A Rennes, place de la Marie, mercredi soir, un homme de 44 ans a tenté d’arracher une arme à une patrouille militaire de l’opération Sentinelle.

Les faits se sont déroulés vers 19h, alors que les militaires venaient de descendre de leur véhicule. Apercevant un homme urinant devant des passants, les militaires lui demandent de s’éloigner. L’homme se précipite alors sur les deux militaires pour tenter de voler une arme.

L’individu a été rapidement maîtrisé et placé en garde à vue.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. L' ANKOU RU says:

    Pour « uriner » de cette manière , certainement encore un « déséquilibré » A enfermer à Ste Anne !

  2. sergio says:

    Ces actes deviennent hélas d’ une terrifiante banalité !…
    Avec la saignée budgétaire de la Défense et la paupérisation de nos armées qui en découle , notre sécurité et celle de nos militaires sera de moins en moins assurée .
    Le recours à l’auto-défense des citoyens sera donc la seule solution dans l’ avenir ?….

    • pamino says:

      Mais où est l’auto-défence des militaires ainsi attaqués ? Un bon coup de crosse avant de poser des questions serait une bonne idée, si on essaie de vous arracher le fusil-mitrailleur, non ? Si les militaires n’apprennent plus de telles choses pendant leur formation, il est temps de réviser celle-ci.

      • Le Sommelier says:

        Non mais alors Pampinator, vous êtes fatigué ! Deux fautes dans un mot ! L’  » auto-défence  » s’ écrit auto-defence sans accent et  » c  » en englische et auto-défense avec accent et  » s  » en französische .
        Quand les sentinelles donneront des coups de  » croces  » elles seront habillées de soutanes et les poules auront des dents !

        • pamino says:

          Merci, utile bête de Sommelier. D’abord je vieillis, et deuxièmement oui, je suis fatigué et c’est gentil de me porter. Puisque j’ai toujours entendu ce mot en frenche-contrée comme auto-défense, j’aurais dû l’écrire ainsi, ne sachant pas avant votre intervention qu’il s’agit de ce qui est évidemment perçu comme un anglicisme, même si en anglais c’est ‹self-defence›, voilà la déraison d’être de mon ‹c›. Mais je déteste aussi que nos Amis écrivent ‹defense› et donc ‹self-defense›, alors voilà un autre facteur de complication. Il y a tout un dialogue de Platon à ce sujet, le ‹Cratylus›, avec le sous-titre Περὶ τῆς τῶν ὀνομάτων ὀρθότητος ‘De la correction des appellations’. Mais c’est quoi ça avec les croces ? un coup de crosse, deux coups de crosse, mais il faut commencer au commencement, pas avec les croces (croix?). Par contre, un coup de croisé ne serait pas mal pour certains, mais il faut prononcer préalablement la formule consacrée ‹Abi in malam crucem !›.

      • gigibobo says:

        Il fallait lui couper l’objet du délit ! il serait aujourd’hui dans l’incapacité de recommencer.

    • Oui Monsieur. C’est la seule solution que nos élus font de l’angélisme comme s’ils étaient souds et aveugles pour ne pas s’apercevoir des risques que les patriotes auxquels les fous d’Allah vont leur faire subir. A croire que ce sont des incapables pour assumer leurs responsabilités et prendre toutes les mesures pour nous protéger sinon, comme vous l’écrivez il faudra que des personnes
      bien trempées et bien dans leur peau fassent ce que l’Etat ne veut plus faire pour se défendre
      contre non ses migrants mais contre ces parasites envahisseurs.

  3. cadoudal says:

    pourquoi ne pas confier les missions « sentinelle  » à nos CRS arabes ?

    les islamistes , importés par la République et ses « valeurs » , n’oseront pas tirer sur leurs coreligionnaires .

    je croise souvent des soldats sentinelles : que des Gaulois.

    à croire que l’ armée a compris que le vivre-ensemble avec l’ Islam ,qui nous est imposé par la Maçonnerie, est une escroquerie.

  4. @cadoudal
    « je croise souvent des soldats sentinelles : que des Gaulois. » Ce n’est pas exact, il y a des vietnamiens, des congolais, des camerounais etc parmi les soldats de sentinelle.

  5. Anastasia says:

    Lois divines régissant la vie quotidienne de la façon d’uriner et de déféquer (LE PETIT LIVRE VERT
    DE L’AYATOLLAH KHOMEYNI (ou KHOMEINY))

    Il est nécessaire à chacun, au moment d’uriner ou de déféquer, de cacher son sexe à tous ceux qui sont pubères, même à sa sœur ou à sa mère, aussi bien qu’à un faible d’esprit et aux enfants en âge de comprendre. Mais le mari et la femme ne sont pas tenus de le faire.

    Il n’est pas indispensable de cacher son sexe avec quelque chose de particulier, il suffit de le faire avec sa main.
    Au moment de déféquer ou d’uriner, il faut s’accroupir de façon à ne pas faire face ou à ne pas tourner le dos à La Mecque.
    Il ne suffît pas de dévier son sexe, tout en faisant face ou en tournant le dos à La Mecque; et il ne faut pas avoir le sexe exposé face à La Mecque ou en direction opposée à La Mecque.
    Il est interdit d’uriner ou de déféquer dans quatre endroits :

    — les impasses, sauf avec l’autorisation des riverains;

    — la propriété de quelqu’un qui n’a pas accordé cette permission;

    — les lieux du culte, comme certaines medersas ;

    — les tombes des fidèles, sauf si on veut les offenser.

    Dans trois cas, il faut absolument purifier l’anus avec de l’eau :

    — quand l’excrément a été évacué avec d’autres impuretés, du sang par exemple;

    — quand une chose impure a effleuré l’anus;

    — quand l’orifice anal a été souillé plus que de coutume.

    En dehors de ces trois cas, on peut ou laver l’anus avec de l’eau ou l’essuyer avec une étoffe ou un caillou.

    L’orifice urinaire ne se purifie qu’avec de l’eau, et il suffit de le laver une seule fois après avoir uriné. Mais ceux chez qui l’urine sort par un autre orifice feront mieux de laver deux fois cet orifice. Cela doit être respecté par les femmes aussi.
    Il n’est pas nécessaire d’essuyer l’anus avec trois cailloux ou trois morceaux d’étoffe, une seule pierre ou un seul morceau d’étoffe suffit; mais si on l’essuie au moyen d’un os, ou de choses sacrées, par exemple un papier portant le nom de Dieu, on ne peut pas faire ses prières dans cet état.
    Il est préférable pour uriner ou déféquer de s’accroupir dans un endroit isolé; il est également préférable d’entrer dans ce lieu du pied gauche, et d’en sortir du pied droit; il est recommandé de se couvrir la tête durant l’évacuation, et de faire supporter le poids du corps par le pied gauche.
    Pendant l’évacuation, on ne doit pas s’accroupir en face du soleil ou de la lune, sauf si on couvre son sexe. Pour déféquer, il faut aussi éviter de s’accroupir exposé au vent, ou dans les endroits publics, ou à la porte de la maison, ou sous un arbre fruitier. Il faut également éviter, pendant l’évacuation, de manger, de s’attarder, et de se laver l’anus avec la main droite. Il faut enfin éviter de parler, sauf si on y est forcé, ou si on adresse une prière à Dieu.
    Il vaut mieux éviter d’uriner debout, ou d’uriner sur la terre dure, ou dans le trou des bêtes ou dans l’eau, surtout l’eau stagnante.
    Il est recommandé de ne pas se retenir d’uriner ou de déféquer, surtout si ça peut faire mal.
    II est recommandé d’uriner avant les prières, avant de se coucher, avant le coït et après l’éjaculation.
    Après avoir uriné il faut tout d’abord laver l’anus s’il a été souillé par l’urine; on doit ensuite presser par trois fois avec le majeur de la main gauche la partie comprise entre l’anus et le bout de la verge; puis il faut mettre le pouce sur la partie supérieure de la verge et l’index sur sa partie inférieure, et tirer par trois fois le capuchon jusqu’à l’anneau de circoncision; et ensuite presser par trois fois l’extrémité de la verge.
    La femme n’a pas d’instructions spéciales à suivre après avoir uriné; et si elle remarque une humidité à l’orifice vaginal dont elle ne sait pas si elle est pure ou impure, l’humidité en question reste pure et ne gêne en rien ses ablutions ou sa prière.

    http://www.fnb.to/FNB/Article/Khomeyni/Khomeyni.htm

    • Etienne says:

      L’obsession de la « pureté » peut-être, ça finit par rendre zinzin.

  6. pamino says:

    Ils ont pensé à tout, mais c’est très compliqué. Et les pierres, c’est dur.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com