mjsf2

 

Ecrit au début du XX° siècle et actuellement ré-édité par les éditions de Chiré, ce livre est un recueil exceptionnel d’anecdotes riches en leçons de vie.

Tout commence dans un village catholique allemand durant le dernier quart du XIX° siècle. Lisbeth Burger, dont ce livre est le journal autobiographique, est envoyée à la ville voisine par le curé et le conseil municipal de son village pour y suivre une formation de sage-femme afin de pouvoir être en mesure de prendre la relève dans sa commune.

S’en suit une narration enrichissante d’une multitude d’expériences marquantes et de faits vécus par l’auteur tout au long de sa vie professionnelle, allant du comportement entre jeunes fiancés ou mariés à l’éducation des enfants en passant par l’avortement, la contraception…

Une mine d’expérience exprimée en quelques pages. Avec un peu d’intelligence et de recul, chacun peut y butiner la recette du bonheur au travers d’une vie amoureuse épanouie parce que respectueuse des grands enjeux de sérieux et d’altruisme qu’elle doit porter  et dont le don de la Vie doit être le couronnement .

Bonheur où es-tu ? Malheur d’où viens-tu? Ce chef-d’œuvre d’anthologie, qui nous fait revivre de manière palpitante les 40 années de carrière mouvementées d’une sage femme catholique du début du siècle,  propose des réponses à ces questions pour qui saura saisir le sens des anecdotes relatées  et donc extraire de ces lignes leur substantifique moelle.

Dans notre contexte ambiant de destruction de la famille organisée et institutionnalisée par la légalisation de la dénaturation du mariage, ce livre est comme un phare permettant de retrouver ses repères dans la tempête et comme un guide permettant de prendre du recul et de capitaliser rapidement sur toute l’expérience accumulée par plusieurs siècles de civilisation chrétienne, aujourd’hui malheureusement disparue de nos sociétés.

Finalement, un livre vraiment  tout public bien que peut être plus particulièrement adressé aux jeunes en âge de s’engager dans le mariage. Après l’avoir lu tous les jeunes responsables et dotés d’un minimum de maturité seront convaincus et devraient se dire: « Mon mari/ma femme devra avoir lu ce livre ! »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Nicolas says:

    Bonne référence, en effet. Excellent ouvrage, certainement pour les éducateurs. Quant à moi, je ne suis pas convaincu de devoir le lire en entier : un peu comme toute les cas de morale sur le mariage ne doivent pas être étudiés par ceux qui se préparent à un saint mariage. C’est même fort dangereux. Il y a des médecins pour conseiller et soigner au cas par cas. Il n’est pas nécessaire de faire des études de médecine pour vivre en bonne santé. Dans la vie, il faut être prêt à tout et plus spécialement à tout ce qui pourrait concrètement nous arriver. En se préparant au mariage, un jeune homme (ou une jeune fille) doit être prêt à faire face à toutes les circonstances que peut accompagner un accouchement. Un jeune homme doit être prêt à soutenir sa femme et à lui être d’un secours généreux, infatigable lors de tous ses accouchements. Je crains qu’en lisant tous les cas difficiles et exceptions, l’on puisse s’effrayer de cette réalité de la vie tellement naturelle que celle d’un accouchement… On en fait une maladie avec trop de « précautions », d’opérations et de complications. Ce qui fatigue trop souvent les jeunes mamans après un ou deux accouchements.

    Voilà mon avis personnel d’après tous les échos que j’ai pu entendre par ceux qui ont lu ce livre. Mais ne l’ayant pas lu personnellement pour les raisons susmentionnées, il est difficile d’avoir un jugement définitif. L’expérience me le montrera. Je ne pourrai témoigner que lorsque Dieu m’aura donné la grâce de recevoir de nombreux enfants. Le témoignage de celle qui sera ma femme sera un deuxième témoigne nécessaire et complémentaire.

  2. J’ai lu ce livre – dévoré ce livre- dès sa parution il y a fort longtemps à Chiré. J’y travaillais, je n’étais pas marié mais m’y préparais…

    Ce livre donne un témoignage de la féminité,
    de la maternité, de cette aventure grandiose qu’est le mariage, l’union d’un homme et d’une femme en vue de donner la vie… sacrifices, renoncements… mais des bonheurs vrais, profonds et complètement au-dessus de ce que l’on peut imaginer dans notre monde actuel §

    On prend à lecture de tous ces témoignages bouleversants la mesure de la beauté de la vie, du don de la vie…
    C’est infini !

    Un livre magnifique
    En diffusion : http://www.livresenfamille.fr/p8484-lisbeth_burger_mon_journal_de_sage_femme.html

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com