Les éditions Kontre Kulture entament une collection intitulée Les grands procès d’Egalité et Réconciliation par un petit recueil consacré au procès intenté par le milliardaire Pierre Bergé contre Alain Soral , l’éditeur Hugues Robert de Saint-Vincent et les éditions Blanche. Pour être plus précis, il s’agit ici de la description de la procédure d’appel interjetée par ces différentes parties condamnées en première instance à la demande de Pierre Bergé à la suite de la publication du livre Dialogues désaccordés constitué d’un échange écrit entre Alain Soral et Eric Naulleau sur les raisons qui expliquent le vote pour le Front National.

Or, au détour de ce débat retranscrit dans le livre Dialogues désaccordés, des questions sociétales sont abordées et, à trois reprises, Alain Soral évoque Pierre Bergé. Trois petites phrases, sur quelques centaines de pages, ont ainsi suffi a déclenché l’ire de Pierre Bergé, bien décidé à sévèrement punir financièrement Alain Soral, l’auteur de ces phrases, ainsi que l’éditeur du livre en question. Qu’avait donc bien pu écrire de si grave Alain Soral ? En gros, il s’interrogeait sur les liens entre homosexualité et pédophilie et estimait que Pierre Bergé, parmi d’autres, pourrait certainement avoir quelque chose à dire sur le sujet. Voilà qui suffit à Pierre Bergé à prétendre se sentir diffamé et exiger non pas de laver son honneur mais d’étouffer financièrement les impertinents qui ont eu l’outrecuidance de citer son nom.

Voilà qui, vous l’imaginez déjà, devait permettre un procès animé. Mais la loi n’autorise pas d’enregistrer les audiences d’un tel procès. Il fallut donc compter sur une série de scribes envoyés dans le public par Kontre Kulture pour tenter de prendre au vol un maximum de notes des échanges entre les différentes parties.

Le résultat est très révélateur et fait songer à l’adage Selon que vous serez puissant ou misérable… Or, Pierre Bergé est très puissant. Est-il permis de dire que ce procès n’est pas à l’honneur de la justice ni de la magistrature françaises ? Le lecteur sera effaré devant tant de mauvaise foi… 

Pierre Bergé censeur – L’affaire Dialogues désaccordés, sous la direction de Damien Viguier, éditions Kontre Kulture, 82 pages, 11 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Comment qualifier ce Bergé sans manquer de respect envers la race porcine ? Jusqu’ au bout privé de conscience il s’ enfonce dans sa folie , et on peine dans son regard sinistre a trouver une étincelle d’ humanité , je n’ y vois que la cruauté et l’ arrogance d’ une entité démoniaque dont toute l’ œuvre est marquée de la malfaisance , de la concupiscence et du blasphème . Nul doute que son maitre lui garde une place au chaud pour l’ instant ou la providence débarrassera le monde de son ignoble présence .

     » Jouir des sens jusqu’au dernier moment , tel est croit-il l’impératif majeur pour l’homme , ainsi son angoisse ne connaît pas de fin . Enchainés par des centaines , des milliers de désirs , par la concupiscence et la colère , il entasse des richesses par des voies immorales et illicites pour satisfaire l’appétit de ses sens .
    Il pense :  » Tant de richesses sont aujourd’hui mienne et par mes plans d’avantage encore viendront . Cet homme était de mes ennemis et je l’ai tue , a leur tour je tuerai les autres , je suis de tout le seigneur et le maitre , moi parfait , moi puissant , moi heureux moi le plus riche et entouré de hautes relations , nul n’atteint ma puissance et mon bonheur ! C’est ainsi que le fourvoie l’ignorance .
     » Ils prétendent que ce monde est sans fondement , qu’aucun Dieu ne le dirige , qu’il résulte du désir sexuel et n’a d’autre cause que la concupiscence .
    Partant de telles conclusions , les démoniaques égarés , dénués d’intelligence , se livrent a des œuvres nuisibles , infâmes qui visent a détruire le monde .  » ( Bhagavad-gita .)

    • Boutté says:

      Il est évident que « ce monde résulte du désir sexuel » . . . mais entre sexes différents !
      Quant au « monde sans fondement », je pense qu’au contraire le « fondement » de Bergé
      et de ses complices a beaucoup servi et n’a rien d’irréel . Comme dit la Bible : c’est une abomination que Jéhovah détruit par le feu .

      • Ce monde résulte de la volonté de Dieu , par contre on y est enchainé par la vie sexuelle et  » Tant que l’ être vivant n’ a pas compris que la vie sexuelle est la cause de toutes les souffrances il doit renaitre et mourir en ce monde  » C’ est la concupiscence seule qui est la cause des malheurs du monde , transformée en avidité puis en colère elle entraine vers l’ enfer . Si nous sommes tombés dans l’ univers de la mort , c’ est a cause de notre désir de jouir indépendamment de Dieu , une rébellion qui nous a immédiatement enfermé dans le faux ego , dotés de sens par l’ énergie matérielle et fascinés par l’ illusion nous tentons vainement de trouver quelque bonheur ici bas , ce qui bien sur est impossible et une perte de temps , mieux vaut se tourner vers Dieu et recouvrir notre amour pur et éternel pour Lui en s’ abandonnant a Lui , en Le servant , et en L’ adorant , avec humilité et tolérance . Lui seul peut nous sortir de ce monde de misère et Sa compagnie nous donne de gouter la félicité , de gouter Sa beauté et Son amour .

  2. Lionel says:

    cqfd

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com