médicaments-pour-contrôler-psychisme-mpi

Biotech USA est un des plus grands laboratoires de biologie au monde. Ses chercheurs sont atteints de ce qui est appelé aux Etats-Unis le God Syndrom, c’est-à-dire la maladie des chercheurs qui se prennent pour Dieu. Ce sont des transhumanistes comme ceux de l’Institut de futurologie d’Oxford, référence mondiale en la matière. De part et d’autres ils travaillent à une prolongation de la vie de multiples façons. Une d’entre elle fait dresser les cheveux sur la tête. Il s’agit de mettre au point un médicament qui modifie le sens du temps et donne une impression de damnation éternelle.

Un récent article du Daily Mail présente les travaux du Dr Rebecca Roache résumables en une seule ligne qu’elle a écrite par elle-même. «La condamnation d’un criminel à 1000 ans dans un enfer artificiel pourrait un jour devenir une réalité. » Selon les chercheurs, ce jour-là pourrait être proche.

Cette recherche est promue à Oxford par ce médecin philosophe d’Oxford (blog : Practical Ehics).

Entre autres, cette mouvance considère que la prolongation de la vie humaine n’a pas d’intérêt. Il définit un point appelé Singularity qui interviendrait en 2045. La machine sera alors plus intelligente que l’homme. Ce sera alors le monde des cyborgs, mélange de robots et d’hommes. Par ailleurs les projets d’intelligence artificielle effectués par IBM et Neuropolis en Suisse auront abouti (voir sur ce sujet mon ouvrage L’Ultime Transgression ed. de Chiré). Ce serait alors la domination mondiale de la machine et la fin de l’espèce humaine. Une préfiguration est donnée par les drones dont le coût s’effondre littéralement et qui sont capables d’être dirigés par la pensée.

Le Dr Rebecca Roache et son équipe voudraient corriger les peines des personnages les plus effroyables. Elle s’appuie sur le cas d’un ravissant petit garçon prénommé Daniel qui a été torturé de manière horrible puis tué par ses parents. La peine qui a été infligée à ces personnes a été de 30 ans ce qu’elle trouve ridiculement bas et c’est vrai. D’où l’idée de condamner ce genre de personnes à une peine éternelle. Celles-ci pouvant être infligée par des médicaments entraînant des souffrances dignes de l’enfer notamment en modifiant pour elles la notion du temps car elles donnent l’impression qu’il se prolonge. Ce sera donc une modification de la perception de la durée. Ceci améliorerait alors l’arsenal des peines judiciaires et serait très économique. Il y aurait bien sûr une progression de la durée de ce « traitement », une sorte d’aménagement au cas par cas. Les grands criminels comme Hitler pourraient être condamnés à mille ans de souffrances infernales. Ceci pourrait s’appliquer en milieu carcéral ou non. Pour appliquer cette idée, le Dr Rebecca Roache compte sur Biotech pour mettre au point le « médicament » adéquat.

La question que se pose alors est simple : est-ce que en voulant condamner un monstre comme Hitler, on ne va pas en pratique utiliser ses méthodes ?

Aussi incroyable qu’il puisse en apparaître, des millions de dollars sont utilisés aux recherches ayant pour but de brouiller la conscience notamment par des puces informatiques implantables. De quoi tuer l’espèce humaine.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Philippe B. says:

    Ces types qui se prennent pour Dieu oublient un détail, leur liberté agit dans la limite de celle de Dieu ; jamais Dieu ne leur permettra d’aller jusqu’au terme de leurs desseins machiavéliques.

    En voulant se prendre pour Dieu et condamner un criminel à 1000 d’enfer artificiels, ces personnes agissent comme si elles étaient Dieu. Mais oubliant que Dieu, Lui, ne condamne jamais, Dieu propose toujours sa miséricorde tant que l’homme – aussi grand que soit son péché – se repent et accueille le pardon divin, même s’il doit payer sa dette car Dieu est aussi Justice (cfr. Purgatoire).

    Ces individus atteint du God Syndrom condamnent donc une personne à un enfer artificiel, cette personne malgré tout se retrouvera au terme de cet enfer artificiel devant Dieu, elle s’amendera surement et accueillera sa Miséricorde et entrera au Paradis. Mais pour celui qui l’aura condamnée en se prenant pour Dieu, point de miséricorde et c’est le véritable Enfer éternel qui l’attendra.

    En effet Jésus a dit « A celui qui aura fait miséricorde il lui sera fait miséricorde, mais celui qui jugera et condamnera son frère, celui là ne se retrouvera pas sous la miséricorde mais sous le jugement et la condamnation »

    Non que ce soit Dieu qui le condamnera, mais sa propre conscience. Si notre conscience condamne notre frère pour un péché, aussi grave qu’il soit, elle nous condamnera à notre tour le jour où nos propres péchés nous seront dévoilés. Mais si nous faisons miséricorde à nos frères, le jour de notre mort, quand nos péchés nous seront révélés, notre conscience qui aura eu l’habitude de faire miséricorde aux autres, fera preuve de miséricorde envers nous même et ne nous jugera pas ; nous nous laisserons pardonner par l’amour de Dieu.

  2. Dominique says:

    Pour l’instant,la médecine est incapable de guérir les rhumatismes.

  3. Elieja says:

    Ce sont ceux-là mêmes qui prétendent vouloir faire justice sur les pires ordures de la planète qui les ont fabriquées. Ils ne savent pas donner de limite au mal.

    Exemple : http://henrymakow.wordpress.com/2014/03/28/le-fbi-a-dissimule-la-survie-dadolf-hitler/

    j’ajouterais Ben laden si toutefois il a existé.

  4. chambssy says:

    Suffit de relire les Evangiles pour connaître le fin mot de l’histoire : cette erreur est antédiluvienne

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com