Le 1er mai dernier, au cours d’une interview radio-télévisée, un homme d’affaires, Mohamed El Khayat, se plaignait que la ville de Québec était trop blanche et trop catholique et estimait que ça devait changer !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. LEBRETON says:

    A l’heure actuelle C. MARTEL doit se retourner dans sa tombe !

  2. Monsieur T says:

    Un arabe avec l’acceint Quééébécouaa, énorme!

  3. Exquisiteur says:

    « La ville de RABAT est trop basanée et musulmane  »
    « le soleil est trop lumineux et trop mécréant »
     » la mer est trop salée et trop mouillée »
     » trop de connerie dans la tete est ce bon pour le business » ?

  4. champar says:

    Le Québec n’étant pas accueillant pour les français sauf pour les touristes (malgré les déclarations officielles très trompeuses, peur d’être submergés par les maudits français ?), ils ont fait entrer de nombreuses personnes d’autres pays parlant français, le résultat est particulièrement grave pour eux car ils ne sont pas nombreux et ils balancé par dessus le bord les valeurs catholiques qui ont fait la force du Québec.
    Le problème va vite être insoluble entre les anglophones et les « francophones » de la diversité.

  5. Helene says:

    Remettons les choses dans leur contexte: les visages pâles ont été les premiers à coloniser le Québec, en 1534, c’est normal qu’il y a plus de « Blancs ». On est là depuis plus longtemps. Nos ancêtres venaient de France. Quand j’étais étudiante, j’avais de nombreux amis africains (Cameroun, Côte d’Ivoire, etc.)… et ils n’étaient ni blancs, ni catholiques ! Quand je me promène à Place Laurier qui est un grand centre d’achats à Québec, je vois des gens visiblement originaires de tous les continents… Alors quoi ? Trop Blanc ? Vraiment ? Il vit dans quel quartier ?
    En passant, c’est faux que le Québec n’aime pas les Français. Plusieurs de mes amis (y compris mon mari) sont originaires de France et vivent à Québec depuis des années. Ils ont passé par l’immigration, comme tous les autres.

    Helene

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com