Le journaliste italien et vaticaniste très connu, Marco Tosatti rapporte qu’une commission secrète est en train de travailler sur une messe commune avec les anglicans et les luthériens. En analysant partie par partie les différentes prières « on pourrait s’arranger » ; d’autant que le Credo des Apôtres et le Symbole de Nicée peuvent être dits par l’ensemble de ces confessions. Le reste suit. Notamment les paroles de la consécration seraient dites à voix basse pour ne choquer personne. Chacun dirait à de même le Sanctus selon son option. Reste le problème de la présence réelle dans l’Eucharistie à laquelle les protestants ne croient pas. Le cardinal Francesco Cocopalmerio, Président du Conseil Pontifical pour les textes législatifs est un proche du pape ; il s’occupe de cette affaire et a déclaré  qu’il faudrait cesser de raisonner en termes de validité ou de non validité des sacrements. Il faudrait parler de validité « imparfaite » ou « partielle ». Un bon exorcisme lui ferait du bien…Une autre commission est en train d’étudier comment modifier la doctrine de Humanae Vitae sur la contraception.

Un drôle de coco

Notons au passage que ce cardinal Francesco Cocopalmerio a appuyé publiquement et de manière répétée le texte du pape Laetitia Amoris ; selon lui  cette exhortation autorisait la communion des divorcés remariés. Or apparemment quatre cardinaux et plusieurs évêques ont posé la question au pape du sens de ce texte ; lequel François ne leur a jamais répondu, alors que c’est son rôle. Coco avait d’ailleurs récemment publié un livre à la gloire du pape.

Mais ce cardinal a des relations bizarres. Son secrétaire particulier, pris sur le fait, a été arrêté au Vatican  il y a deux mois par la police italienne dans un bâtiment situé sur la droite de la basilique Saint Pierre. Monseigneur Luigi Capozzi, 49 ans, organisait dans cet ancien palais du Saint Office des orgies gays lors de laquelle de la drogue était largement utilisée, principalement de la cocaïne. La presse italienne n’a révélé le scandale que la semaine dernière, ayant reçu des instructions de se taire.

Ce religieux –si on peut dire- est « un ardent supporter du pape François » selon les médias italiens.

Immunité diplomatique

De plus, ce lieu est assez fréquenté dans le cadre de réunions, par des hommes d’Eglise de haut rang, et divers dignitaires : présidents de dicastères, des préfets et  secrétaires de Curie. À l’époque de Benoît XVI c’était un lieu très tranquille où ce pape aimait travailler. Le bâtiment a une entrée indépendante permettant des activités discrètes ou clandestines. L’entrée principale, place du Saint Office, se situe en territoire italien et ne pouvait donc pas être surveillée par des gardes suisses. Mais en pratique ce coin bénéficie d’une exterritorialité et tout le monde peut y pénétrer discrètement sans contrôle.

Capozzi s’était auto-proclamé « expert en droit canon et en théologie dogmatique ». Pour ne pas se faire coincer apportant de la drogue, il utilisait une belle BMW avec plaques d’immatriculation du Vatican ; ce qui lui évitait les contrôles de la police italienne et les enquêtes sur ses agissements. Cela lui permettait aussi de transporter la cocaïne utilisée lors de ces orgies homosexuelles.

Lors de son arrestation Capozzi était tellement « shooté » que la police avait été obligée de le mettre à la clinique Pie XI pour le faire désintoxiquer. On se croirait revenu au temps des Borgias.

Cette affaire permet de comprendre pourquoi Cocopalmieri estime la fornication compatible avec la fréquentation de la communion. De même, lui et son secrétaire, trouvaient que l’homosexualité comportait des « éléments positifs » ; même si aux yeux de l’Eglise elle est illicite. Il affirma d’ailleurs plusieurs fois que le pape partageait son point de vue sur ces diverses questions.

Infiltrations

Un mémoire expliquant ces faits absolument incroyables, avait été remis à Benoît XVI peu de temps avant sa démission. Écœuré, cela aurait participé à sa brutale décision de se décharger de ses fonctions, se voyant dépassé par les évènements.

En tous cas, sur le site du Vatican, malgré son arrestation Capozzi le 4 juillet figurait encore sur la liste des membres du Conseil Pontifical pour l’interprétation des textes législatifs.

Michael Hichborn, président de l’Institut Lépante aux Etats-Unis, a dit suspecter que Coccopalmerio connaissait ces orgies et qu’au Vatican, il n’était certainement pas le seul. Il pense que depuis 1920, de nombreux infiltrés homosexuels se faisaient séminaristes pour occuper des postes au Vatican. Le but étant de faire apostasier l’Eglise catholique d’un certain nombre de dogmes et de vérités de foi.

Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

31 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    L’Apôtre Paul nous donne une démarche à suivre en disant :
     » Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel mais laissez – vous transformer par le renouvellement de votre pensée , pour discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon , ce qui lui plaît , ce qui est parfait .  »
    Romains 2-3

    Ces hommes ont perdu le sens de la volonté de Dieu , ils sont du monde … où le péché abonde .
    Merci Dr J-P Dickès de mettre en mots … ces maux …apportant à la lumière la débauche des gens de la fausse église des Ténèbres .

  2. Paul-Emic says:

    Comment rester dans l’Eglise romaine ?

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    Au Vatican, i y eut toujours des périodes de laxité dans le domaine de la sexualité. Ce qui m’inquiéte le plus sont les idées sur la validité des sacrements. Dans le fond une sorte de relaticisation laissée à l’appréciation de l’Eglise mais de chacun.

    • MA Guillermont says:

      Je crois que le coeur de cette église a dépassé ce stade de « laxité »… elle est devenue un lieu de perdition !
      Elle ne produit plus de fruits , elle persécute même les bons pasteurs … vrais catholiques .
      Les pressions exercées sur eux sont énormes , nous devons prier pour cette valeureuse armée du Christ .

    • Docteur, votre texte semble avoir souffert en transmission ; je me demande si quelque maillon de la chaîne de transmission ne se soit pas trompé de médicament. De toute façon, je hasarde l’émendation suivante de sa fin : « Dans le fond, une sorte de relativisation laissée à l’appréciation non de l’Eglise, mais de chacun. » – D’ailleurs, je partage votre inquiétude.

    • Aube Nouvelle says:

      Les inquiétudes du docteur Dickes sont tellement bien fondées qu’il y a de quoi en trembler, d’autant plus qu’elles s’ajoutent à tellement d’autres inquiétudes pour le proche avenir.
      Un article du blog « Christroi over-blog com » du 03.03.2017 rapporte les mêmes faits avec quelques détails en plus mais surtout en faisant un rapprochement avec le prophète Daniel 11:31-39 et en posant la question essentielle : « Vers l’abolition du perpétuel sacrifice ? ».
      Il ne fait aucun doute qu’une telle « fausse messe œcuménique » relève d’une sublime stratégie luthérienne pour conduire à son plein accomplissement l’abolition du perpétuel sacrifice, l’abolition de la Sainte Messe et de la Sainte Eucharistie. Et tout cela est en train de se tramer à l’insu du Cardinal Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin, et en outrepassant cette commission.
      Si le prêtre devait prononcer les paroles de la consécration à voix basse et inaudible pour les assistants, quelle certitude pourrait-on encore avoir qu’il les prononce réellement ? Pour peu qu’il n’y croit plus lui-même, il sera tenté de ne pas les prononcer même à voix basse.
      Dans un premier temps, les catholiques inconscients de l’impact d’un tel office vont s’en accommoder tandis que les catholiques avisés vont être confrontés en conscience à sa validité ainsi qu’au choix de ne pas y participer pour ne pas cautionner une telle imposture.
      Dans un second temps, c’est évidement l’esprit protestant qui prendra le dessus et finira par étouffer la conscience de la sainte présence eucharistique du Seigneur Christ. Ainsi arrivera à son apogée l’abolition du perpétuel sacrifice.
      Ce qui se passe aujourd’hui dans l’Eglise n’est donc pas du tout une nouvelle crise de la foi dans la suite des précédentes, c’est l’aboutissement final de toutes les crises, c’est l’anéantissement de la foi et de l’Eglise catholiques.
      La Sainte Eucharistie est le « don de Dieu » qui se donne aux hommes, est le cœur palpitant de la Sainte Eglise du Christ. C’est ce que Luther avait bien compris et qui lui faisait dire : « Détruisons la messe, nous détruirons l’Eglise ! ». Plus de Sainte Eucharistie, plus de véritable Eglise catholique du Christ, plus de véritable christianisme. D’où le souci actuel de Benoît XVI qui sort de sa réserve pour affirmer son soutien au cardinal Sarah. (voir belgicatho hautetfort com du 18.05.2017 : liturgie le pape émérite rend Hommage à l’humble cardinal Sarah). L’étau se resserre.

  4. DUFIT THIERRY says:

    Vous dites que « qu’une commission secrète est en train de travailler sur une messe commune avec les anglicans et les luthériens » Mais c’est déjà presque déjà fait avec la Messe inventée par le franc-maçon Bugnini. Les modernistes et le franc-maçon Bugnini ne s’en sont pas cachés : le but de la nouvelle Messe était de se rapprocher de la cène protestante. Il ne faut pas perdre de vue que la nouvelle Messe très protestantisée est essentiellement œcuménique. C’est une copie de la « Messe de Luther ». D’où les persécutions viloentes qui suivirent contre les prêtres et fidèles qui restèrent attachés à la Messe de toujours : ils gênaient l’instauration de la nouvelle religion œcuménique et maçonnique qui se mettait en place. Voir le bref examen critique de la nouvelle Messe des cardinaux Ottaviani et Bacci.Plus que jamais restons fidèles à la Messe de toujours.

    • cadoudal says:

      Mgr Lefebvre qualifiait la messe de Paul VI : la messe de Luther.

  5. cadoudal says:

    il va aussi y avoir une messe spéciale « tout terrain » pour les cérémonies d’ Assise, pour les prières dans les mosquées, les synagogues, les cérémonies vaudou ?

  6. Jean-Pierre Dickes says:

    A Dufit Thierry,
    Vous avez bien évidemment raison.La destruction de la liturgie organisée depuis Vatican II va de pair avec la destruction des sacrements. C’est dans la logique des choses. Pour la question des mariages avec le clair obscur de Laetitia amoris pour laquelle on n’a eu aucune réponse claire du pape, on se trouve devant la question de la validité du mariage.
    Le fameux « faisons mémoire  » de la messe fait de celle-ci un simple rappel d’événements qui se sont passés il y a deux mille ans. La transsubstantiation c’est à dire le changement du pain et du vin en corps et sang du Christ sont évacués au profit d’une sorte de repas d’anciens combattants (je respecte bien sûr les anciens combattants mais pas Cocopalmiéri);

  7. Mgr Lefebvre qualifiait la messe de Paul VI la messe de Luther….
    Mgr Lefebvre écrivait au pape :; Je vous reconnais pour le successeur
    légitime de Pierre…« 
    Cherchez l’erreur…ou la fourberie… Cécilien

    • cadoudal says:

      j’ai entendu un sermon de Mgr Lefebvre parlant de l’ Antéchrist pour désigner Paul VI;

      huit jours plus tard , il lui écrivait une lettre lui donnant du  » Saint Père ».

      • Il faisait partie d’une génération qui respectait encore les formes reçues.

    • DUFIT THIERRY says:

      Il est un peu trop facile de taper sur Mgr Lefebvre. Vous oubliez que Mgr Lefebvre fut le seul évêque après le concile – avec Mgr de Castro Mayer- à s’opposer publiquement aux erreurs conciliaires. Après avoir été durant le concile un des évêques fondateurs du Coetus Internationalis Patrum pour défendre la Tradition il fonda en 1970 la Fraternité St Pie X qui est désormais présente dans le monde entier. Sans Mgr Lefebvre la Messe traditionnelle aurait disparu.

      • cadoudal says:

        J’ai un immense respect et reconnaissance pour Mgr Lefebvre.

        cependant dire à la fois  » antéchrist » et  » saint Père » pour désigner le même homme m’a toujours posé problème.

  8. Chouanne says:

    L’abomination de la désolation. C’est à vomir! Et après cela allez donc convertir quiconque. L’Eglise concilaire est devenue la synagogue de Satan. Quant à l’Eglise tout court elle a disparu des écrans de contrôle plus personne ne sait qu’elle existe, sauf quelques nostalgiques comme aurait dit Français bergoglio. Et cela dure depuis Paul VI qui était un phoque tout comme l’Argentin. S’il y avait seulement un moyen de proclamer que cette église est un faux! Cela au moins permettrait au message du Christ d’être audible.

    • Pas « phoque », « Foc » ! Le Foc étant une voile qui « prend tout par derrière »

      • Etienne says:

        Voyons, voyons, le marin anonyme.
        Avouez que, pour rigoler, vous supposez de fautes dont vous ne savez rien.

        Déjà avec les réalités avérées, il y a de quoi garnir un gros rayon de bibliothèque : n’en jetez plus, la cour est pleine.

        • Je ne faisais que corriger une expression française en fin de compte quelque peu méconnue, mon cher Etienne. Je ne suppose rien ni n’accuse personne de quoi que ce soit. Rassurez-vous, je ne suis pas très attiré par la médisance ou la calomnie.

    • charpentier Jean François says:

      L église est l objet de la franc maçonnerie a vomir

    • Ce moyen existe : c’est la soumission d’un dubium. Maintenant que le card. Meisner est mort, que Dieu ait son âme, il faut espérer une réaction proche des trois autres, en son nom aussi. Le pape n’a ni le droit, ni finalement la possibilité d’ignorer simplement leurs dubia. Sa manœuvre en limogeant le Grand Inquisiteur ne le sauvera pas.
      En ce qui concerne le feu card. Meisner : pendant le weekend de la fête mondiale des homosexuels à Cologne, sa dépouille mortelle était exposée dans la basilique de St Géréon, où des foules immenses défilaient pour le saluer. Par hasard (?), St. Géréon est située dans la rue Christophe …

  9. Guillaume says:

     » L’œcuménisme est le dénominateur commun des pseudos chrétientés, des pseudos églises d’Europe occidentale, dans lesquelles tous les humanismes européens sont entrés de plein pied, avec le papisme en tête. Et toutes ces pseudos chrétientés, toutes ces pseudos églises ne sont rien moins qu’hérésie sur hérésie, dont le dénominateur commun est la pan hérésie.

    Et pourquoi est-ce ainsi? Simplement parce que, au fil de l’histoire, des hérésies variées ont nié ou bien mutilé les attributs individuels du Dieu-Homme, et L’ont remplacé par « l’homme européen. »

    Dans ce sens, il n’y a pas de différence essentielle entre le papisme, le protestantisme, l’œcuménisme et les autres sectes dont le nom est légion. »

    http://orthodoxologie.blogspot.fr/2017/07/saint-justin-de-tchelie-lcumenisme.html

    • Etienne says:

      C’est bien pourquoi le « papisme » ou la « papolâtrie » sont à combattre pour ce qu’ils sont : une hérésie.

      • Elbatlebeur says:

        Depuis Pépin , un lien particulier unit la France et la Papauté .
        Il y eut de tout temps des athées parmi les chefs et les princes de l’Eglise .
        Jamais comme aujourd’hui .
        Notre Dame de la Salette avait demandé au Peuple et au Clergé de France , pénitence , sacrifices , prières et repos dominical …

  10. Notre civilisation se meurt et comme toutes les civilisations en phase terminale, cela s’achève par le cul.

  11. cadoudal says:

    le pape Jean XXIII Cossa a été accusé devant le concile de Constance avec 50 chefs d’ accusation, dont un d’ hérésie( négation du purgatoire) .

    20 autres chefs ont été déclarés trop honteux pour être cités en public.

    Jean XXIII fut déposé et jeté en prison.

  12. Faut-il nécessairement aller à Jérusalem pour prier Dieu ? Demande la Samaritaine. Et le Christ répond, qu’on peut prier Dieu en tous lieux, sur la montagne comme à Jérusalem. Rome n’est pas nécessaire et ses turpitudes ne changent rien à ma Foi en Jésus Christ.

  13. Fabrice bobin says:

    La messe de l enfer, écoeurant, hypocrite es et diabolique, Ils devraient arrêter avec le voeux de chasteté, Et ,l’ eglise Deviendrait plus saine, ,surtout pour les enfants, Bien sûr ,ç est encore là faute du démon et vous, l eut pardonnerez encore, Quelle,horreur!,qu aurais fait Jésus à votre place?

  14. Luxettenebrae says:

    Esprit du Gorafi es-tu là ? Je crois reconnaître ce style d’écriture…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com