Le 28 octobre, Jean-Jacques Bourdin recevait comme invité Florian Philippot, et évoque une vidéo tournée par la chaîne télévisée d’état France 3 à la suite de l’arrivée à Toulouse d’une dizaine de colons, qui aurait suscité des « messages d’une violence extrême, un flot de commentaires racistes et xénophobes ».

Voyons un peu la teneur de cette « violence ». Bourdin éructe, ton de procureur stalinien : « Je vais vous en lire deux…  Où sont les femmes et les enfants ? L’Etat n’a toujours pas compris qu’on ne voulait pas d’eux…    Les hommes de ces pays ont été élevés avec leurs coutumes, dont l’une des principales est le rabaissement de la femme. » »Tout ceux qui nous traitent de racistes feront une drôle de tête quand il y aura des viols ». Et Bourdin de vomir sa bile, passe à l’accusation gratuite et à l’amalgame, accusant Philippot d’être responsable de ces propos. Rien que cela…  Il est vrai que Marie Martin, la fonctionnaire à la propagande de France 3 Midi Pyrénées s’est lancée dans un long monologue délirant justifiant la censure de tous ceux qui ne pensait (enfin, « penser », c’est un bien grand mot la concernant) comme elle.

Bourdin collabore avec le colon. Rien d’étonnant, après tout RMC a été fondée en 1943 par l’occupant d’alors. On ne l’a jamais entendu relever le fait que les migrants de Calais n’étaient originaires que pour 1 % d’entre eux de Syrie ou d’Irak. On ne l’a jamais vu relever le fait que le flot de colons était constitué à 75 % d’hommes jeunes, c’est-à-dire en net inversion des flots de réfugiés fuyant la guerre, comme par exemple les millions de réfugiés allemands en 1944-45 ou les rouges espagnols en 1939. Cela ressemble plutôt à la composition des premiers établissements coloniaux, toutes époques et ethnie confondues.

C’est « raciste » de souligner qu’il y a  eu de très nombreux cas de viols et de meurtres perpétrés par les migrants, dont certains commis sur des enfants de 3 ans ? C’est « raciste » de rappeler qu’en Allemagne, en Suède, en Italie, les colons ont attaqués des réfugiés chrétiens et endommagé des lieux de cultes, poursuivant la guerre entamée chez eux ? Ces victimes n’ont-elle pas elles aussi méritées un peu de compassion, dont la première d’entre elle : voir leurs souffrances reconnues ? Mais nous vivons sous une dictature de gauche, avec ses bonnes et ses mauvaises victimes. C’est justement ça qui est raciste !!! Les Bourdin, les Vercelletto, les Pedretti, les Guillemot « Fourest » ne retiennent que les victimes qui servent leur cause. Il est là le vrai racisme, le plus puant, le plus nauséabond. Le racisme qui crache sur les victimes en niant leur souffrance. Nous seront toujours là, moi et quelques autres, pour braquer les projecteurs sur ce que les officines de propagande cachent.

Jean-Jacques Bourdin a voulu faire le malin, nous l’avons vu dans ces colonnes, en lançant un sondage sur twitter demandant si les journalistes mentaient. La réponse fut nette : 91 % de oui . Je lui dirais ce que nous disait notre professeur d’anglais, le drogar Svinar, quand il nous rendait des copies lamentables : « Mladezh, vous être un rigolo, un charlot… ». Finalement, il est de Bourdin comme de ces corniauds qui grognent en montrant les dents… On en a peur au début faute de connaître. Puis on se dit… Joue-là à la Morgan Parra ! Et d’expédier d’un maître drop le cador rejoindre les siens dans la constellation des Chiens de Chasse…  Pas de quartier avec les commis aux écritures des officines du pouvoir, car comme le disait Saint Pie X : « On ne fait pas la guerre avec la charité ».

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. jeannine vaxelaire says:

    bravo ,tout a fait d ‘accord avec votre récit ,se sont tous des pourris ,mais des biens planqués

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com