google 2Les lecteurs de Médias Presse Infos se souviennent peut-être du post que j’avais envoyé il y a deux mois intitulé Vivre 1.000 ans ? Cette prétention à l’éternité de la vie humaine est soutenue par un médecin, le Dr Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, multidiplômé et futurologue. Nous le voyons réapparaître dans le JDD du 8 février dernier. Il est interrogé sur le futur de l’humanité compte tenu des nouvelles découvertes récentes en matière de bionique.

Mon ouvrage L’Ultime Transgression abordait l’ensemble de ces questions prenant en compte les progrès en biologie, en génétique et en bionique (informatique). Il est impossible de résumer une somme de recherches effectuées au fil des ans. Mais une idée générale s’en détache. L’homme prétend créer la vie à la place de Dieu lui-même.

Laurent Alexandre est un des tenants du transhumanisme que j’ai évoqué longuement. Le but général est de remplacer l’homme par une intelligence artificielle qui, en fait, serait un ordinateur greffé dans le cerveau. Ainsi les hommes deviendraient des cyborgs, mélanges d’homme et de machine. S’ébauche une humanité nouvelle dont les capacités seront celle des ordinateurs de plus en plus perfectionnés. C’est l’intelligence artificielle. Je citais par exemple Spielberg qui allant à la Silicone Valley se voyait expliqué par des chercheurs qu’ils allaient greffer google dans la tête des humains. Faut-il en rire ? Pas du tout. L’implantation de matériel informatique progresse à une vitesse fulgurante. Une équipe de la Timone à Marseille a mis au point un ensemble de microprocesseurs plus minces qu’un dixième de cheveu. Implanté dans le cerveau il permet de redonner de la motricité à des patients atteints de maladie de Parkinson, éviter les crises d’épilepsie, soigner les dépressions, anxiétés, de suivre et quantifier la douleur physique ou psychique etc. Le tout commandé de l’extérieur par des ordinateurs très simples. En pratique les cellules nerveuses de l’homme seraient contrôlées ou remplacés par des microprocesseurs. Un tel mélange est possible et se fait déjà.

Or le titre de l’article d’Alexandre dans le  JDD est fort intéressant : « La stratégie secrète de Google apparaît… » . Ce géant de l’informatique est en train d’investir massivement dans la robotique, les nanotechnologies, l’intelligence artificielle. Mais le journaliste ne mentionne pas les investissements colossaux que fait Google dans le domaine de la biosynthèse. En réalité il s’agit de recréer un être humain en se passant des quatre acides aminés de base constituant l’ADN et considérés comme « le chiffre de la vie » : ce sont des chaînes longues de trois mètres existant dans chacune de nos cellules. Adénine, Thymine, Guanine, Cytosine, qui sont mélangées et font passer les messages de l’hérédité et de l’information génétique.

Dans L’Ultime transgression, je prenais le cas de Craig Venter qui avait détricoté l’ADN d’un microbe appelé mycoplasma genitalis et avait reconstitué comme dans le cadre d’un gigantesque jeu de Légo, un autre microbe appelé Synthia, la première espèce animale au monde créée par l’homme. Ceci se nomme la biologie de synthèse. Or Google veut créer un être biologique qui se situerait hors de la séquence ATGC. Il veut créer une autre forme de vie.

Ainsi, sur ces trois axes (bionique, génétique, biologie) se développent la perspective d’une humanité différente contrôlée par une intelligence artificielle. Tel est l’objectif des transhumanistes.

Or Google est en train massivement d’investir dans ces trois technologies. Laurent Alexandre se pose d’ailleurs la question de savoir s’il n’est pas trop tard. Mais trop tard de quoi ? Il ne le dit pas. Le lecteur supposera que Google est devenu trop puissant pour qu’on l’arrête.

Mais en revanche ses spéculations semblent donner une réponse que je posais dans mon ouvrage L’Ultime Transgression. Qui deviendra le maître du monde ? Sans nul doute une machine informatique appelée Google. Il est probablement trop tard pour qu’il en soit autrement.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Ridicule, l’homme ne fait que s’éloigner de Dieu. Il veut garder la vie, et non pas obtenir la Vie. Tant pis pour ceux là qui n’auront point voulu voir, leur fantasme ne se réaliseront pas, seulement le feu et la souffrance les attendent.

    • En effet. Et il s’agit de la vie éternelle en jeu et pas seulement terrestre. Car oui après la mort il y a le paradis pour ceux qui sont à Christ ou l’enfer pour ceux qui refusent son salut gratuit et accessible à tous.

  2. Une citation, pas si hors de propos que cela… « Citons également les quatre scénarios imaginés pour l’évolution de la société Google (cf. K. Taylor, « Imagining the Google Future », Business 2.0 Magazine, CNNMoney.com, 2006). (…) dans le quatrième et dernier scénario, en 2105, Google se métamorphoserait en Dieu après avoir sauvegardé et mis en réseau la totalité de la conscience humaine : « Nous ne scannons pas tous ces livres pour qu’ils soient lus par des gens. Nous les scannons pour qu’ils soient lus par une IA [IA : intelligence artificielle] », affirmait l’un des ingénieurs du GooglePlex en 2005 (cf. G. Dyson, Turing’s Cathedral, http://www.edge.org, 2005) »
    [extrait de : J.-Cl. Heudin, Les créatures artificielles, Odile Jacob, Paris, 2008, page 385]. Le saviez-vous ?

  3. Pingback: Transcendence : un avertissement terrifiant

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com