Le drapeau arboré par Pegida dans ses manifestations

« Référendum!!! Stop TIPP!!! OTAN dehors!!! Non à la guerre!!! Américains dehors!!! » Peut-on lire sur la pancarte du premier plan. Tout un programme.

Environ 15000  partisans de Pegida, à la pointe du mécontentement contre l’afflux de réfugiés en Allemagne, ont une nouvelle fois manifesté à Dresde, en Allemagne, le 26 octobre 2015. La semaine dernière à l’occasion du premier anniversaire de la fondation de ce mouvement, ils étaient plus de 20 000.

Vidéo du direct de RT le 26 oct. 2015

Les Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident (PEGIDA) se sont rassemblés à Dresde, tandis qu’une manifestation d’antifascistes organisée dans le même temps devrait venir troubler la réunion des premiers nommés.

Une université de la ville spécialisée dans les comptages, estimait hier soir qu’ils étaient entre 10.000 et 12.000 personnes rassemblées sur la grande place du centre de Dresde, la place du Théâtre, ainsi qu’on le voit au début de la vidéo, avant que la manifestation ne s’ébranle. Le long du cortège dans les rues de la ville, de nombreuses autres personnes se sont encore jointes à la manifestation. 

Une contre-manifestation d’un petit millier d’immigrationnistes ont défilé contre Pegida, malgré le soutien inconditionnel des pouvoirs publics et de la grosse presse. Impossible d’en trouver une seule photo, du moins ce soir 26 octobre, au moment où je rédige ce petit article.

Drapeaux Pegida

« Pas de violence » lit-on sur cette pancarte.

« Le drapeau de la résistance » s’appelait ainsi parce qu’il était le symbole de la résistance chrétienne contre le nazisme. C’est le drapeau agité par la foule dans le cortège de Pégida; historiquement il a été créé par Josef Wirmer, homme politique catholique, qui faisait partie du complot de la tentative d’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler.

«Les couleurs noir, rouge et or viennent de la République de Weimar, la première démocratie parlementaire allemande. La croix, qui se trouve également dans d’autres drapeaux nationaux comme le norvégien, est synonyme de valeurs chrétiennes. Elle fut prise comme un contrepoint à la croix gammée», écrit Der Spiegel à propos de cet étendard.

Les journalistes qui sont de plus en plus incultes au fur et à mesure qu’ils effacent servilement les racines chrétiennes de leur pays, se cassaient la tête pour savoir quel était ce drapeau, lit-on dans les articles de presse. Le peuple, lui, connaît son Histoire, parce qu’il  aime son pays. Il s’approprie du passé les symboles qui lui conviennent et qui témoignent pour lui.   Certains commentateurs s’insurgent de ce peuple de Saxe qui manifeste contre l’invasion musulmane alors que disent-ils il y a peu d’étrangers en Saxe. Comment ne comprennent-ils pas, dans ce cas, que c’est justement parce que cet état de choses est dangereusement menacé que le peuple manifeste!

http://images.centrepresseaveyron.fr/images/2015/01/15/des-manifestants-portent-une-croix-aux-couleurs-de_916030.jpg

Les commentateurs de la grosse presse du système ne s’y trompent pas qui stigmatisent la croix du drapeau comme symbole d’une Allemagne chrétienne qui rejette l’invasion musulmane. A lire les commentaires journalistiques, les grandes croix lumineuses qui ponctuent l’immense cortège semblent être des poignards enfoncés dans le cœur des partisans de l’immigration musulmane, peu nombreux mais situés dans les postes du pouvoir. 

Vidéo mise en ligne hier soir par le chef du mouvement Pegida, Lutz Bachmann. Il a été réélu à la tête du mouvement Pegida Le 22 février 2015, par les six autres dirigeants de PEGIDA.

*

« Ne te laisse pas abrutir », indique cette pancarte, « ton État fait la promotion de la guerre et… » 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. « Lutz Bachmann. Il a été réélu à la tête du mouvement Pegida Le 22 février 2015, par les six autres dirigeants de PEGIDA. »

    M. Bachman aurait dû être réélu ou non par la majorité des membres de PEGIDA et non par les oligarques du mouvement. Par ailleurs, si ces manifestants ne réclament pas un référendum portant sur la question de l’immigration ils feraient mieux de rester chez eux.

    « Les couleurs noir, rouge et or viennent de la République de Weimar, la première démocratie parlementaire allemande. »

    Ceux qui brandissent ce drapeau sont des idiots car c’est justement la démocratie parlementaire (c’est un oxymore) qui est responsable de l’immigration. Pauvre Allemagne !

  2. Le tournage du direct de la manifestation Pegida d’hier soir a été brutalement interrompu. Une panne de caméra ?

    Deux grandes manifestations se déroulaient Dimanche après-midi (25/10) à Cologne.
    Les antifas d’un côté, de l’autre, la droite « natio » qualifiée de « hooligans » anti-salafistes, je vous laisse apprécier le terme.
    Russia Today en assurait aussi la transmission en direct.
    Aucune trace de l’événement dans la presse française ; j’ai certainement du mal chercher.
    Les choses bougent en Allemagne.

    https://www.youtube.com/watch?v=gnSwZpLN_MA

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com