avortement-russie-mpi

Jeudi dernier, en la fête de l’Ascension de Jésus-Christ, le Département synodal pour les œuvres de charité de l’Eglise orthodoxe russe a annoncé que des fidèles avaient recueilli 100 000 signatures en faveur de l’interdiction de l’avortement. « Les gens n’ont pas seulement signé une pétition pour l’interdiction légale absolue de l’avortement, y compris pour raisons médicales, mais aussi pour la prohibition de la contraception abortive avec stérilet ou agents hormonaux. » a déclaré à l’agence Interfax un représentant du Département synodal pour les œuvres de charité et par ailleurs président d’une association de défense de la vie humaine.

Le jour de l’Ascension fût aussi choisi pour le lancement d’une campagne de prières et d’actions diverses contre l’avortement dans 60 diocèses de Russie.

Ce pays détient de tristes records dans le domaine de l’élimination des enfants à naître.

En effet, sous le joug du régime marxiste-léniniste issu de la révolution de 1917, la Russie est le premier Etat du monde à avoir totalement autorisé l’avortement, dès 1920. Signe de la déshumanisation de la société par le communisme athée, l’avortement sera, pendant tout le reste du XXème et jusqu’à présent, le premier moyen de régulation des naissances et de contraception dans la population russe. En 1959, l’URSS comptait en moyenne quatre avortements par femme en âge de procréer. On estime par ailleurs à 4,5 millions par an le nombre de bébés à naître éliminés entre les années 1960 et l’implosion du système soviétique en 1991.

Au cours des 20 années suivantes, de 1991 à 2011, l’avortement a privé la Russie de 5,7 millions d’enfants. Après quelques années d’amélioration due à la politique nataliste menée par le tandem Poutine – Medvedev, le sinistre décompte pour l’année 2012 n’est « que » de 900 000 avortements.

Aujourd’hui, le pouvoir poutinien réagit timidement contre ce mal, fruit pourri de l’immoralité foncière de la philosophie de vie marxiste et continuant à grever la démographie du pays. Ainsi, en octobre 2011, la Douma a adopté une loi raccourcissant le délai légal pour pratiquer un avortement. En novembre 2013, Vladimir Poutine signait des amendements à la législation afin d’interdire toute publicité pour des « services » d’avortement.

Que Dieu entende les prières des chrétiens de Russie !

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Elieja says:

    « Que Dieu entende les prières des chrétiens de Russie ! »
    Amen

  2. Pingback: Russie : politique nataliste et concours de bébés patriotes

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com