Il y a quelques mois, nous avions évoqué le projet belge de la ministre de la justice Annemie Turtelboom proposant de rendre automatique la filiation pour les « couples de femmes mariées » qui font une demande de procréation artificielle dans des centres agréés, pour éviter de passer par une procédure d’adoption pour faire valoir leurs droits.

Ce matin, la presse belge a évoqué l’enterrement du projet. Cela serait dû à un blocage au sein du gouvernement fédéral, notamment par les partis cdH et CD&V. Cependant, le sénateur Jean-Jacques de Gutch (Open Vld) a déposé une proposition de loi en ce sens au Sénat. Le CD&V a aussi déposé la sienne et elle différerait à peine. Elle y ajoute une condition supplémentaire, à savoir que l’enfant ne puisse être reconnu que par deux parents, et non par les deux mères plus le père biologique (notons au passage que le père n’aurait alors plus aucun droit sur son enfant). Annie Turtlelboom espère maintenant que la loi passera rapidement au parlement.

Il y a donc bien un enterrement de projet  mais celui de la ministre. Une proposition de loi a été déposée en ce sens. Maintenant, tout comme pour loi sur l’extension de l’euthanasie aux mineurs, il s’agit de la faire passer au plus vite avant la dissolution de la Chambre pour les élections fédérales du 25 mai.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Exquisiteur says:

    il suffit au père de déposé un brevet ou un copyright sur son code génétique et il pourra aller en justice pour violation de brevet ou de droits d’auteur.
    Il faudra en arriver là ,à savoir le code génétique devient une marchandise.

  2. Pingback: Après le Roi Albert, le parti Islam demande au Roi Philippe de se convertir à l’islam » Savoir ou se faire avoir

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com