Le Washington Post a publié vendredi un article consacré à un projet de documentaire qui n’a jamais vu le jour mais qui devait être réalisé par Stephen Bannon, aujourd’hui stratège en chef du président américain Donald Trump.

Ce documentaire devait s’intituler « Les Etats islamiques d’Amérique ». Le Washington Post dévoile la proposition faite à ce sujet en 2007 par Bannon.

Bannon avait l’intention d’y démontrer que la menace qui pèse sur l’Occident est bien plus large que celle des terroristes islamistes, et que la responsabilité incombe pour beaucoup à des non-musulmans.

L’intérêt de ce document est que Stephen Bannon y énumère ceux qui, selon lui, sont des « facilitateurs parmi nous » de l’islamisation des Etats-Unis : les grands médias, la CIA et le FBI, les associations de défense des droits civiques, « les universités et la gauche », et la « communauté juive américaine ».

Il décrit également « les organisations de façade et les Américains musulmans fourbes dont le discours officiel prêche la réconciliation et le dialogue mais qui, en coulisses, défendent la haine et le mépris de l’Occident. »

Bannon cite par exemple la Société islamique d’Amérique du Nord qu’il qualifie de « jihadistes culturels ». Cette organisation a été fondée dans les années 1960 et est liée avec les Frères musulmans mais aussi avec des associations juives, dans des projets qui visent officiellement à « lutter contre l’antisémitisme et sensibiliser les musulmans à la Shoah ».

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. Incroyable de précision.

    Pas étonnant que le système tremble!

  2. Encore un qui m’a l’air bien allumé.

    • chellal says:

      Des « analyses » qui nous expliquent que tout le monde complote contre tout le monde et qu’il faut se méfier même de sa propre mère et que deux plus deux ne font pas forcemment quatre.

      • Se méfier, c’est peut-être un peu trop dit, mais aujourd‘hui il faut beaucoup de circonspection, sans qu’on perde la tendance innée à l’optimisme.

  3. Je me réjouis de cet article : il y avait donc bien un pays réel aux Etats-Unis que les médias nous occultaient. On voit tout à coup apparaître, aux côtés de D. TRUMP, des magistrats, des stratèges, des généraux qui pensent comme lui, alors qu’on le disait isolé … média-mensonge quand tu nous tiens !
    Sans soutenir la (non-) politique familiale de Mme Le Pen, je lui en souhaite de même.

  4. Je me réjouis de cet article : il y avait donc bien un pays réel aux Etats-Unis que les médias nous occultaient. On voit tout à coup apparaître, aux côtés de D. TRUMP, des magistrats, des stratèges, des généraux qui pensent comme lui, alors qu’on le disait isolé … média-mensonge quand tu nous tiens !
    Sans soutenir la (non-) politique familiale de Mme Le Pen, je lui en souhaite de même.

  5. Renard066 says:

    Rèveil Américain Bravo Trump tu as raison…

  6. Mattogno says:

    Aucune source

    • « la Société islamique d’Amérique du Nord » ; cela suffit pour pouvoir s’informer soi-même sur ladite société. Il n’est pas en train d’écrire une thèse d’État, mais de faire du journalisme, et le journalisme n’est pas que des mensonges. Il faut laisser l’église dans le village, comme disent les Rhénans.

  7. gustave says:

    Mais pourquoi déteste-t-on tant les chrétiens

  8. Yves ESSYLU says:

    Bref rien de nouveau depuis les protocoles de Sion de 1898, les bolcheviques juifs sont restés fidèles à leur doctrine et ce ne sont pas les dirigeants israéliens libéraux qui diront le contraire

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com