« Donald Trump n’est pas mentalement malade. Il est juste désagréable », atteste le psychiatre Allen Frances, professeur émérite de psychiatrie au Duke University Medical College. Dans le concert de dénonciations et d’alertes sur le supposé trouble psychiatrique du président Trump, le Dr Frances est dissonant. Mais c’est pour mieux discréditer le président élu.

Les psychiatres américains ont un code de déontologie, que l’on appelle la Règle de Goldwater, qui leur interdit de donner leur avis médical sur des personnages publics qu’ils n’ont pas personnellement examinés. Cela paraît évident, ne serait-ce que pour le fondement de leur analyse.
Mais, dans le cas du président Trump, ces « experts » en santé mentale font une exception.

Le 13 février dernier, le New-York Times a publié une lettre signée par 33 psychiatres, psychologues et travailleurs sociaux qui déclaraient : « Nous croyons que la grave instabilité émotionnelle de M. Trump le rend incapable de servir en toute sécurité en tant que président »

Beaucoup, dans le camp démocrate, crient à qui veut l’entendre que le président Trump présenterait, notamment, des troubles narcissiques susceptibles de le rendre dangereux pour la paix dans le monde. « J’ai défini les critères qui caractérisent ce trouble, M. Trump ne les a pas », répond M. Frances dans une lettre au New-York Times. Le docteur Frances a effectivement présidé l’équipe qui a défini précisément les symptômes de ce trouble psychiatrique pour le Manuel Diagnostique et Statistique des troubles mentaux IV, la bible de la profession. 

« M. Trump est peut-être un narcissique de classe mondiale, mais cela ne fait pas de lui un malade mental, parce qu’il ne présente pas les symptômes de détresse et de déficience nécessaires pour diagnostiquer ce trouble mental », poursuit Allen Frances. Le DSM IV statue, en particulier, que le trouble de la personnalité doit conduire à « une détresse cliniquement significative ou une déficience sociale, professionnelle » 

Il ne faut pas pour autant ranger l’éminent Dr Frances parmi les partisans du président. Avec humour, le psychiatre glisse des amabilités : 

« M. Trump provoque une détresse profonde plutôt que d’être lui-même en détresse. Il a été richement récompensé, plutôt que puni, pour son égoïsme et son manque d’empathie »

Ces déclarations venant d’une partie du corps médical américain attirent trois remarques : premièrement, M. Trump est tellement dangereux pour le système que tous les moyens seront employés pour l’empêcher d’exercer son mandat ; deuxièmement, les rumeurs sur la mauvaise santé mentale d’un dirigeant sont efficaces pour troubler un peuple ; troisièmement, la Règle de Goldwater est manifestement devenue obsolète aux Etats-Unis.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

16 commentaires

  1. Je ne pense qu’il soit mentalement déficient. Même si il a inventé un attentat en Suède qui n’a jamais eu lieu. Ce qui me surprend c’est plutôt le manque de préparation. Après 1 mois son équipe n’est toujours pas au complet. Entre les démissions et les refus çà n’est pas un signe d’une bonne organisation. Et ces premières mesures comme son décret anti-immigration donne l’impression d’un travail bâclé.

    • Ma feu mère aurait dit « ah, il ne fait que commencer, chéri ». Donald, c’est le pendant parfait à François, sauf que la pagaille qu’il sème est, elle, plutôt salutaire. Il se peut bien aussi que la lettre des 33 plombiers de l’âme lui profite, surtout après l’intervention du Dr Frances, que je ne vois pas de façon si négative que M. Kergroach. Travail bâclé ? non, seulement encore insuffisant. On ne lui donne pas la paix pour s’organiser, il faut qu’il passe la moitié de son temps à se défendre contre toute la machine bien organisée de la gauche.

      • Il na pas a se défendre justement.!!! S’il travaillait, car il fut élu, et serait assez mature pour remplir son poste, il laisserait de coter ses faux besoins de se défendre. En fait il démontre quil est plus intéressé de briller que de travailler. Quand vous été le maitre du monde, et que vous cherchez encore a vous défendre , cest évidement que vous ne méritez pas cette place.
        Mais ses partisans ne sont pas outillés pour juger sans quoi, ils l’auraient dors et déjà banni.
        Les mauvaises personnes de la sociétés sont racistes car elles ne peuvent pas voir que les extrémistes ne sont que les mauvaise personnes dun peuple..pas le peuple. Et ils encouragent un racistes tellement démodé et ces gens sont bien malhabiles pour comprendre la job réelle du président. Nonmais ski faut pas entendre.’..avoir a se défendre! Lol

      • Le mieux avec Trump c’est tout simplement de le laisser faire. Je crois qu’on est parti pour 4 ans de franche rigolade. Le temps qu’il comprenne que même un président ne peut pas faire ce qu’il veut.

    • Plusieurs médias dont Le Monde attribuent à Trump des propos qu’il n’a jamais prononcés :
      http://www.fdesouche.com/824061-attentat-en-suede-le-monde-attribue-trump-des-propos-quil-na-jamais-prononces

  2. trop-bon says:

    Ces déclarations viennent d’un Allen

  3. Patrick says:

    Et oui, quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage. C’est bien ce que font ces empoisonneurs publics et autorisés que sont ces psychiatres qui ont une science tellement exacte qu’ils sont constamment en désaccord les uns avec les autres.
    Je pense que cette corporations dite médicale est une corporation non seulement dangereuse mais limite criminelle qui n’a de compte à rendre à personne. Pour dire cela il suffit de suivre certaines analyses psychiatriques en matière criminelle avec des questions entièrement dirigées des magistrats où ils donnent des conclusions d’entières responsabilités de l’accusé qui se trouve être, des années plus tard de prison, totalement innocent et là, coup de théâtre on ne parle plus des expertises, de la responsabilité du psychiatre criminel, car c’en est un pour avoir rendu de telles conclusions, de la responsabilité des magistrats, de l’état… Quant à l’indemnisation de la victime de la justice et de l’état, point d’indemnisation ou si peu que ça fait rire quand on a detruit la vie d’un innocent sauf bien sûr si vous vous appelez tapi et que vous êtes bien impliqué dans les travers et les errances politiques extrêmement noséabondes.
    A mon avis, cette pratique, ce métier devrait disparaître de la scène publique et ne mérite aucun crédit. Également, ces gens qui « savent toujours tout des autres sauf d’eux même » devraient être responsabilisés de leurs actes et compte rendus écrits et verbaux jusqu’à la prison… Ces gens, souvent des complexés, sont des dangers publique imbus d’eux-même…
    Quant à TRUMP dans tout ça, il est au commandes depuis un mois alors laissez le travailler. De toute façon il ne pourra pas faire plus mal que ses prédécesseurs fous. Tous ces pseudo experts ne sont poussés que par leur idéologie politique et ne sont absolument pas neutres, donc juges et partis, ce qui est une action et une position extrêmement criminelle puisque extrêmement nuisible au peuple américain et à tous les peuples de la terre.

  4. Bourbon says:

    C’est la psychiatrie ou l’oligarchie qui juge Mr. Trump. Ils ont du mal à digérer la défaite.

  5. J’adore quand on qualifie Trump de dangereux pour le système… hé, c’est pas comme s’il prônait la dérégulation massive voire totale du système bancaire, aussi peu régulé soit-il déjà !

    J’ai une vague connaissance aux usa, qui se trouve être un ancien ouvrier du bâtiment, et qui a voté Trump en croyant réellement qu’il allait rendre les choses meilleures pour ceux de sa profession, de sa classe sociale… bon, on ne peut pas trop lui en vouloir vu qu’il était désespéré.

    Il lui a fallu trois jours après l’élection pour se douter que quelque chose n’allait pas, quand Super Chevelure a affirmé que l’obamacare, certes imparfaite mais seul recours de santé pour lui et sa famille, allait être supprimée sans même proposer le début d’une alternative crédible !
    Puis, lorsque ut composé le gouvernement… oooh surprise !! un partisan acharné de l’automatisation en milieu de travail, farouchement anti-syndicats, en guise de ministre du travail ! un peu comme si on prenait, je sais pas, une créationniste à l’éducation nationale…

    Bref, il aura fallu à ce brave homme seulement un mois en tout pour se rendre compte de sa connerie. Combien de temps pour les abrutis de l’hexagone ?

    • une créationniste à l’éducation nationale… Ne parlez pas de malheur.

      • Ben, euh… c’est pas pour vous faire pleurer, mais…

        http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/18/decouvrez-le-catastrophique-audition-au-senat-de-betsy-devos-la/

        Betsy Devos. Milliardaire élevée en école privée, ayant jadis déclaré que « le gouvernement ça craint » et « l’école publique est une impasse » (pas celles de obama, en général) et désormais en charge de l’éducation… en seule récompense de ses contributions : ne connait pas les chiffres, infoutue de différencier la croissance et l’efficacité… aucune expérience professorale bien entendu.

        Après, bon, le tiercé gagnant : créationniste, pro-armes, bigote à mort… et le petit bonus qui fait plaisir : c’est la sœur du fondateur de Blackwater, les bouchers mercenaires d’Irak et d’ailleurs…

        Dans toute cette débauche de débilité, tout de même une douce-amère pointe d’ironie : c’est fou ce que ce gouvernement anti-système compte de milliardaires, de privatiseurs, de banquiers et autres petites gens 😀

        • Oui je sais. D’un autre coté à quoi pouvait t’on s’attendre de la part de Trump ?
          Pour le reste je suis tout à fait d’accord avec vous.

          • C’est une bonne chose. Cela dit ça ne vaut pas le plaisir (un rien coupable, damné soit l’orgueil) de voir des gens jusque-là moins conscients se réveiller.

            • D’ailleurs je crois qu’il a même été démocrate à un moment.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com