Le mercredi 31 mai, dans les locaux du Grand Orient de France rue Cadet, la franc-maçonnerie organise la 4ème journée de la jeunesse et de l’école sur le thème « Pour une culture humaniste, une école républicaine ». Sont notamment prévues des interventions de Florence SAUTEREAU, Professeure des écoles, École élémentaire, rue de Marseille, Paris 10e ; Sébastien CLERC, Professeur, Lycée professionnel Hélène Boucher Tremblay-en-France (93) ; Christiane FERRER, Principale, Collège Édouard Vaillant (REP) Gennevilliers (92) ; Sophie MAZET, Professeure au Lycée Auguste Blanqui Saint-Ouen (93), et Alain SEKSIG, Inspecteur de l’Éducation Nationale Académie de Paris.

Après cette brochette de l’éducation nationale, les conclusions seront prononcées par Philippe FOUSSIER, Grand Maître Adjoint du Grand Orient de France.

Que ces enseignants et cet inspecteur de l’éducation nationale interviennent au titre de leur activité professionnelle lors d’un colloque organisé par la secte maçonnique, voilà qui n’émeut aucun média du système.

Par contre, voilà déjà quinze jours que le canard boîteux Nord Littoral et l’extrême gauche locale se déchaînent quasi quotidiennement contre une enseignante nommée Marie-Jeanne VINCENT parce qu’elle est, à titre privé, candidate Civitas à Calais pour les élections législatives. Des ayatollahs de la laïcité ont même saisi – sans succès – le rectorat pour tenter de faire virer cette enseignante sous prétexte qu’elle serait candidate d’un parti « catho-intégriste ». Raté car elle est considérée comme une « enseignante exemplaire » s’abstenant de faire part de ses opinions politiques et religieuses devant ses élèves.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

11 commentaires

  1. pamino says:

    La bonne réaction de ce rectorat dans l’affaire Marie-Jeanne Vincent suggère que l’atmosphère méphitique de 1905 n’y est plus respirable ; c’est bien.
    À propos du peintre de l’enseignante libératrice de 1830 : à l’époque de sa conception à lui, le conventionnel sanguinaire dont il porte le nom était pour des raisons médicales incapable d’engendrer qui que ce soit, et son père fut très probablement Mgr de Talleyrand le jeune (entre autres choses l’ex-évêque d’Autun, pas son oncle qui fut archevêque-duc de Reims et pair de France, plus tard cardinal et archevêque de Paris et Grand Aumônier de France ; le péché, s’il y en a eu, aurait donc pu être plus grand). Ce père putatif de Delacroix le jeune a reçu sur son lit d’agonie les derniers sacrements du jeune abbé Dupanloup, qui serait sorti blême de la chambre après avoir reçu sa dernière confession. A l’extrême-onction, comme celui-ci voulait lui oindre les paumes, le mourant lui présenta les poings avec la remarque : « N’oubliez pas, monsieur l’abbé, que je suis évêque ».

  2. MCF68 says:

    Si comme madame Vincent ces gens s’abstiennent de propagande politique je ne vois pas ou est le problème. Dans un cas comme dans l’autre.

    • Henri PREHAUT says:

      Le problème est que dans un cas, cela fait scandale (avec la bénédiction des médias mainstream). Dans l’autre, c’est normal et c’est même bien vu des grands médias et du Mammouth. Enfin, les laïcards de cette espèce se présentent comme neutres (laïcité n’est-ce pas ?), alors que la neutralité n’existe pas. Elle est bien un embrigadement des enfants derrière des « valeurs » qui sont celles de la maçonnerie.

      Naturellement, je ne fais pas cette réponse pour vous, MCF68, mais pour les lecteurs qui pourraient se laisser abuser par vos sophismes quasi-permanents.

      • MCF68 says:

        Pas de souci. Quand vous en aurez assez de lutter contre des moulins à vent, peut être vous tournerez vous vers de vrais combats.

        • kamel says:

          Lesquels ?

          • MCF68 says:

            Si vous souhaiter vous investir ce ne sont pas les combats qui manquent. CXe que je soutiens. C’est déductible des impôts.

            1- Soutenir le Planning Familial
            2- Les Petits Frères des Pauvres
            3- Les Restos du Cœur

  3. y a bien des « cathos » qui ont voté macron contre l’avis même du pape…

  4. On ne peut PAS travailler dans l’éduc nat, ET être catholique.
    Je me suis tirée du « mammouth » il y a 20 ans, et maintenant je travaille en indépendant (cours particuliers), en crevant quasiment de faim, sans chômage, sans indemnité maladie, sans congés payés, et presque sans cotisation retraite. C’est ainsi. Quand vous avez une vocation, vous n’avez pas d’autre choix que de la suivre, et les profs catholiques font partie des grands exclus du « système » démoncratique ripoublicain « français ».

    • p'titplum says:

      Même parcours que vous, la Mésange et même conclusion: entre deux maîtres aussi antagonistes , il faut savoir choisir, nonobstant les pressions de Mammon…

      • MCF68 says:

        Si vous faîtes passer vos convictions avant la raison je ne suis pas surpris.

    • Emily says:

      Merci, la Mésange !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com