Gorbacev

Gorbatchev aux yeux de la grande majorité des Russes, passe pour un traître en raison de son rôle dans l’avancée aux portes de la Russie de l’OTAN, mais aussi en raison de la grande souffrance matérielle et morale qui a assailli la grande majorité de la population russe lorsqu’il a désarticulé l’Empire soviétique jusque dans l’infrastructure de la Russie, tant politique qu’économique, provoquant le pillage des richesses du pays par des gangsters: les oligarques, qui s’étaient également emparés du pouvoir.

Rappelons-nous la célèbre phrase de Vladimir Poutine en 2000: « Ceux qui ne regrettent pas l’URSS n’ont pas de coeur et ceux qui la regrettent, n’ont pas de tête. » Il s’est depuis expliqué auprès de l’Occident  du sens de cette phrase. C’est que les Russes ont énormément souffert de la chute de l’URSS, la plupart ont plusieurs fois perdu toute leurs valeurs, ont perdu leur travail, leur retraite, le système a été complètement démantelé. Une mafia s’est emparée de toutes les richesses et de tous les pouvoirs. Le peuple ne savait plus comment survivre, c’était pour eux l’apocalypse. Cela nou guette aussi, mais c’est un autre sujet.  Il ne fallait donc pas avoir de cœur pour ne pas regretter l’URSS.  Mais Poutine dit aussi que celui qui regrette l’URSS n’a pas de tête, parce que le régime communiste soviétique était une dictature étatique terrible, comme les Russes le savent bien aussi.

On comprend pourquoi, en miroir, Gorbactchev et sa trop fameuse perestroïka, étaient la coqueluche des USA et de l’Occident. L’action de Gorbatchev a entraîné en Russie les terribles années noires « 90 ».

Mikaïl Gorbatchev continue de faire des conférences partout en Occident, il est donc piquant qu’il vienne maintenant dire aux Américains qu’ils doivent à leur tour faire leur pérestroïka:

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=1kxczWBfY54&w=560&h=315]

Mais… Gorbachev avait déjà demandé une perestroïka de l’écologie… Il a fondé la Green Cross International (la Croix verte internationale), en 1993 avec le député suisse Rolan Wiederhehr. Cette ONG écologique est calquée sur le modèle de la Croix Rouge. Gorbatchev préconise une «perestroïka du développement durable».Car, entre deux conférences dûment tarifées, le Prix Nobel de la Paix 1990 et copropriétaire du journal d’opposition Novaïa Gazeta, n’a pas manqué de s’associer à la campagne haineuse de l’Occident contre l’action anti-terroriste en Tchétchénie du pouvoir russe. Le rédacteur en chef actuel de Novaïa Gazetta est Dmitri Mouratov (qui a été décoré de la Légion d’Honneur en France en 2010). L’ancien président soviétique Mikhaïl Gorbatchev et le milliardaire russe et ancien député de la Douma Alexandre Lebedev détiennent 49 % du journal et le journal les 51 % restant. En septembre 2008, Le milliardaire Lebedev a aussi fondé avec Mikhaïl Gorbatchev le Parti démocratique indépendant de Russie. 

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com