elle va faire pour réussir à tout caser… Cela fait 50 ans que les autres défont la France, ce n’est pas en 5 ans que tout pourra être reconstruit, d’autant plus que c’est plus facile de défaire que de refaire. Il y aurait encore beaucoup d’autres choses en effet à refaire, mais si Marine Parvenait à tenir toutes ses promesses de campagne ce serait déjà un immense chantier de reconstruction.

      Car n’oubliez pas qu’en plus elle donne la possibilité du référendum d’initiative populaire. Donc en plus des initiatives du pouvoir, et de l’Assemblée, il y aura aussi la possibilité des initiatives populaires…

      Les mesures urgentes qu’elle préconise sont la sortie de l’UE, la sortie de l’Euro, la sortie de Schengen, le tout conclue sur un référendum. Qui entraînera si tout va bien, le retour du Franc et la frappe de la monnaie par la banque de France, avec TRES IMPORTANT: le retour du pouvoir pour la Banque de France de prêter directement l’argent à l’Etat (à taux zéro), comme c’était le cas avant la loi Rothschild/Pompidou. C’est dire si les banques qui aujourd’hui détiennent la dette et la fabrique, l’auraient mauvaise!

      Ensuite elle a prévu une réforme de la Constitution sanctionnée elle aussi par un autre référendum.

      La mise en place du contrôle de l’immigration qui implique la formation et l’embauche de nombreux douaniers. L’organisation du retour de tous les clandestins… Imaginez ce que cela va représenter…

      Alors vous avez raison, il y aurait encore bien d’autres choses à remettre à l’endroit… Mais si déjà tout l’essentiel était fait, ce serait une véritable contre-révolution!

  8. Bourbon says:

    Bravo Marine.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com