Sur la même période de 35 ans que l’Europe, l’Afrique a connu un net recul de la mortalité infantile, même si le taux en était 10 fois supérieur aux pires pays d’’Europe et qu’il est désormais 20 fois supérieur dans certaines régions. Cependant, alors que la mortalité est passée dans les pires régions d’Europe d’un enfant mort sur 20 à un enfant mort sur 100, elle est passée en Afrique de 4 enfants morts sur 10 à un enfant mort sur 5 dans les pires pays africains, le plus fréquemment un sur 10. C’est ce facteur qui a joué dans l’accroissement démographique extrême du continent noir.

En 1980, nous avions :

  • Moins de 5 % de mortalité infantile : néant
  • De 5 à 10 % de mortalité infantile : Tunisie, Libye, Sud-Ouest Africain (Namibie), Botswana, Afrique du Sud.
  • De 10 à 15 % de mortalité infantile : Maroc, Algérie, Gabon, Congo, Rhodésie du sud (Zimbabwe), Soudan (partie musulmane), Kenya, Swaziland, Lesotho.
  • De 15 à 20 % de mortalité infantile : Mauritanie, Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Egypte, Erythrée, Djibouti, Tanzanie, Zambie, Madagascar, Cameroun, Centrafrique.
  • De 20 à 30 % de mortalité infantile : Sénégal, Guinée, Sierra Leone, Liberia, Haute-Volta (Burkina Faso), Nigeria, Bénin, Tchad, Soudan (partie chrétienne), Ethiopie, Ouganda, Rwanda, Burundi, Zaïre (République Démocratique du Congo), Malawi, Mozambique.
  • De 30 à 40 % de mortalité infantile : Mali, Niger.
  • Pas de données : Gambie, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Somalie.

En 2015, nous avons :

  • Moins de 5 % de mortalité infantile : Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Sénégal, Congo, Namibie, Botswana, Afrique du Sud, Madagascar, Tanzanie, Rwanda, Kenya, Erythrée.
  • De 5 à 10 % de mortalité infantile : Mauritanie, Gambie, Guinée, Liberia, Côte d’Ivoire, Ghana, Burkina Faso, Togo, Bénin, Niger, Cameroun, Guinée Equatoriale, Gabon, République Démocratique du Congo, Zambie, Zimbabwe, Malawi, Mozambique, Lesotho, Swaziland, Burundi, Ouganda, Soudan, Soudan du sud, Ethiopie, Djibouti.
  • De 10 à 15 % de mortalité infantile : Mali, Sierra Leone, Nigeria, Tchad, Centrafrique, Somalie
  • De 15 à 20 % de mortalité infantile : Angola
  • Pas de données : Guinée Bissau.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. MAUCLERC says:

    Très bien! il pourront continuer à vomir leur racaille sur l’Europe.
    Après tout comme dégueule l’autre chaque migrant est un petit jésus!
    Je ne peux même plus m’acheter une grosse tête de nègre à la boulangerie!
    La boulangère me fait: « chuuuuut vous allez vous retrouver au tribunal…

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com