Dans l’affaire des assistants d’eurodéputés, les juges d’instruction financiers parisiens ont retenu 2 millions d’euros de subvention publique qui devaient être versés au Rassemblement national ce lundi 9 juillet.

Cette décision arrive dans le cadre de l’enquête sur les présumés emplois fictifs au parlement européen. Pour les juges, l’ancien Front national aurait organisé un système rodé pour dévier les fonds européens destinés aux assistants parlementaires. Le dommage serait estimé à environ 7 millions d’euros.

Le parti RN a annoncé vouloir présenter un recours contre cette décision. La présidente Marine Le Pen a exprimé sa colère sur twitter et dans un courrier aux militants. « En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo-affaire des assistants, les juges d’instruction nous appliquent la peine de mort “à titre conservatoire”. La volonté d’assassiner le premier parti d’opposition est un coup de force inédit contre la démocratie », a-t-elle tweeté.

Et d’écrire aux membres du RN : « Le caractère politique de l’initiative ne fait aucun doute, puisque l’un des deux juges est membre du Syndicat de la magistrature », classé à gauche, « et l’autre est un de ses compagnons de route ».

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Pour le confort des yeux, une relecture de l’article avant parution ne serait pas du luxe.

  2. Cadoudal says:

    Marine n’a pas de copains au Mur des Cons.

    Mur des cons entièrement au service des valeurs et des partis licrasseux, alias  » démocratie »

  3. Daniel Daflon says:

    Je ne suis pas un chaud partisan de MLP, loin de là, mais je trouve les methodes de ces petits juges rouges, scandaleuses. Des petits bourgeois nantis à la botte du gouvernement multiculturel, c’est tout ce qu’ils sont et resteront.
    Tout leur est bon pour s’attaquer aux patriotes, mais ce n’est pas ce genre de petites manœuvres perfides qui va les ralentir. Le jour des règlements de compte, nous penserons à eux.

  4. Gabrielle says:

    bonjour, je ne comprends Mme Le Pen, il y a plusieurs années, au cours d’une émission, elle avait expliqué sa gestion qui était claire et nette concernant le paiement des tiers au parlement, et aujourd’hui, elle ne s’en sert pas, a-t-elle perdus ses papiers ou l’enregistrement de son émission ? C’est bien dommage, car tout le monde l’a entendu, donc pas de surprise, qu’elle se dépêche à retrouver cette émission.
    Enfin, qui veut noyer son chien l’accuse de la rage disait je ne sais plus qui Nous sommes bien gouverné par l’Ordre Mondial (franc-mac et Cie). Bon courage Marine, Jean-Marie va bien lui rappeler ses explications de gestion.

  5. Ce gouvernement est tellement idiot et sur la touche qu’il ne voit même pas qu’il cristallise l’opinion. Je pense que ce comportement des juges va au contraire renforcer le RN, par réaction. Celui qui veut à tout prix tout détruire finit par ne détruire que lui…ils sont tellement c**s.
    Par contre cette décision montre clairement que le pouvoir judiciaire n’est plus indépendant et se trouve soumis au gouvernement. Donc que la constitution d’après son préambule n’existe plus dès lors que le préambule reprenant la convention des droits de l’homme de 1793 dispose qu’il n’existe de constitution sans indépendance des pouvoirs. L’indépendance des pouvoirs n’est donc plus assurée (relire le préambule)…de fait cette décision est sans aucune valeur puisqu’il n’y a plus de constitution.
    Par ailleurs le décret de décembre 2016 instituant le contrôle de la justice par le gouvernement à compter du 1er janvier 2017 annonçait cela à tel point que la cour de cassation dans un arrêt de mars 2018, reconnaissant l’abandon de l’indépendance de la justice s’auto-soustrayait de ce décret.
    Il n’y a donc plus constitution en France depuis le 1er janvier 2017 et toute loi, toute élection tout entité gouvernementale n’existe plus.
    Mais je crains fort que « tout le monde s’en fout » de cela…la preuve même Me Marine Le Pen, qui est avocate , ne se sert pas des lois et textes fondateurs de notre république et pire se soumet à ce diktat en l’attaquant en entrant dans son jeu….
    Heureusement le peuple ne comprend pas ces finesses juridiques et finira par se soulever plus vite contre ses tyrans de l’Elysée etc…

  6. Cadoudal says:

    voir sur le site de « Rivarol » l ‘oraison funèbre de Bourbon sur le Rassemblement National;

    d’ après lui, les malversations imputées à Marine sont exactes et vont entraîner sa faillite.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com