Norvège – La Gauche socialiste veut mettre à son programme l’interdiction de la circoncision rituelle des enfants. Selon plusieurs élus de la gauche norvégienne, la circoncision rituelle des enfants n’est ni plus ni moins qu’une forme d’agression physique sur enfants.

Le parti de gauche propose un âge minimum de 15 ans pour les circoncisions sans raison médicale, à condition que les jeunes adolescents donnent leur accord.

Les juifs font circoncire les bébés à l’âge de huit jours, pendant une cérémonie rituelle appelée brit milah. Les musulmans font circoncire les garçons avant l’âge de 13 ans. Autant dire que ces deux communautés ont bien l’intention de faire du lobbying pour bloquer cette proposition.

Beaucoup d’Européens perçoivent pourtant la circoncision rituelle des enfants, pratiquée par les juifs et les musulmans, comme un acte de barbarie.

« Ceux qui cherchent une interdiction agissent avec une intolérance et un ethnocentrisme de la pire sorte. Ils se placent sur un piédestal et pensent que deux milliards d’habitants dans le monde ont tort. », a déclaré Ervin Kohn, un dirigeant de la Communauté juive de Norvège, à l’agence de presse NTB.

Pourtant, de nombreux pays européens ont déjà interdit les mutilations génitales pratiquées sur les jeunes filles selon des usages ancestraux, notamment chez les Africains subsahariens.

Les abattages rituels des animaux, pratiques communes aux juifs et aux musulmans, suscitent également une indignation croissante parmi l’opinion publique européenne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Félicie Aussi says:

    C’est Roger Dommergue qui va être content.

  2. Mantet says:

    ces deux communautés ont beaucoup de coutumes communes et peut-être cela tient-il de leur origine géographique où ancestrale?

  3. Eddy K says:

    Cela parait curieux d’interdire la fessée et la gifle (qualifiée de « violences corporelles ») tout en défendant la circoncision qui semble être une atteinte à l’intégrité corporelle nettement plus importante.

    • pamino says:

      La circoncision des mâles est bien une circoncision ; « celle » des femelles est une excision barbare, et il ne faut pas les appeler par le même nom.

  4. Qu’ils cessent d’égorger de pauvres animaux,en ce qui concerne la circoncision ça les regarde,il s’agit de coutumes barbares et cela en dit long sur leur état d’esprit,mais laisser saigner une pauvre bête devrait être interdit,en fait ils saignent un animal comme ils saignent des êtres humains!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com