Le groupe ENL (Europe des Nations et des Libertés) a organisé le 18 février 2016 à Paris une conférence réunissant Gille Lebreton, député européen FN et docteur en droit, John Laughland, historien, ainsi que Xavier Moreau, spécialiste de la Russie et auteur de l’ouvrage Ukraine, pourquoi la France s’est trompée.

Les trois conférenciers reviennent sur la genèse de l’Union européenne et son objectif caché (aux peuples), qui a logiquement mené après un demi-siècle de dislocations des États-nations, au grand projet actuel de Traité Transatlantique, c’est-à-dire à la création d’un grand marché ouvert pour les États-Unis. Un second marché intérieur, en quelque sorte, un empire technocratique mais pas politique, puisque toute puissance politique a été dévitalisée.

Xavier Moreau (à partir de 22’) axe sa partie sur la sécurité de l’Europe, et propose tout simplement de sortir la France de l’OTAN, qui est la preuve de la mainmise américaine sur notre continent. Entre 1949 et aujourd’hui, l’OTAN n’a effectivement plus la même raison d’être : l’outil de défense érigé contre une Union soviétique militairement puissante et politiquement agressive est devenu celui d’une domination américaine jalouse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Boutté says:

    Une Europe confédérale était souhaitable et possible .

  2. Le FN se trompe totalement sur le sens du mot « fédéral ».
    Ce que LeBreton appelle (l’Europe) « fédérale » est en en fait un projet « centraliste dictatorial anti-national », qui est le contraire du vrai fédéralisme.
    « Fédéral » est la même chose que « inter-gouvernemental ».

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com