maryse-wolinsky

Maryse Wolinski, veuve du dessinateur Georges Wolinski, a accordé une interview publiée ce 24 mai sur le site du journal Le Dauphiné.

On retiendra ceci : 

« (…) on ne sait pas comment vont être utilisés les 30 millions d’euros récoltés depuis les attentats ni comment vont être répartis les 4,3 millions d’euros destinés aux familles des victimes. Tout cela m’exaspère et me met en colère. Sans cet attentat, sans ces morts, ce journal n’existerait plus et certains l’oublient. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. queniartpascal says:

    c’est a se demander qui au sommet de l’état a monté cette affaire,cela pue la manipulation a plein nez

  2. brndenburg says:

    Né charognard,on vit charognard,on meurt charognard-voir Baudelaire-toute une vie de charognards qui finissent richissimes et s’entretuent pour un bout de vieil os pourri-vils!

  3. openbrief says:

    En donner une partie aux familles des victimes, le reste pour lutter CONTRE l’Islamisme galopant.

  4. angel says:

    « Sans cet attentat, sans ces morts, ce journal n’existerait plus »
    alors crions en cœur
    allala akbar

  5. champar says:

    Ce constat de Mme Wolinski est honnête de sa part.

    La mentalité des journalistes et salariés et de ce journal font qu’ils auront liquidé les 30 millions d’euros très rapidement : Avec aucun projet sérieux et une mauvaise gestion même des réserves importantes disparaissent rapidement.

    Rassurons-nous pour eux, ils ont courageusement décidé de ne plus critiquer l’islam, braves mais pas téméraires les journaleux de Charlie hebdo, quand on ne croit pas en Dieu, seul compte le petit bien-être sur terre car après c’est le néant.

  6. Quand il va falloir rendre des comptes devant Dieu, ça va chauffer…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com