sur-les-traces-des-cosaques

Francis Moncaubeig, officier affecté à la Direction du renseignement militaire, a effectué comme attaché militaire un séjour à Moscou, puis à Kiev et enfin en Transcaucasie. C’est au cours de ces séjours successifs que Francis Moncaubeig a pu approfondir ses recherches sur le sujet de ce livre.

Les premiers groupes de Cosaques, formellement constitués, sont apparus à partir de la fin du XVe siècle. Initialement, les Cosaques ne constituent pas un peuple, ni une nation, encore moins une race ni même une ethnie.

Regroupés en bandes, on trouve parmi les premiers cosaques des paysans libres ou fugitifs, des hors-la-loi, des descendants de Tatars-Mongols slavisés, des Coumans (ou Polovtses) isolés, populations semi-nomades rassemblées en Volnitsas (groupes d’hommes libres) et organisées en communautés autonomes, indépendantes et autorégulées, éparpillées sur les territoires frontaliers, dans les régions du bas Dniepr, du sud du Don, de la Volga et de l’Oural.

Confrontées au voisinage hostile des khans locaux, vestiges du grand empire tatar-mongol, les communautés cosaques de la région du Don cherchèrent à se placer progressivement sous la protection de la Russie. Cette démarche se concrétisa pleinement sous le règne du Tsar Ivan IV le Terrible, qui utilisa leurs talents de guerriers pour poursuivre son expansion territoriale. 

A partir de ce moment, les Cosaques, reconnus et soutenus par le pouvoir central, accentuèrent leurs efforts pour sécuriser les zones périphériques et avancées de la Russie. Parallèlement, ils renforcèrent leur mode d’organisation socio-politique. 

Au cours des siècles, malgré quelques épisodes douloureux, les Cosaques servirent fidèlement la Russie orthodoxe, considérée comme leur Mère Patrie, tout en conservant leurs caractéristiques particulières et leurs prérogatives.

Cet ouvrage tente de retracer l’histoire de ces Cosaques, de décrire leurs traits communs, leurs coutumes, leur fonctionnement. L’auteur dresse également une série de portraits de chefs cosaques légendaires. Un important cahier de photographies vient joliment compléter cette étude.

Sur les traces des Cosaques, Francis Moncaubeig, éditions Anovi, 212 pages, 17 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com