« Nous sommes un pays judéo-chrétien de race blanche », a osé dire Nadine Morano à la télé, déclenchant un ouragan…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

18 commentaires

  1. Rémi de Völn says:

    Nous, catholiques français,
    1 / sommes en majorité de RACE BLANCHE,
    2 / mais PAS « judéo-chrétiens »: cette expression est encore une invention juive pour s’approprier quelque chose du Christianisme.
    En effet, nous ne sommes pas plus « judéo-chrétiens » que « helleno, ou romano, ou celto, ou franco -chrétiens ».
    L’ancienne Alliance est révolue depuis 2 000 ans; le Juif actuel est un idolâtre déicide, et je n’ai rien à voir avec lui.

    • LANKOUDU says:

      IDEM pour moi .Entièrement d’accord .
      Et « tirebouchon » a aussi raison .J’approuve !

    • Garantez says:

      Pas tout-à-fait d’accord avec vous ! les cathos français sont TRÈS SOUVENT des noirs, et leurs curés … aussi !

      Ce qui ne leur enlève rien d’ailleurs, noirs, blancs, jaunes ou peaux rouges et mélangés, on est tous appelés à la même vie éternelle !

      • patricia says:

        les catholiques français ne sont pas majoritairement noirs, la grande majorité des français est blanche et catholique et ce n’est pas du racisme que de le dire, mais vu le gouvernement actuel, ce n’est plus politiquement correct. Il vaut mieux être de couleur et de préférence musulman.

    • gilgamesh says:

      D’ailleurs De Gaulle n’a pas parlé de religion judeo chrétienne mais de religion chrétienne

  2. tirebouchon says:

    Jésus n’était pas juif…il était opposé aux juifs c’est la raison pour laquelle il a été crucifié…Jésus était Judéen et chef de tribu judéenne « Jésus est né à Bethléem en Judée. Il parlait l’araméen…

    Ponce Pilate, qui était Romain et parlait et écrivait parfaitement sa langue maternelle, le Latin, savait ce qu’il écrivait et c’est ce qui a été traduit faussement par « Jésus de Nazareth Roi des Juifs » Voici ce qu’avait inscrit en latin, sur le titulus surmontant la croix du supplice, Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm…ce qui signifie Jésus le Nazaréen chef de tribu judéen…car Rex en latin signifiait bien chef de tribu….c’est bien plus tard que le mot Rex fut traduit par le mot Roi….quand à Judaeorum cela ne se traduit donc pas par le mot juif mais par le mot Judéen. Jésus n’était ni juif, ni roi, ni nazaréen. CQFD.

    • Jésus était roi.
      C’est par dérision que Pilate a écrit « roi des juifs », car lorsqu’il lui a demandé : « Es-tu Roi? », Jésus lui a répondu : « Tu le dis, je le suis ».
      Et Il n’était pas n’importe quel roi, mais roi des juifs, ce qui était une insulte pour les juifs.
      C’est donc encore par dérision que ce fut écrit. Les juifs qui ne croient pas en Lui comme Messie se voient imposer « Roi des juifs », ce dont ils ne veulent surtout pas. Or, à la fin des temps, les juifs se convertiront à Lui, c’est une promesse de Dieu. Jésus les aura amenés à Lui comme Il l’avait dit.
      Jésus ne parlait pas l’araméen, mais le chaldéo-syriaque, qui est un dialecte du syriaque.
      L’inscription sur le titulus a été écrit en grec, en latin et en hébreux, qui était la langue générale parlée par les juifs du pays, et dont même Pilate avait quelques notions.
      Jésus était juif, roi (mais son royaume n’est pas de ce monde) et enfin l’oint du Seigneur (Nazaréen), ce qui était un blasphème insupportable pour les scribes et les pharisiens.

  3. tirebouchon says:

    Pour finir ce que j’ai écrit plus haut ce constat a été fait par un Sioniste fervent pratiquant du Talmud qui écœuré par les juifs talmudistes et leur HAINE à l’égard des gentils et des méthodes condamnables utilisées pour dominer le monde à fini par ce convertir au christianisme. Cette homme courageux qui a risqué sa vie pour dénoncer se nommait Benjamin FREEDMANN…a clairement déclaré que les plus de 90 % DES JUIFS NE LE SONT PAS….ILS DESCENDENT DES KHAZARS, NE SONT PAS DES SÉMITES MAIS DES TURCO-MONGOLS ET N’ONT RIEN A VOIR AVEC LA PALESTINE.

    Un lien pour qui veut prendre le temps d’écouter.

    https://www.youtube.com/watch?v=xV8_B7p_8EU

  4. Je ne comprends pas très bien les commentaires des trois compères; faites vous un procès aux Juifs (je ne le suis pas) ou commentez-vous l’agression qu’a subie Nadine Morano de deux lies de caniveau et d’un animateur à moeurs curieuses?
    Que vous ne soyez pas d’accord sur l’appellation judéo-chrétienne: soit! Mais alors dans ce cas expliquez, plutôt que critiquer, d’où nous viennent nos racines, notre culture, nos valeurs.
    Cela éclairerait vos compatriotes. Vos commentaires sont stériles messieurs.
    Je ne suis pas de la mouvance politique de Nadine Morano, mais je suis profondément attaché à mes valeurs, à ma culture et j’ai toujours appris à l’école de la République que la France était, effectivement, de race blanche; de la même façon que l’Afrique est de race noire. Où est le mal?
    En réalité la question n’est pas la race, mais tout simplement un problème de religion. En effet PERSONNE n’ose dire qui est responsable des évènements actuels, PERSONNE n’ose dire de qui et par qui sont créés les troubles (je reste prudent) dans tout le territoire Français; PERSONNE n’ose avouer que tous les conflits actuels sur la planète ne proviennent que de……….; personne ne veut admettre que les fameux migrants dont il est question sont pour leur très très grande majorité de confession……………..
    C’est de cela qu’il faut parler; mais qui aura le courage d’en parler?

  5. Jean-Pierre Dickès says:

    Bien mauvais procès fait à Morano. J’ai remarqué depuis ma jeunesse qu’il y avait des gens qui étaient de couleur de peau différente. On les appelait les nègres du latin niger qui a donné le pays du même nom. Nègre est donc interdit du vocabulaire. On dit les noirs. C’est une constatation qu’il y a des hommes de couleur différente. C’est tout. Maintenant, devant Dieu, nous ne seront pas jugés sur la couleur de notre peau mais sur nos actes.
    Je constate aussi que nous avons notre propre culture qui est différente de celles des chinois ou des habitants des îles Fidji. C’est le christianisme qui a faire ces cathédrales enviées du monde entier, ces châteaux qui a eu ses peintres et ses savants. Là aussi Morano fait cette constatation.
    La gangue idéologique gaucho-marxiste qui nous englue vient à nier des évidences. Elle infecte sans problèmes la soi-disant droite qui ne fait que feprendre les idées de la gauche. Pour une fois qu’un (e) de ses membres s’en démaraque, il faut s’en réjouir.

    • Je crains fort, cher compatriote, que vous ne prêchiez dans le désert.
      Pour des raisons très très obscures que j’ai du mal à comprendre, nos politiques, nos médias s’évertuent par tous les moyens pernicieux à vouloir détruire notre passé au profit d’autres cultures d’un autre monde.
      Le Général 2Goal que je n’apprécie pas disait cependant une vérité: »Les Français sont des veaux »; il pouvait bien se le permettre de le dire connaissant parfaitement son monde.
      Oui les Français sont des veaux qui iront tranquillement à l’abattoir et qui ne meugleront que trop tard.

    • patricia says:

      Quand c’est Mme Taubira qui dit qu’être créole c’est une race magnifique, ce n’est pas du racisme, quand M. Valls demande à ce que les caméramen filment plus de blancs pour donner une meilleur image de sa ville, ce n’est pas du racisme, mais que Mme Morano dise que les français sont de race blanche, alors là, c’est du racisme. Pouvez-vous m’expliquer cette différence d’appréciation ? Et surtout de traitement médiatique ? Merci.

  6. noralina says:

    Bonjour et c’est quoi toute cette histoire faite à propos de la déclaration de Nadine Morano???
    J’ai 75 ans et à l’école j’ai appris qu’il y avait plusieurs races :la blanche, la noire, la jaune et la rouge avec
    photos à l’appui, il n’y a pas injure à dire que les hommes sont de couleurs différentes, c’est vrai ou pas?????

  7. Sancenay says:

    pure positionnement marketing autant que bouffon . Nadinette s’amuse du pseudo scandale créé alors qu’elle parle d’un sujet grave : l’achèvement de l’effacement programmé de notre civilisation classique et chrétienne.
    Chacun sait qu’au premier coup de sifflet, elle se rangera dans les bottes d’un des plus efficaces « effaceurs » , le sinistre » Monsieur Sark », qui par sa croisade -sans croix- de Lybie- a ouvert tout grand les vannes de la présente submersion .
    Nadinette » n’ aurait pas envie »que la France devienne musulmane » clame-t-elle ? Mais au sein de son parti BHV historiquement et factuellement si peu attaché à nos racines chrétiennes , quel est donc l’insipide destin dont elle rêve, et qu’elle a contribué complaisamment à façonner pour « ce pays » comme disent ses petits camarades ?

  8. Vieux Jo says:

    Il y a un acte profond des LR (Les Remplacistes) qui ressort de ce faux procès : Narkozy fait bien partie du système quoiqu’il en dise en condamnant Nadine Morano alors qu’il a quelques jours il reconnaissait le remplacement. Il n’a pas changé de ligne de conduite et est bien mondialiste comme il l’a prouvé à maintes reprises surtout pour le traité de Lisbonne. Un mauvais arbre ne produira jamais de bons fruits 😉

  9. Nadine Morano a raison.
    Dans l’Histoire de France, tous nos rois (Clovis, Charlemagne, Saint-Louis, Philippe-le-Bel, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV…), écrivains, poètes, architectes, peintres, scientifiques… sont chrétiens, de culture chrétienne, et de race blanche.
    Si vous regardez les vidéos d’archive de la France et de Paris dans les années 1920-1950, il n’y a que des français de race blanche :
    https://www.youtube.com/watch?v=SDlVcMl6oQ8
    http://www.youtube.com/watch?&v=wy7lNJ7jrYg

    Ce n’est qu’à partir du début des années 1970, avec la poussée de l’immigration extra-européenne et le regroupement familial imposé par Giscard d’Estaing, que le Grand Remplacement a débuté :
    https://www.youtube.com/watch?v=0QITxZjSa0k

    La doctrine totalitaire socialiste des années 1980 et ses multitudes d’associations anti-racistes ont lobotomisé les cerveaux des français en leur expliquant ce qu’ils devaient penser, leur faisant croire que la France est un pays multiculturel, sans race, sans religion.
    Avant cette période, les ouvrages décrivaient parfaitement les races. Comme le Larousse (1971-1976), qui décrivait scientifiquement la notion de races humaines.
    http://www.larousse.fr/archives/grande-encyclopedie/page/11394

    Christiane Taubira a elle même dit qu’elle est de « race créole », une « guyanaise de souche », personne n’a fait un scandale pour ça.
    https://www.youtube.com/watch?v=5UWHkY59Edk
    http://www1.rfi.fr/fichiers/MFI/PolitiqueDiplomatie/2068.asp
    Tout comme personne ne fait un scandale lorsque des associations dites anti-racistes comme le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) promeut et défend la race noire.
    La propagande totalitaire socialiste vise à qualifier de raciste, fasciste les français de souche de race blanche, déshumaniser l’homme blanc, son Histoire, ses racines, qui doivent disparaître afin de faire place à la « diversité » défendue sous toute ses formes, comme le préconise clairement le think-tank Terra Nova, proche du gouvernement socialiste.
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/18/01016-20140918ARTFIG00316-quand-terra-nova-conseillait-au-ps-d-investir-sur-le-vote-des-immigres-francais.php

    • Moktar says:

      Philippe de Villiers, ce matin, face à Bourdin a fait une superbe prestation; non seulement il n’a pas mâché ses mots mais de surcroit il défend Nadine Morano.
      C’est ainsi que TOUS les hommes et femmes politiques devraient agir si réellement ils(elles) sont là pour défendre le pays pour lequel ils ont été élus.
      Quant aux autres tels Claude Bartolone, ils sont à passer sur l’échaffaud pour traitrise envers leur pays.

      • glouglou says:

        C’est dans la lignée du gender : il n’y a plus ni homme, ni femme, ni races, ni religion, ni racines, etc… On fout la pagaille dans les esprits ; mais on peut se demander à qui profite le crime ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com