Nous avons pu interroger l’abbé Xavier Beauvais à la sortie de l’audience d’appel du procès que lui a fait le parquet au sujet de l’affaire dite « Y’a pas bon Taubira… ». Me Triomphe, son avocat, nous a fait le compte-rendu de l’audience dans une précédente vidéo. Ici, l’abbé répond à nos questions concernant la crise de l’Eglise et l’année Jubilaire de la Miséricorde.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

51 commentaires

  1. Vieux Jo says:

    Il y a effectivement une énorme différence :

    – prier pour le pape et à ses intentions de pape, l’Eglise nous le demande

    – prier pour le pape et selon le coeur du pape est bien vouloir tromper les fidèles sur cette prière.

    • Merci de cette précision.
      C’est réellement « démoniaque » de donner un tel sens à la prière pour le pape.
      Le pape n’est que le vicaire du Christ. Il n’a en aucun cas le droit de changer la doctrine qu’Il nous a transmise.

  2. Je suis d’origine Algerienne, j’ai grandie dans une famille qui ne pratiquait pas la religion musulmane, si ce n’est les quelques fêtes de l’Aïd. Le coran, il y en avait pas et personne ne savait lire l’arabe, Mihamed, n’avait pas de signification. En France j’ai eu beaucoup a frequenté le milieu Catholique. Il y a maintenant presque 8ans je me suis rapproché de l’Eglise protestante et puis je me suis fait baptisé. Ayant vécue quelques drames, je me suis reposé sur le pasteur, quelques membres de l’Eglise et sur la sainte Parole de la bible. Rien ne c’est arranger. Je viens après réflexion de me dire à moi même, que l’Église protestante, n’a pas l’ossature théologique ou dans sa pratique de la foi, assez solide, afin d’apporter la Parole reconstructif et qui appaise les douleurs ou blessures. La religion catholique, ne m’as juste là pas trop convaincu. Je veux dire, que je les associé aux pharisiens. Beaucoup de rituels, des saints à profusions et trop d’apports des anciennes cultures ou religions. Exemple : Noël viens d’une fête païenne qui fêtait le soltice d’hiver, il y a aussi des fêtes comme la saint Jean. Il y la place de Marie, dont la bible, ne fait pas une Sainte, et les catholiques en ajouter l’emaculée conception.

    • michelb says:

      Dieu et votre foi devraient suffire.
      pourquoi avez-vous absolument besoin d’une religion?
      La religion n’est qu’une institution, une création des hommes, qui sont tous pareils religieux ou non.

      •  » Tu es Pierre
        et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise « .

        L’Eglise est le corps du Christ !
        Nous sommes le corps du Christ !

      • @ michelb « pourquoi avez-vous absolument besoin d’une religion ? »

        Parce que c’est dans une religion que l’on se sauve.
        Lorsque soeur Lucie de Fatima a dit que chacun devait s’occuper de son salut, il est évident qu’elle sous-entendait DANS l’Eglise, c’est-à-dire dans la religion catholique. Lorsqu’on est catholique, on n’a pas forcément besoin de le rappeler à chaque coup.
        Voici ses paroles au père Fuentès :
        «  N’attendons pas que vienne de Rome un appel à la pénitence de la part du Saint-Père pour le monde entier  ; n’attendons pas non plus qu’il vienne de nos évêques dans leur diocèse, ni non plus des congrégations religieuses. Non. Notre-Seigneur a déjà utilisé bien souvent ces moyens et le monde n’en a pas fait cas. C’est pourquoi maintenant, il faut que chacun de nous commence sa propre réforme spirituelle. Chacun doit sauver non seulement son âme, mais aussi toutes les âmes que Dieu a placées sur son chemin.  »

    • Vieux Jo says:

      Je vais vous donner quelques explications, en espérant que d’autres contribueront.

      Noël, qui veut dire « Nativité » est une fête chrétienne, principalement catholique.
      Jusqu’à présent, on a cru que la date du 25 décembre était une christianisation de saturnales romaines qui célébraient la renaissance du Soleil « toujours vainqueur ». Une découverte jette un peu de lumière sur la date de la naissance de Jésus. Le savant israélien Shermanyahu Talmon a déjà publié une étude sur le calendrier de la secte juive Qumram. Il y retrouve le calendrier des services au Temple que les prêtres assumaient à tour de rôle, au temps de la naissance de Jésus. La famille d’Abias, à laquelle appartenait le prêtre Zacharie, père de Jean (Lc 1,5) devait entrer en service deux fois l’an : du 8 au 14 du troisième mois et du 24 au 30 du huitième mois. Cette dernière date tombait à la fin de septembre. Il est donc logique que le calendrier byzantin fête la conception de Jean le 23 septembre, neuf mois avant sa naissance, le 24 juin. Les six mois dont il est question lors de l’annonce de l’Ange Gabriel à Marie coïncide bien avec la fête liturgique du 25 mars, trois mois avant la naissance du Baptiste le 24 juin, et neuf mois avant le 25 décembre. C’est donc une vérité historique.

      Concernant saint Jean, je ne vois pas ce qui vous interroge.

      Concernant la fête de l’Immaculée Conception.
      Contrairement à ce que beaucoup croient, il ne s’agit pas de la conception du Fils de Dieu en Marie mais de la conception même de Marie dans le sein de sa mère.
      Elle a été préservée du péché originel, et c’est le moins pour être choisie comme mère de Dieu Lui-Même, il fallait qu’elle soit totalement vierge, dans le sens de pure, d’âme, de corps et d’esprit.

      • Cher Vieux Jo@
        « Elle a été préservée du péché originel, et c’est le moins pour être choisie comme mère de Dieu Lui-Même, il fallait qu’elle soit totalement vierge, dans le sens de pure, d’âme, de corps et d’esprit. »
        Merci pour votre réponse, mais dite moi ou dans la bible, le nouveau testament où il question de Marie et de l’Immaculée conception. C’est pas dans la bible, ne chercher pas. Ce n’est pas pour autant que je ne peux pas concevoir une place à Marie, juste qu’il ne faut faire comme les Pharisiens, à qui Dieu à donner 10 commandements et qui eux en fait 5000.
        Si Dieu le Père, à dit à Marie qu’elle enfantera de Jésus-Christ, qu’elle est femme bénite parmis toutes les femmes, cela, à nous ne nous suffit il pas? La Parole de Dieu nous suffit, pourquoi en rajouter ? Sommes nous les Pharisiens de temps derniers? J’ai du mal à me concentré sur une statue, car cette statue est faite des mains de l’homme. Elle représente Marie, Jésus ou tout autre Saint, d’accord, mais cela est un culte qu’on rend. Peux importe le Saint ou Marie, le fait est que nous ne pouvons pas et ne nous devons rendre d’autres cultes qu’à Dieu et dans les Saintes Écritures, il nous est demander de ne rendre pas d’autres cultes qu’à Dieu et qu’il est un Dieu Jaloux ! Combien même il y aurai je ne sais combien de bulles papales, du moment que dans les Saintes Écritures, il n’est pas fait clairement mention de telles choses, sommes nous pas en droit de resté attachés qu’aux seules Paroles de Dieu Notre Père et Créateur de toutes chose?

        • Lisez :
          « 18 Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.
          19 Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.
          20 Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ;… »
          http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Matthieu

          N’est-ce pas éblouissant ?

        • @ « mais cela est un culte qu’on rend »

          Non, Azuly, point de culte.
          Vous avez raison, on ne peut rendre de culte qu’à Dieu. Mais l’Eglise catholique ne rend pas de culte à l’Immaculée Conception. C’est une fête. Même s’il y a une messe pour cette fête, c’est à Dieu que le culte est rendu. Pour le comprendre, il faut comprendre ce qu’est une messe.
          Vraiment, je continue de penser que vous avez été mal guidé.

          @ « du moment que dans les Saintes Écritures, il n’est pas fait clairement mention de telles choses »
          – Vous trouverez dans l’A.T toutes les figures du Christ, mais AUSSI toutes les figures de Marie.

        • Azuly, j’ai passé six ans dans un internat des Frères Maristes, entouré de statues de la Sainte Vierge, chapelet tous les jours, cantiques marials à la messe basse quotidienne ; j’en ai marre jusqu’aujourd’hui, mais je dois vous dire qu’on nous racontait sans cesse que les statues n’étaient que des statues comme d’autres statues, et qu’il ne fallait absolument pas les traiter comme autre chose que des pense-bêtes. La troisième heure de chaque jour dans toutes les classes, c’était la religion. Dans la plus haute classe nous avons appris qu’il y a trois degrés de vénération : la latrie, due à Dieu seul, la dulie, due aux anges et aux saints, et entre les deux l’hyperdulie, due à la Sainte Vierge : mais l’hyperdulie n’est pas l’hypolatrie, mot qui n’existe même pas. Ce sont des mots grecs : λατρεία ‘adoration’, δουλεία ‘esclavage’, ὑπερδουλεία ‘suresclavage’ et le non-existent *ὑπολατρεία ‘sous-adoration’. Malheureusement il y a partout dans la monde une minorité de catholiques qui tend vers ce que j’ai appelé l’hypolatrie, qui est pourtant une hérésie. Je leur dis, si c’est possible, « L’hyperdulie ne s’appelle pas l’hypolatrie. Pourquoi ? »

    • @ « Je viens après réflexion de me dire à moi même, que l’Église protestante, n’a pas l’ossature théologique ou dans sa pratique de la foi, assez solide »

      Vous avez parfaitement raison, Azuly. Le roc, le rocher, c’est le Christ, vrai Dieu et vrai homme. Mais il faut Le connaître pour Le comprendre.
      Jésus-Christ a dit a Pierre : « Tu es Pierre, et sur cette pierre, je BATIRAI mon Eglise. »
      Ce qui veut dire que l’Eglise a été fondée sur Pierre, c’est-à-dire sur le pape, par le Seigneur Lui-même.
      Mais ce n’est pas tout ; le Christ a aussi ajouté que « les portes de l’enfer ne prévaudront JAMAIS contre elle, parce qu’Il sera avec elle jusqu’à la fin du monde ».
      Mais comment est-Il avec elle ? De deux manières : par le Saint-Esprit envoyé à ses apôtres ET par sa présence dans la Sainte Eucharistie (auquel les protestants ne croient pas).
      Le problème à l’heure actuelle, Azuly, c’est que l’Eglise (ou plutôt les hommes d’Eglise) n’ont plus cette doctrine, et qu’ils ne reconnaissent plus l’Eglise comme la seule et unique arche capable de nous sauver. D’où l’incompréhension de bon nombre de fidèles, si ce n’est même le désarroi complet chez certains.
      On peut donc parfaitement comprendre votre réaction lorsque vous dites que l’Eglise catholique ne vous a pas convaincu.
      En toute amitié, je vous conseille donc d’aller voir un VRAI prêtre, qui vous parlera de l’Eglise catholique telle qu’elle a été fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, et non pas telle qu’elle est devenue depuis quelques années.
      Si vous rencontrer un vrai prêtre, en l’écoutant, vous serez comme les disciples d’Emmaüs, dont les yeux s’ouvrir au fur et à mesure que le Christ leur expliquait les Ecritures. Vous verrez en quoi l’Immaculée Conception n’est pas une invention humaine, mais la volonté d’un Dieu trois fois saint, qui voulait une Mère sainte pour son Fils unique saint. Vous percerez mieux les mystères de Dieu, et son amour infini pour ses créatures.
      Vous n’avez pas eu les bons guides. Je prie que Dieu vous en fasse rencontrer un qui saura vous mener au Christ, au vrai Dieu, et aux sacrements qui vous soutiendront toujours dans tous les combats de la vie.

      • Cher Efgy@,
        Je ne peux vous répondre que par un Amen, qu’ainsi soit il, si c’est la Volonté de Dieu, le Père.
        Bien à vous Efgy et tous et à toutes chers (es) frères et soeurs en Christ.

    • Volodymyr Bellovak says:

      Cher Azuly, concernant la Religion catholique je comprend vos objections qui sont les plus courantes chez les protestants;
      Pour faire descendre sa Grace dans les ames humaines, Dieu se sert à la foi de signes matériels et visibles ( la « forme » des sacrements ) et aussi d’autres hommes, ses ministres sacrés, les prètres et les évèques, afin que chacun de ceux qui reçoivent ces sacrements dans les bonnes dispositions intérieures, requises pour leur « efficacité », soient confortés, par la Foi, de manière sure et certaine, d’avoir bien reçu les graces divines promises par Notre Père du Ciel. C’est Notre-Seigneur Jésus-Christ lui-meme qui a institué ces sacrements, dont l’Eglise a codifié le rituel afin que rien ne se fasse de fa

    • Volodymyr Bellovak says:

      …de façon anarchique et douteuse.
      Ensuite, c’est à chacun des fidèles catholiques de vivre quotidiennement sa Foi et sa Religion selon les devoirs d’état de chacun, intérieurement et extérieurement, dans leurs actes, leurs pensées, et leurs paroles; la réception des sacrements et la participation aux prières publiques et collectives, à travers les diverses célébrations rituelles et liturgiques, n’ont d’autre objectif que de conforter spirituellement et surnaturellement les fidèles dans leur union à Dieu et de renforcer la vie divine de la Grace en leurs ames ainsi que les Vertus théologales; la Foi, l’Espérance, et la Charité.
      Les nombreux Saints à travers l’Histoire de l’Eglise nous confortent aussi, par leur exemple et par la prière d’intercession vers eux, dans la fidélité à la vraie Foi et à Dieu et à son Eglise fondée par son Fils Jésus-Christ.
      Jésus-Christ est Dieu fait homme, Dieu qui s’est fait chair, qui s’est incarné pour le salut de tous les hommes; Il est venu sur terre dans un contexte particulier, à une période précise, celle du triomphe de l’empire romain; la coincidence de certains grands moments et évènements de la vie du Christs et de ses apotres avec certaines grandes fetes religieuses paiennes de l’époque n’est pas du au hasard ni à une volonté de « syncrétisme » culturel et religieux, mais est du au plan de Dieu afin de manifester son triomphe éclatant et tout puissant sur ces fausses religions crées par les hommes égarés et ayant cherchés Dieu dans ses oeuvres ( la Création ) sans le trouver car ayant « diviniser » ces oeuvres , la nature, plutot que de remonter à son Auteur et Créateur. Voilà l’explication à cette coincidence de fetes chrétiennes et paiennes ( l(‘Eglise a pu en ajouter ensuite pour supplanter de faux cultes aux idoles par le Vrai Culte au vrai Dieu.
      Enfin comme vous l’a bien dit « Vieux Jo », la vénération à la Très Sainte Vierge Marie Mère de Dieu, et de dogme de son Immaculée Conception ( conçue sans le péché originel et ses conséquences ) est normal en raison meme de la très grande importance du role de Marie dans le Plan de Dieu et dans le Mystère de la Rédemption, du Salut des hommes; priez la beaucoup et toujours car c’est notre très Sainte Mère si puissante sur le Coeur de son Divin Fils!

    • DUFIT THIERRY says:

      M Azuly vous avez choisi d’embrasser le christianisme mais malheureusement vous n’avez pas choisi la vraie religion fondée par le Christ qui est l’Eglise Catholique. Si je connaissais votre lieu d’habitation je vous indiquerais le prieuré de la Fraternité St Pie X le plus proche de votre domicile. Vous pourriez y rencontrer un prêtre qui vous donnerait toutes les explications nécessaires et vous expliquerait notamment que Jésus Christ n’a fondé qu’UNE SEULE Eglise. Que le Saint Esprit vous guide et vous conduise à la religion catholique qui est la SEULE voie de Salut. Consultez le site La Porte Latine qui vous donnera toutes les adresses des prieurés de La Fraternité St Pie X.

    • L’église en France a beaucoup de problèmes et tous les paroissiens ne sont pas des exemples à suivre, ni parfois les prêtres. Mais ce sont avec les livres de l’église, et son enseignement (à chaque messe par exemple) que vous trouverez des réponses à vos questions. C’est ainsi que vous arriverez vers Dieu, à travers le Christ et les sacrements (communion, confirmation, confession…), et que vous vivrez en Dieu, avec les dons de Dieu: la paix, l’amour, l’intelligence, la foi… ces choses qu’on ne peut pas acquérir par « magie ». Peut-être qu’ainsi vous serez un exemple pour les autres. Cherchez le Christ d’abord: qui était-il? Que nous a-t-il dit? Qu’a-t-il fait? Pourquoi Dieu voulait-il nous faire connaître Son visage? Est-il vraiment venu pour moi aussi? Où est-il aujourd’hui?

  3. DUFIT THIERRY says:

    En écoutant M l’abbé Beauvais on plaisir à entendre le langage d’un prêtre catholique qui prêche la Foi catholique sans compromission. Ces paroles de M l’Abbé Beauvais sont la preuve que la FSSPX reste parfaitement fidèle à la doctrine traditionnelle et refuse les hérésies monstrueuses actuelles même si elles viennent de Rome. St Pie X priez pour nous.

  4. Peut-être faut-il dire ce que comportent les intentions du Souverain pontife. Il y en a 6 :
    1 – L’exaltation de l’Eglise
    2 – La propagation de la foi
    3 – L’extirpation de l’hérésie
    4 – La conversion des pécheurs
    5 – La concorde entre les princes chrétiens
    6 – Les autres biens du peuple chrétien

    On voit que l’abbé Beauvais a raison lorsqu’il dit que les intentions du pape François sont devenues des intentions personnelles et particulières, qui n’ont plus rien à voir avec celles de l’Eglise et de tous les papes précédents.

  5. Chouanne says:

    Cette exaltation des autres religions, pour les mettre sur un pied d’égalité, ne date pas de François, mais du panthéon des religions qu’ont été les différentes manifestations d’Assise. Lors de la première « Assise », un boudha était mis sur l’autel dans la basilique ainsi que plein d’autres profanations.

    François ne fait que perpétuer ce que « saint » Jean-Paul II a inauguré. Ceux qui reconnaissent ce pape abominable comme saint devraient être en phase avec François.

    Ce qui est choquant ce n’est donc pas la position des « papes » modernes, mais plutôt l’ambiguïté entretenue au sein de la FSSPX. Mgr Lefebvre avait vu dans le panthon d’Assise le signe de Dieu qu’il attendait pour sacrer des évêques. Mgr Fellay a été sacré en réaction à Assise. Parce que Assise était la démonstration de l’hérésie(même si le mot n’a, je crois, pas été prononcé) des papes conciliaires.

    Les déclarations récentes de l’abbé Schmidberger sont ahurissantes. Comment envisage-t-il de mettre la FSSPX sous le couvercle d’une fausse religion qui n’a plus rien à voir avec la Révélation de NS Jésus-Christ ?

  6. M.l’abbé Beauvais,

    Bravo pour vos propos ! Juste un probleme énorme.Ce supposé pape n’est pas pape, de mëme que les quatre qui
    l’ont précédé. En effet,ls meilleurs théologiens et des
    textes d’autres papes disent bien qu’un pape Hérétique ou
    apostat ne peut-être pape,élu ou non.
    Or de Roncalli a Bergoglio, tous ont prononcé des hérésies
    manifestes non regrétées et des actes d’apostasie manifeste.Et le seul fait de les avoir commises leur fait perdre « ipso facto »-sans besoin de concile ou de déclaration officielle de l’Église.N’étant pas pape,Ils n’ont et n’ont eu sur l’Église aucun effet valide que ce soit. Il est malheureux que Mgr Lefebvre se soit mépris si
    misérablement et n’ait pas eu le courage d’aller jusqu’au
    bout de la Vérité. Cécilien 15/01/2016

    • Vieux Jo says:

      Le sedevacantisme est une hérésie.

      C’est tout à la fois :

      – l’orgueil luciférien : le « Non serviam » de Lucifer qui, à l’annonce par Dieu que tout genou devra fléchir devant son Fils incarné, a refusé de se soumettre à un être humain ;

      – ne pas reconnaître un dogme, c’est être protestant.

      – de l’infantilisme : un gamin de 3 ans dans sa phase du non ; sa mère le gronde et il répond tête baissée le regard furibond et les bras croisés sur la poitrine : « j’t’aime pus, na ! »

      Dieu permet. Décider à sa place de ce qui est nous n’est pas est non catholique.

      • Théophile says:

        @Vieux Jo,allez vous continuer d’appeler pape ou vicaire de Jésus-Christ un homme qui le mets au même rang que les faux dieux,et fausses religions?Un agent du mondialisme..qui est admiré par tous les ennemis du Christ!Ouvrez les yeux,Notre Seigneur lui-même,nous a mit en garde contre les faux pasteurs revêtus de « peaux de brebis ».Et la Ste Vierge à La Salette à bien dit: »Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antichrist ».

        • Vieux Jo says:

          Oui Théophile, vous avez raison dans les faits, ce pape et ses prédécesseurs depuis Vatican II mènent droit dans le mur les âmes qu’ils sont censés sauver.

          Oui, Notre Seigneur nous a mis en garde contre les faux pasteurs, et Dieu sait qu’il y en a un certain nombre, on en voit de nouveaux tous les jours. Oui.

          Oui, la Sainte Vierge a dit « Rome perdra la foi » et elle l’a redit à Fatima.

          Monseigneur Lefebvre lui-même n’a pas voulu dire et reconnaître que le pape n’était pas le pape. Donc il y a bien pensé. Mais il a agi par prudence, une prudence extrême qui le caractérisait si bien d’ailleurs. « Dans le doute, abstiens-toi » dit le proverbe. Donc si vous suivez monseigneur Lefebvre dans ses enseignements, vous devez considérer comme lui que le pape est le vicaire du Christ, que la crise que vit l’Eglise est une crise surnaturelle, qu’il ne nous appartient pas de régler à sa place.

          L’Eglise a été créée par Notre Seigneur Jésus-Christ, c’est Lui le Chef de l’Eglise, c’est Lui qui la dirige. Et jusqu’à présent il a suscité toujours en temps de crise une âme pour la remettre à sa juste place. Donc laissons-Le mener la barque ; rappelez-vous les flots furieux et que Pierre et les autres avec lui s’agitaient parce qu’ils avaient peur alors que Lui dormait.

          Dieu permet. Il sait pourquoi. Il est seul à décider jusqu’à quand.

          Extrait de la prière de Clément XI : « Seigneur, je veux ce que vous voulez, je veux parce que vous voulez, je veux comme vous voulez, je veux aussi longtemps que vous voulez. »

        • @ Théophile
          Portraits de l’Antéchrist dans la Bible (tiré de l’ouvrage « L’Antéchrist » de l’abbé Augustin Léman) :
          http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Lemann/Antechrist/chapitre1.html

    • « Lors de l’entrée de Jésus au prétoire, Pierre fut confondu : « Je ne connais pas cet homme »… « L’Homme que je connais est le Christ, le Fils de Dieu ». « Celui dont il est dit qu’il est un blasphémateur, celui-là je ne le connais pas et je ne veux avoir aucune part avec lui ». Telles auraient pu être les pensées de St Pierre lors de l’épisode du reniement. Ne pas connaître l’Eglise moderne et « ne pas avoir de part avec Elle » est surement le moyen de conserver ce qui doit l’être pour le renouveau de l’Eglise qui est dans la pensée du Père. « Heureuse faute » de Pierre qui nous a valu la paternité de l’Eglise à travers tous nos papes. Aurait-on préféré la mort et l’extinction de l’Eglise avant même sa naissance au monde, en conséquence d’un acte de bravoure de la part de Pierre ? Dieu a voulu le faible Pierre plutôt que le brave Clovis comme le chef de la lignée des papes. Divin choix, en vérité. Le fameux propos du Roi Très Chrétien : « Si j’avais été là avec mes Francs, le Seigneur n’aurait pas été crucifié ! » lui aurait valu le même blâme de Jésus, dont fut accablé Pierre, pour la même raison : « Arrière Satan, tes vues ne sont pas celles de Dieu ! »). Il faut reconaitre l’Eglise comme notre Mère et tous nos papes comme nos Saints Pères, mais ne pas prendre part aux péchés dont ils « furent faits » à partir du concordat de 1801, funeste et « scandaleux » reniement en matière politique, qui mis l’Eglise en état de péché matériel quant aux mœurs, avec pour conséquences de mettre toute la catholicité sous l’autorité indue de la République maçonnique, que le concordat stipulait ainsi, de fait, comme signataire légitime. Alors que seul un état catholique pouvait, en droit, prétendre à un tel accord qui engageait toute l’Eglise dans la future « liberté religieuse », liberté de la Vérité à laquelle seule la religion catholique pouvait prétendre, en tant que la seule vraie religion qui ait eu le droit d’être reconnue et cautionnée par l’état. Reconnaitre les autres religions comme « vraies » et « moyens de salut » en 1962, avec DHP, fut l’acte qui mis cette fois, comme sa suite logique, l’Eglise en état de péché matériel quant à la foi. Ainsi par 2 fois, dans les 2 domaines bénéficiant de l’infaillibilité divine, la contradiction s’ imisse dans l’Eglise par … nos papes. Et il faut y voir dès cette époque la main de Dieu de permettre que Satan étende ses ailes, jusqu’à notre génération, quelques 200 ans plus loin : la génération de son triomphe et le triomphe de « sa » génération. Mais le concordat, ainsi que le « ralliement », ainsi que la « promotion de l’ONU », ainsi encore que « l’aggiornamento », n’étaient que séductions et tromperies pour amener la contradiction dans les principes de l’Eglise et l’Ennemi le savait dont était là le but. La contradiction dans les Principes (le Principe fonde l’Etre), pour une Personne morale, telle que l’Eglise catholique chargée de transmettre la vérité, ne signifie pas autre chose, pour cette Personne morale, autrement indéfectible, que … la mort. Si le dialogue de Léon XIII est vrai et que Satan a obtenu permission de « détruire l’Eglise », il n’y avait qu’un moyen de le faire, c’était de l’atteindre mortellement dans les Principes qui fondent Ses constitutions. Et quand ces Principes sont le Christ lui-même, ces constitutions font de cette Personne morale une institution divine, indéfectible quant aux mœurs et à la foi. C’est sataniquement obliger de nouveau le Christ à revivre Sa passion, dans Son Corps mystique cette fois. Pour détruire, donc, le principe de Vérité qui fonde l’Eglise et sachant que l’essence de la vérité est la non-contradiction, il était nécessaire à Satan, pour arriver à sa fin, d’introduire dans l’Eglise une contradiction et que cette contradiction soit promulguée dans le cadre de l’infaillibilité et pas seulement par des papes et des évêques en tant que personnes privées. C’est ce qui fut permit et accompli, d’abord quant aux mœurs catholiques, ensuite quant à la foi catholique. De la même manière que Jésus suspendit sa volonté propre de se soustraire à la Passion, pour la soumettre à la volonté de Son Père, NS accepte que Satan détruise l’Eglise, en acceptant de lui retirer Son assistance divine à Elle promise, jusqu’au temps marqué. C’est ainsi que le Christ fut sacrifié, et ainsi que l’Eglise est sacrifiée. Sans aucun péché formel de la part de ces 2 « Personnes » divines, dont Ste Jeanne d’Arc avait reçu la révélation que les deux « étaient tout un ».  » (commentaire de JSI sur ce blog : https://legrandreveil.wordpress.com/2015/12/04/voici-venue-lheure-du-jugement/ )

      Réfutation de la thèse hérético-schismatique sédévacantiste ici : eglise-la-crise.fr

  7. Vieux Jo says:

    @Azuly : Notre Seigneur comme la Sainte Vierge ont apparu à certaines personnes très pieuses, voire même des enfants pour demander que soient fabriquées des images, des statues,en donnant même les caractéristique de l’objet. Dieu, Père très bon sait que l’homme a besoin de concentrer son attention sur un objet, c’est la raison pour laquelle Il permet les images, les statues, les icônes.

    • Vieux Jo@
      Rome, perd sa foi. Les Catholiques prennent des libertés avec les Saintes Écritures, sinon comment comprendre le fait le fait des apparitions de Sainte-Marie, si ce n’est que les dogmes canoniques de Rome, faits durant tous les conciles etc… Ont plus d’importances que les Évangiles aux yeux, cœurs et âmes de la haute sphère eclasiastique?
      Exemples: Un Saint, comme St Denis, qui tiens sous ses bras sa tête qui viens de subir une décapitation.
      Tel St guérie ceci, tant que tel autre guéri autre chose, etc.. à bien regarder l’histigraphie des saints, bon nombres d’entre eux ne tiens qu’à la sauvegarde des mythes et croyances anciennes, d’avant l’avènement de l’évangélisation des peuples d’Europe. Peux être faut il se posé la question  » comment cette évangélisation c’est faite? » – tel seigneur, roi ou duc, ayant toutes autorités sur ses sujets, se convertie, par foi ou par intérêts particuliers et non désintéresser, par la foi du gain celui des alliances qui amenait en héritage tel propriétés à sa famille, etc…
      La chrétienneté de Rome c’est aussi construite de cette manière. meurtres l’histoire des papes, il fallait être de familles patriciennes, nobles et c’était toujours les mêmes pratiquement. Et combien d’intrigues se sont jouer entre Borgesse ou Médicis etc… Même des meurtres. Très franchement un bon coup de balayage dans tout le fonctionnement, aux doctrines qui tiennent prétexte aux traditions canoniques et humaines qu’à celles de venant de la Parole de Dieu, serait une bonne chose pour la foi chrétienne. Alors, oui la foi catholique en tanque qu’Eglise universelle, car Dieu nous le demande d’avoir des Églises relier entre elles par des pratiques, des traditions partager de manière universelle.

      • @ « Dieu nous le demande d’avoir des Églises »

        Pas « des Eglises », mais « MON Eglise », a dit Jésus.
        Il n’y en a qu’une, qui est sainte, apostolique et romaine, car Jésus a fait de Pierre le Chef unique de l’Eglise.
        L’Eglise est un Corps unique, dont nous sommes les membres, comme vous l’a dit Eve plus haut.
        Il ne peut pas y avoir plusieurs Corps, car le Christ (qui est la Tête de l’Eglise) n’a pas fait un monstre.

        • Efgy@
          Pas « des Eglises », mais « MON Eglise », a dit Jésus.
          Tout a fait d’accord avec vous, veuillez m’on excuser, ce que je voulais dire c’est qu’une Eglise à Philadelphie, à Paris ou Dakar; je voulais juste dire que l’Eglise là ou elle se trouve doivent être en liens les uns avec les autres, car justement, comme vous le dite, il n’y a qu’une Eglise celle de Jésus-Christ et là je ne peux qu’être heureux d’être sur la même ligne que vous.

          • Je rectifiais pour qu’il n’y ait pas de malentendu. Il y en a partout aujourd’hui même dans l’Eglise !
            Bonne continuation, Azuly. Si vous cherchez la vérité avec bonne volonté, je vous assure que Dieu vous aidera à la trouver.

  8. P.S: je crois aux apparitions de Notre Seigneur Jésus-Christ, tan-qu’a celles de Marie, faut encore convaincancre, en me démontrant par les Saintes Écritures. Je tiens compte des mythes entourant un innombrable nombre de saints ou saintes, parfois c’est de la mythologie.

    • Vieux Jo says:

      Lisez l’Ancien Testament, mais un Ancien Testament traduit par catholique, sinon vous tomberez toujours dans la même hérésie.

      Prenez par exemple une bible du chanoine Crampon ; selon l’édition, elle peut être source d’erreur ; celle de 1923 est bonne, les suivantes sont litigieuses.

      Pour choisir un bon livre, bible ou vie de saint ou tout se qui se rattache au catholicisme, cherchez toujours l' »imprimatur » et le « nihil obstat » dans les premières pages, et dans des années antérieures à 1960.

      Pas de mythe dans la vie des saints, dans les biographies faites ou traduites par des catholiques, et j’entends par là des religieux comme des laïcs honnêtes, de bonne foi, historiens pour ainsi dire, id est ils se sont attachés à la vie du saint, ont cherché et ont retracé sa vie.

  9. Alain Rioux says:

    « 3ème session 4 février 1546 – Décret sur le symbole de foi
    1500 Ce saint concile oecuménique et général de Trente, réuni légitimement dans l’Esprit Saint, sous la présidence des trois légats du Siège apostolique, a considéré l’importance des choses à traiter, particulièrement celles qui sont comprises sous les titres de l’éradication des hérésies et de la réforme des moeurs, raisons principales de la réunion, … a estimé qu’il fallait exprimer le Symbole de foi qu’utilise la sainte Eglise romaine comme étant le principe dans lequel se retrouvent nécessairement tous ceux qui professent la foi du Christ, et l’unique fondement contre lequel les portes de l’enfer ne prévaudront jamais Mt 16,18 , en reprenant les mots avec lesquels il est dit dans toutes les églises. (suit le symbole de Nicée-Constantinople 150) »
    ***
    Puisque les orthodoxes et les protestants professent la Foi de ce texte, comment, sans fanatisme, les déclarer exclus de l’Église?

    • Ils s’excluent eux-mêmes.
      Ils ne reconnaissent pas le pape, ils ne font donc pas partie d’une Eglise, dont ils ne veulent pas.

      • Alain Rioux says:

        Pourtant, le texte dit clairement que le Symbole de Nicée-Constantinople est le principe de reconnaissance des chrétiens, pas le pape de Rome ni l’unité institutionnelle…

        • L’Eglise a été fondée sur le pape par NS.
          Le Symbole de Nicée-Constantinople a été écrit par des catholiques ayant la vraie foi, et il concerne ceux qui ont la même foi.

          Cette « unité institutionnelle » n’existe que dans votre tête. L’unité concerne la foi. Pas d’unité si foi différente, cela semble évident. Donc pas d’unité si qqs uns ne reconnaissent pas le pape comme le successeur de Pierre sur laquelle est fondée l’Eglise et d’où sort le Symbole de Nicée-Constantinople.

          • Alain Rioux says:

            Vous rejetez donc la troisième session du concile de Trente. J’en prends note…

            • La 3è session du Concile de Trente s’est achevée sur ces cris des pères conciliaires : « Anathème à tous les hérétiques! ».
              Non je ne réfute pas ce cri : les hérétiques sont anathèmes.

              • Alain Rioux says:

                Ce cri unanime, lors de cette session, ne pouvait qu’atteindre les détracteurs du Symbole de Nicée-Constantinople, pas ses défenseurs…

                • Oui. Mais où voulez-vous en venir ?
                  L’unité ne peut se faire que dans l’Eglise.
                  Peut-être faudrait-il définir ce que veut dire « dans l’Eglise », n’est-ce pas ?
                  C’est justement d’actualité, on dirait que Dieu l’a fait exprès…
                  (la semaine de l’unité de l’Eglise a commencé hier (fête de la Chaire de st Pierre à Rome) et se terminera le 25 (fête de la conversion de st Paul…). C’est l’unité des chrétiens. Mais tous n’appartiennent pas à l’Eglise catholique…

                  • Vieux Jo says:

                    Justement : Saint Pie X a approuvé la « Prière pour l’unité des Chrétiens ».

                    A prier du 18 au 25 janvier. Il n’est pas trop tard pour s’y associer.

                    • Eh oui, mais l’unité dans la prière pour finir (le 25 janvier) à la conversion, et à l’unité dans l’Eglise catholique.
                      Sinon, c’est du n’importe quoi. C’est l’oecuménisme que fait le pape : que tous se perdent là où ils sont…

        • correction : »sur lequel » et non « sur laquelle »

  10. Vieux Jo says:

    @ Efgy : « Eh oui, mais l’unité dans la prière pour finir (le 25 janvier) à la conversion, et à l’unité dans l’Eglise catholique.
    Sinon, c’est du n’importe quoi. C’est l’oecuménisme que fait le pape : que tous se perdent là où ils sont… »

    Mais je suis bien d’accord avec vous. Ma réponse était destinée à monsieur Alain Rioux. Je ne sais pas ce qui se passe : tous, vous avez l’air de pouvoir répondre sans difficulté, alors que je dois aller à la fin des commentaires car lorsque c’est trop à droire il n’y a plus de bouton sur lequel je peux cliquer.

    Par ailleurs, si quelqu’un peut me dire pourquoi lorsque je clique sur « prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail. », je ne reçois jamais rien et je dois rechercher les réponses, ce qui est fastidieux. (j’ai demandé à MPI il y a déjà pas mal de temps, mais je n’ai jamais eu de réponse). Merci d’avance.

    • « lorsque c’est trop à droite il n’y a plus de bouton sur lequel je peux cliquer. »

      oui pour tout le monde c’est pareil, mais vous pouvez aller chercher le bouton du précédent commentaire pour pouvoir répondre sous le nouveau commentaire.

  11. Vieux Jo says:

    Ca ne marche pas toujours, je n’ai pas pu le faire ; et parfois même ce bouton est effacé lui aussi avec le commentaire suivant.

    • « parfois même ce bouton est effacé lui aussi avec le commentaire suivant. »

      oui, j’aurais dû écrire « les » commentaires précédents, car souvent, quand on a trop répondu (et qu’on est descendu jusqu’à n’avoir plus que des colonnes), il faut remonter très haut dans le dialogue pour pouvoir trouver ce bouton.
      En ce qui me concerne, ça marche toujours.

  12. Vieux Jo says:

    Mais alors le commentaire en réponse ne correspond pas, puisqu’il s’affiche plus haut.

    Est-ce que le bouton « Prévenez-moi des nouveaux commentaires… » fonctionne pour vous ?

    • -« puisqu’il s’affiche plus haut. »

      non pas pour moi.

      -« Est-ce que le bouton « Prévenez-moi des nouveaux commentaires… » fonctionne pour vous ? »

      Jamais essayé.

  13. emile rega says:

    Je suis musulman, par la grâce de dieu, et je trouve que le pape chrétien François (et ses conseillers ) trompe sa communauté pour avoir remplacé le message de la divinité par du marketing émotionnel mondialiste abject. Il fait le travail de Satan. Les chrétiens doivent le dénoncer.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com