Suite aux affrontements inter-ethniques avec tirs d’armes à feu qui ont eu lieu jeudi à Calais, Natacha Bouchart, maire (Les Républicains) de Calais a dénoncé sur franceinfo « la complicité de certains passeurs, de certains activistes, de certains No Border ou de certains associatifs ». 

« Ils sont complices parce qu’ils sont en permanence avec les migrants, leur font commettre des actes délictueux et ne les incitent pas à rejoindre les dispositifs d’Etat qui sont mis en place. »

Et les armes à feu utilisées par les immigrés illégaux ?

« (…) ce n’est pas à Calais qu’ils les ont trouvées »

« Il y a bien eu des personnes extérieures pour les fournir. »

Et le maire de Calais de continuer :

« C’est une situation qu’on ne peut pas accepter, puisque ce sont des migrants qui ne demandent rien et qu’on laisse s’installer sur le périmètre de Calais, ce n’est plus possible »

Pourtant, en d’autres circonstances, Natacha Bouchart n’a pas de mots assez enthousiastes à l’égard de cette immigration illégale massive.

D’ailleurs, elle suit à la lettre les recommandations de la franc-maçonnerie concernant l' »accueil en Fraternité des migrants« .

5 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    Le retour de bâton en plein dans la g….e Et c’est pas fini ! Qu’elle ne vienne pas se plaindre .

  2. cadoudal says:

    la République nous prépare un méga Bataclan

    auquel la France ne survivra pas.

  3. cricri48 says:

    exceptionnellement, nous vous annonçons que les responsables ne sont PAS les européens de souche blancs !!! hi hi

  4. Boutté says:

    C’est magnifique d’arriver avec si peu de moyens à se forger des armes à feu sans complicité. La guerre entre races » qui n’existent pas » est un spectacle heureusement gratuit et instructif .

  5. RèVeil français la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation….Urgence..

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com