avortement-mpi

Pérou – Le journal Diario 16 a publié un article promouvant l’avortement «sans risque à la maison » » par l’usage de pilules abortives, bien que cette pratique soit une infraction prévue par le Code pénal du Pérou.

Diario 16, qui dans le passé a défendu les promoteurs de l’avortement au Congrès, a publié  un article intitulé « Comment avorter au Pérou et ne pas mourir en essayant », dans lequel la journaliste Cecilia Podesta fait la promotion du livre « Parlons de l’avortement et du misoprostol».

Sur le réseau social Twitter de Diario 16 (@ Diario16) est publiée une note intitulée «Tout ce que vous devez savoir sur le misoprostol : la pilule abortive à prendre en toute sécurité à la maison. »

Le Directeur pour l’Amérique latine de l’Institut de recherche pour la population (PRI), Carlos Polo, a affirmé que l’article  de Diario 16 fait « l’apologie du crime de l’avortement. »
Carlos Polo a déclaré: «l’article devrait être intitulé : Cecilia Podesta « Comment avorter au Pérou et ne pas se faire prendre par la police. »

Le leader pro-vie a également averti que cette promotion de l’avortement à la maison, « a lieu moins de deux mois après que les groupes féministes aient juré qu’ils ne voulaient l’avortement que dans les cas extrêmes et aient dit que c’était une calomnie que d’affirmer que le protocole d’avortement thérapeutique était l’excuse et la première étape pour l’avortement libre ».

« L’article de Podesta montre l’hypocrisie des féministes et n’hésite pas à recommander l’utilisation du misoprostol  pour avoir un avortement sans risque à la maison.  »

Polo a rapporté que «c’est la stratégie employée depuis plus de 7 ans par les groupes les plus radicaux pro-avortement d’Amérique latine qui, comme Podesta, considèrent l’avortement comme un droit pour les femmes. »

« Ils appellent cela «l’avortement sans risque» et ont même formé un consortium dans la région appelé «Consortium latino-américain contre l’avortement à risque – CLACAI »  qui inclut dans ses activités de cette semaine à Lima la promotion du livre de Podesta ».

La rencontre CLACAI s’est tenue les 21 et 22 août, avec la participation d’ONG de promotion de l’avortement au Pérou comme PROMSEX et Catholiques pour un libre choix.  « Ce congrès s’est tenu portes closes, car ils savent qu’ils violent la loi « , a déclaré Polo.

Le directeur de la PRI a averti que «ce que  font les membres de CLACAI au Pérou et même Mlle Podesta pour promouvoir ce livre est un plaidoyer en faveur de l’avortement. »
Planned Parenthood, la plus grande multinationale de l’avortement du monde  a participé au colloque CLACAI et a été récemment dénoncé pour dissimuler les viols des mineurs dans leurs établissements.

Le leader pro-vie précise qu’il n’est pas besoin d’être avocat pour se rendre compte qu’« avoir un avortement sans risque à la maison » est clairement sanctionner par le Code pénal péruvien et qu’il n’existe aucun moyen d’être protégé par« thérapeutique protocole d’avortement»».

«les autorités devraient prendre des mesures en la matière. » Dit-il

Consulté par les réseaux sociaux, le ministère public du Pérou et de la police nationale n’ont pas émis de réponse à l’appui de Diario 16 pour la promotion de l’avortement.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Pingback: Nouvelle offensive pro-avortement au Pérou, avec l’aide de « journalistes »… | Pérou en France

  2. Thérèse says:

    Je n’ai jamais compris en quoi l’avortement constituait un progrès pour les femmes. Ni pourquoi ce devait être un droit ??

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com