Le 31 octobre 1517, le moine hérétique Martin Luther placardait sur la portail de l’église du château de Wittemberg ses fameuses 95 thèses jamais rétractées et qui le menèrent à l’ex-communication par Léon X. Ce geste de révolte du moine allemand contre la doctrine de l’Église catholique symbolise le début de la Réforme protestante qui brisa l’unité de la Chrétienté. Gardienne du dépôt de la foi, l’Église catholique a toujours condamné le protestantisme et les sectes qui en dérivent comme des doctrines hérétiques et dangereuses pour la foi catholique. Enfin toujours… jusqu’à au IIe concile du Vatican, durant lequel de puissants clercs progressistes, sous le prétexte d’ouvrir l’Église catholique au monde, firent leur l’esprit moderniste et les préceptes protestants, et réussirent à les imposer au monde catholique. Depuis lors la protestantisation de la Rome post-concile, qui désire à tout prix se réconcilier avec les protestants même au prix de la doctrine, ne cesse de s’intensifier. Un pas supplémentaire vient d’être franchi aujourd’hui !

Post-Vatican II oblige, pour commémorer le 500 anniversaire jour pour jour de la promulgation des 95 thèses luthériennes, les postes vaticanes ont édité aujourd’hui-même, 31 octobre 2017, un nouveau timbre en l’honneur de la Réforme protestante : au premier plan l’on voit le Christ en croix qui se détache du fond doré sur lequel est représenté la ville de Wittemberg. Agenouillés respectivement à droite et à gauche de la croix, Martin Luther soutient la Bible, source de sa doctrine, tandis que Philippe Melanchthon, théologien et ami de Luther, et un des plus importants protagonistes de la réforme protestante, tient en main la Confession d’Augsbourg, la première exposition officielle des principes du protestantisme.

Avec de tels actes scandaleux et apostats, l’Église conciliaire témoigne de sa dérive protestante qu’elle ne cache même plus sous le pontificat bergoglien. Elle s’affranchit toujours plus de son reliquat catholique pour glorifier, presque 500 après son ex-communication,  un moine… timbré !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. vaxelaire says:

    A l heure actuelle ,le timbré c ‘est le pontificat bergoglien

  2. cadoudal says:

    Imbroglio aurait dû éditer un timbre avec la profession de foi de Luther:

    « le pape est l’ Antéchrist, le serviteur de Satan »

    et annonçant sa prochaine canonisation.

  3. Jacques says:

    Je pense que la meilleure attitude à adopter c’est l’ignorance de l’Eglise conciliaire
    Tout article diffusé tout commentaire et une ouverture vers la discussion
    Il vaudrait mieux à la place faire l’apologie de la tradition

  4. Boutté says:

    Il me semble que l’Eglise Orthodoxe sera nôtre seul refuge de foi. Les Protestants préfèrent le message de la vieille Bible hébraïque à celui des Evangiles de Jésus . Pourtant Celui-ci est bien venu sur terre pour nous apporter ce Nouveau Testament qui déshérite le Peuple Elu pour ouvrir l’espoir du paradis à l’ensemble de l’humanité .

    • « … Pourtant Celui-ci est bien venu sur terre pour nous apporter ce Nouveau Testament… »
      Il resterait encore à le prouver !
      « … qui déshérite le Peuple Elu pour ouvrir l’espoir du paradis à l’ensemble de l’humanité  »
      à condition toutefois d´y adhérer. Etre chrétien n´était-ce pas une condition primaire pour oser seulement espérer accéder au paradis ? Pourquoi sinon l´évangelisation par la violence dans le monde .. à l´ encontre des juifs qui jamais n´a chercher la conversion, en particulier par la force, de quiconque ?

      Il ne saurait en aucun cas question de prendre la défense du présent pape qui demandait aux chrétienslors d´un voyage aux Philipines de ne pas se multiplier comme des lapins, ni de du protestantisme coupable des pires exactions et perversions, un réel danger. Mais peut-être serait-il temps de remettre cette institution, puissance monopoliste politico-spirituelle à sa place, de l´abolir, afin de laisser naitre à sa place quelque chose plus apte à guider le chercheur dans sa quête de la vérité . Pendant des siècles l´église catholique a étouffé tragiquement le potentiel humain, a abusé de la confiance des hommes en se placant au dessus d´eux, n´hésitant pas d´user de tous les instruments les plus odieux pour consolider son statut et son pouvoir, les alienant à un concept de dieu punissant toute réelle recherche. Un bonheur que celle-ci ne soit plus à influencer la politique mondiale comme cela le fut dans le passé.

  5. Ite misaes !!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com