cour-récré-MPI 

Le gouvernement basque veut limiter le football dans les cours de récréations : « Il est sexiste et laisse dans un coin les fillettes », prétendent les autorités.

Le pays basque est décidé à en finir avec ce qu’il appelle « une distribution sexiste » des zones de récréation au collège et la « hiérarchie » du jeu en fonction du genre. Tiens, ça ne vous rappelle rien ? Si, c’est bien une nouvelle conséquence de la théorie du genre « qui n’existe pas » mais qui montre partout le bout de son nez.

Quelques écoles basques ont déjà commencé à limiter l’usage du ballon certains jours de la semaine afin de prévenir les inégalités « pour raison de genre » à la récréation.

Le gouvernement basque que préside Inigo Urkullo (PNV) a introduit cette singulière initiative, qui défend un usage partagé des espaces récréatifs des écoles, dans le cadre d’un « Plan directeur pour l’éducation et la prévention de la violence du genre dans le système éducatif ».

Le document a été présenté par la conseillère Christina Uriarte, et prétend que dans les zones de récréation « la distribution de l’espace reste sexiste » et que les attitudes des élèves ou le manque d’organisation de la cour, conduisent à laisser aux garçons l’espace central et à mettre au coin les fillettes.

A cela, il faut ajouter un autre facteur de déséquilibre, affirme le ministère de l’Education, « des ressources et moyens dédiés » dans les centres scolaires qui favorisent les équipements pour le football par rapport  à ceux destinés aux espaces naturels, jardins, ou lieux pour autres activités d’échange ou de jeux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Bernard says:

    Allons poussons-les dans leurs derniers retranchements…Dans le domaine sportif, la constitution d’équipes spécifiquement féminines et masculines n’est-elle pas sexuellement discriminatoire ?…Au non d’une « égalité » niant la différence, ne doit-on pas constituer des équipes mixtes…Les matchs de rugby par exemple seraient sans doute plus « spectaculaires »…

  2. Vu hier sur une pancarte (je cite de mémoire): « Dis, Najat, pourquoi les CRS sont tous des mecs? »

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com