« Menaces, violences, vols. Lampédusa est au bord de l’explosion, les forces de l’ordre sont impuissantes. Dans le centre il y a 180 Tunisiens parmi lesquels beaucoup arrivent à éviter les contrôles. Ils bivouaquent et vivent dans la rue. Je demande que le centre d’identification soit fermé. C’est une structure inutile qui ne sert à rien ».

Totò Martello, le maire de Lampédusa, qui se définit pourtant comme un homme de gauche, lance un appel désespéré aux pouvoirs publics.

Élu il y a quelques mois, il avait battu aux élections l’ancienne maire, Giusi Nicolini, qui avait transformé l’île en un vaste centre d’accueil sans tenir compte de l’image de l’île et des intérêts des Lampédusiens. Elle s’était même fait immortaliser, très fière, avec le pape François pendant son show immigrophile lors de sa visite de l’île juste après son élection au trône pétrinien. L’ancien président du Conseil, Matteo Renzi, l’avait exhibée à un célèbre dîner avec Barak Obama et l’Unesco lui a assigné le prix pour la paix.

Et maintenant le nouveau maire de Lampedusa accuse :

« Nous sommes abandonnés ».

De l’État et du gouvernement. Il dénonce :

« les bars sont pleins de Tunisiens qui se saoulent et agressent les femmes. Je reçois des dizaines de messages de touristes apeurés. Les hôteliers, les commerçants et les restaurateurs subissent quotidiennement mais ils n’y arrivent plus. » « Bien que le centre soit sous le contrôle de la police, des militaires et de la douane, les tunisiens entrent et sortent quand ils veulent. Il n’y a pas de la part des institutions. Nous sommes seuls. Il y a un grave problème d’ordre public, je demande l’intervention direct du ministère de l’Intérieur. »

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    Là-bas comme ici il semble ne pas y avoir d’issue si les citoyens ne prennent pas leur destin en main

  2. Bienfait pour ta gueule de maire socialope , et toute la racaille socialiste qui pourris le monde !!

    • Il faut qu’ils prennent des armes et leur tirent dessus ! Vous verrez qu’ils dégageront de lampedusa rapidement !
      Les flics et autres sont justes les lècheculs des tyrans du gouvernement .

  3. Je ne savais pas que la Tunisie était en guerre et que depuis la chute de Ben Ali la terreur dictatoriale avait toujours court.Onne nous dit pas tout comme dit Roumanof !

  4. trop-bon says:

    Le maître demande à la classe d’écrire une rédaction pleine de suspense . Totó réfléchit et écrit :
    – Au secours ! Au secours !

  5. La seule solution efficace à 100% ne serait elle pas que les habitants se regroupent, s’arment et rejettent à la mer tous les envahisseurs? Ne serait ce pas la seule façon de retrouver la paix et la tranquillité?
    Mais, bien sur, je ne fais que poser la question sans y repondre. Toute idée de suggestion serait totalement infondée.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com